Fandom

Assassin's Creed

Le dernier des Palaiologos

4 643pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACRicon.png


Le dernier des Palaiologos est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Alerté par l'explosion ayant détruit l'arsenal des Byzantins, Manuel Palaiologos alla enquêter sur l'origine du bruit, mais se retrouva face à Ezio.

Dialogue

Manuel entendit l'explosion.

Manuel citoyens.png

Manuel tentant de calmer les citoyens

  • Manuel: Quel est ce vacarme, enfin ?
  • Garde: Un sabotage, Manuel. Il faut vous éloigner.
  • Manuel: Hors de mon chemin.
    Citoyens ! Soldats ! Reprenez-vous. Refusez de céder à la peur ! Nous sommes les bergers de Constantinople, les seigneurs de cette terre ! Nous sommes Byzantins. Kouráyo !
    (Du courage !) Tenez bon ! Ne laissez personne briser cette...

Manuel aperçut Ezio.

  • Manuel: Ah, Skatá. (Enfer !) Arrêtez-le ! Tuez cet homme !

Ezio poursuivit Manuel, qui s'était réfugié derrière une grille et ses hommes.

  • Manuel: Réfléchis un peu à ce que tu fais ! Pense aux vies que tu as sacrifiées aujourd'hui, au chaos que tu as semé !

Ezio élimina les gardes et fit face à Manuel.

  • Manuel: Vous ! Vous profitez de la faiblesse d'un peuple persécuté, pour ne servir que vos propres intérêts ! Mais nous luttons pour la dignité, Assassin. Pour pacifier ce pays en proie au chaos.
  • Ezio: Les Templiers sont toujours prompts à invoquer la paix, mais jamais à céder le pouvoir.
  • Manuel: Parce que le pouvoir engendre la paix, vláka (imbécile), ce n'est jamais l'inverse ! Ce peuple se noierait dans la liberté si nous ne le guidions pas dans le droit chemin !
  • Ezio: Le voilà enfin. Le monstre que je suis venu tuer.

Au terme d'un combat expéditif, Ezio assassina Manuel.

ACR Le dernier des Palaiologos 5.png

Manuel révélant ses intentions

  • Manuel: Je suis celui qui méritait de succéder à Konstantinos. J'avais tant de projets.
  • Ezio: Tes rêves meurent avec toi, Manuel. Tom empire s'est écroulé.
  • Manuel: Ah, mais je ne suis pas le seul à y croire, Assassin. Le rêve de notre ordre est universel. Ottomans, Byzantins... Ce ne sont que des apparences. Des façades. Sous ces déguisements, les Templiers forment une même famille.
  • Ezio: Assez bavardé. Je veux la clé de Masyaf.
  • Manuel: Alors prends-la. Prends-la et tente ta chance. Nous verrons si tu réussis t'approcher de cette bibliothèque avant que l'une des nôtres ne te retrouve et te tue.

Conséquences

Ezio assassina Manuel et Palaiologos et récupéra la dernière clé de Masyaf.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard