Fandom

Assassin's Creed

Le Temple

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACUicon.png
Cette page concerne la mémoire. Vous recherchez peut-être le quartier général Templier ?

Le Temple est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Arno Dorian, revécue par un Initié à travers le Navigateur Helix.

Description

Ayant appris que Germain se terrait au Temple, Arno et Élise s'y rendirent pour mettre fin à ses jours.

Dialogue

Arno retrouva Élise devant le Temple.

  • Élise: On devrait se séparer.
  • Arno: Tu es sûre que...
  • Élise: On aura davantage de chances de ne pas se faire prendre.
  • Arno: J'imagine que tu as raison.
  • Élise: On se retrouvera à l'intérieur. Si tu as l'occasion de tuer Germain... fais-le.

Élise s'en alla, et Arno étudia le Temple et ses environs. Un nombre important de gardes patrouillait la zone.

  • Arno: Germain s'est bâti une vraie forteresse. Je ne vois aucun point faible.

Arno infiltra les lieux.

  • Garde 1: Je n'aime pas ça. La mort de Le Peletier, Rouille, Lévesque... et voilà qu'on raconte que quelqu'un a tué La Touche à Versailles.
  • Garde 2: Tu t'en fais trop. Le Grand Maître a la situation bien en main.
  • Garde 1: C'est ce que croyait Robespierre.
  • Garde 3: Tu crois qu'il va se passer quelque chose ?
  • Garde 4: Qu'est-ce qui te fait croire ça ?
  • Garde 3: Le Grand Maître a l'air assez inquiet ces derniers temps.
  • Garde 4: Avec lui, mieux vaut ne pas se poser de questions.
  • Garde 5: Tu es sûr que tous les souterrains sont bien fermés ?
  • Garde 6: Oui, Antoine, j'en suis sûr. Pour que ces portes s'ouvrent, il faudrait qu'elles soient frappées par la foudre.
  • Garde 7: Il y a eu de l'orage, cette nuit ?
  • Garde 8: Je ne crois pas.
  • Garde 7: Pourtant, j'aurais juré entendre du tonnerre en faisant ma ronde dans la tour.
  • Garde 8: Je n'ai rien entendu du tout.
  • Garde 9: Tu ne trouves pas que le Grand Maître passe beaucoup de temps dans les catacombes ?
  • Garde 10: Tu ne savais pas ? Il se prend pour la réincarnation de Jacques de Molay.
  • Garde 9: Tu plaisantes...
  • Garde 10: Loin de là. Il doit être en train de se remémorer une vie antérieure ou je ne sais quelle autre absurdité. Il est devenu complètement fou.
  • Garde 9: Moi, ça m'étonnerait que de Molay soit enterré ici.
  • Garde 10: C'est ce que je te dis. Complètement fou.

Arno pénétra dans le donjon. Une fois au sommet, Germain se servit d'une Épée d'Éden contre lui. Arno se mit à couvert in extremis.

ACU Le Temple 2.png

Germain utilisant l'Épée d'Éden

  • Arno: Qu'est-ce que c'était que ça ?
  • Germain: L'Assassin prodigue est enfin de retour. Je m'en suis douté lorsque La Touche a cessé de m'envoyer ses impôts. Cela fait trop longtemps que tu contrecarres mes plans. Tu es donc l'artisan de la chute de Robespierre ? Peu importe. Son règne de terreur a rempli son office. Le métal a été fondu et forgé. Il ne reste plus qu'à lui donner sa forme.

Arno fondit sur Germain.

  • Germain: Un Assassin qui aime l'approche directe ? C'est si original.

Au moment de toucher Germain, celui-ci le repoussa grâce à l'Épée, avant de se téléporter. Arno se releva.

  • Arno: Mais... Comment ?

Arno entra dans les catacombes retrouva Élise devant la porte du sanctuaire de Jacques de Molay.

  • Élise: Qu'est-ce que c'était que ça ?
  • Arno: Germain dispose d'une arme étrange... Je n'ai jamais rien vu de tel. Il a réussi à m'échapper.
  • Élise: Je ne l'ai pas vu passer. Il est encore ici, j'en suis certaine.

Arno déverrouilla la porte du sanctuaire et Élise y fonça tête baissée.

  • Arno: Élise !

Arno lui emboîta le pas. Germain les repéra et tira un arc électrique dans leur direction, les obligeant à se mettre à couvert.

  • Germain: Et voici mademoiselle de la Serre. Quelles belles retrouvailles !
  • Arno: Reste cachée. Continue à le faire parler.
  • Élise: Vous pensiez que ce jour ne viendrait jamais ? Que votre crime resterait impuni parce que François de la Serre n'avait pas de fils pour le venger ?
  • Germain: Ah, une simple vengeance ? Tu es aussi bornée que ton père.
  • Élise: Et vous êtes aveuglé par votre quête insensée de pouvoir !
  • Germain: Le pouvoir ? Non, non. Dis-moi que tu n'es pas si stupide ! Il n'a jamais été question de pouvoir. Seul le contrôle m'intéresse. Ton père ne t'a-t-il rien appris ? L'Ordre s'est abîmé dans la suffisance. Pendant des siècles, nous avons été obsédés par les signes extérieurs du pouvoir : les titres de noblesse, les hautes fonctions du clergé et de l'État... Nous étions pris au piège de nos mensonges, créés pour guider les masses.
  • Élise: Je vais vous tuer.
  • Germain: Tu ne comprends pas. Me tuer ne changera rien. Lorsque nos frères Templiers verront les vieilles institutions s'écrouler, ils s'adapteront. Ils se retireront dans l'ombre et nous deviendrons enfin les maîtres secrets que nous étions destinés à devenir. Alors viens me tuer... si tu en es capable. À moins que tu puisses faire apparaître un nouveau roi et interrompre la marche de la Révolution, ma mort n'aura aucune importance.
  • Élise: Je n'arrive pas à l'atteindre !
  • Arno: Il va falloir l'affronter ensemble.
  • Germain: Où te caches-tu, Assassin ?
    Sors de ta cachette, Assassin. Inutile de retarder l'inéluctable.
    Tu mets ma patience à l'épreuve !
    Qu'espères-tu accomplir ici ?
    Cette mascarade va-t-elle se poursuivre encore longtemps ?
    Tu te crois en sécurité dans l'ombre ?
    J'en ai assez d'attendre.

Arno sauta sur Germain.

  • Germain: Jacques de Molay parle à travers moi. Comment peux-tu espérer triompher ?

Arno lança une nouvelle attaque.

  • Germain: Je te félicite d'être parvenu jusqu'ici, mais tu ne goûteras jamais à la victoire.

Au moment de frapper, une explosion provoquée par l'Épée propulsa Arno au fond de la crypte. Un pilier s'écroula sur lui.

  • Élise: Arno !
  • Arno: Je suis coincé !

Élise dégagea les éboulis tandis que Germain se relevait.

ACU Le Temple 3.png

Élise affrontant Germain

  • Élise: Il prend la fuite !
  • Arno: Attends-moi... J'y suis presque.
  • Élise: Je peux le tuer !
  • Arno: Non, ne fais pas ça. Pas toute seule. Attends-moi.
  • Élise: Je suis désolée.

Élise fonça droit sur Germain.

  • Arno: ÉLISE !

Arno tenta de se libérer alors qu'Élise affrontait directement Germain. Arno s'extirpa de l'amas de pierres, courut en plein combat, mais l'Épée produisit une dernière onde de choc. Il était trop tard. La fumée se dissipa, et Arno courut auprès d'Élise.

  • Arno: Élise ! ÉLISE ! Élise ! Non, non, non, non, non... Élise !

Comprenant qu'Élise avait trouvé la mort, Arno se tourna vers Germain, grièvement blessé. Il l'approcha et lui plongea lentement sa lame secrète dans la gorge. Germain activa sa propre vision. En fabriquant une épingle de Templier, des symboles apparurent aux yeux de l'orfèvre. Curieux, Arno marcha vers lui, mais Germain le surprit dans son dos.

  • Germain: Bravo. Tu as tué le méchant. C'est comme ça que tu t'étais joué cette petite fable morale, n'est-ce pas ? Oh, je ne suis pas vraiment ici. Et je ne suis pas non plus là-bas. Mon sang est en train de s'écouler sur le sol du Temple. Mais... il semblerait que le Père de la Sagesse ait décidé que nous discutions un peu.

Dans le sanctuaire, Germain découvrit le Codex Pater Intellectus.

ACU Le Temple 4.png

Germain pris de visions

  • Germain: Ah. L'un de mes passages préférés. Je ne comprenais pas les visions qui hantaient mon esprit, vois-tu. De sublimes tours dorées, des villes brillant de l'éclat de l'argent. J'ai cru que je devenais fou. Puis j'ai découvert cet endroit... le sanctuaire de Jacques de Molay. Grâce à ses écrits, j'ai enfin pu comprendre.
  • Arno: Comprendre quoi ?
  • Germain: Qu'à travers les siècles, j'étais relié au Grand Maître de Molay. Que j'avais été choisi pour purger l'Ordre de la décadence et de la corruption qui l'avaient pourri de l'intérieur. J'allais purifier le monde et y faire régner la vérité du Père de la Sagesse.

Germain fut expulsé de l'Ordre des Templiers.

  • Arno: Et je vois que tu as rencontré un franc succès.
  • Germain: Les prophètes sont rarement appréciés de leurs contemporains. L'exil et l'humiliation m'ont contraint à revoir mon approche. À trouver de nouvelles voies pour réaliser mes objectifs.

Germain fut bientôt entouré de ses disciples. La guillotine fit son office.

  • Arno: Quel qu'en soit le prix ?
  • Germain: Le nouvel équilibre n'est jamais forgé sans la destruction de l'ancien. Et si les hommes craignent la liberté absolue, notre cause n'en devient que plus forte. Une brève plongée dans le chaos rappelle au peuple qu'il ne vit que pour obéir.

Élise fit face à Germain.

  • Germain: C'est ici que nos chemins se séparent. Réfléchis à ceci : lente est la marche du progrès, mais aussi inexorable que celle qu'un glacier. Tu n'auras fait que retarder l'inéluctable. La mort d'un homme ne peut entraver la force du temps. Je ne guiderai pas le genre humain à sa vraie place... quelqu'un d'autre s'en chargera. Remémore-toi ces mots chaque fois que tu penseras à elle.

La vision prit fin, et Arno retira sa lame secrète du cou de sa cible. Il s'avança vers Élise, et porta son corps hors du Temple. Quelque temps plus tard, Arno songea à ses propres convictions en traversant les rues de Paris.

  • Arno: Le Crédo de la Confrérie des Assassins nous enseigne que rien ne nous est interdit. Jadis, je croyais que cela nous permettait de faire selon nos désirs. De réaliser notre idéal, quel qu'en soit le coût. Je comprends maintenant. Le Crédo n'est pas une permission. Le Crédo est un avertissement.

Arno passa devant la Sainte-Chapelle, où il avait vaincu Pierre Bellec voilà des années auparavant.

  • Arno: Les idéaux s'effacent au profit du dogme. Et le dogme ouvre la voie au fanatisme. Aucune puissance supérieure ne nous juge. Aucun Être suprême ne nous observe pour punir nos péchés. En fin de compte, nous seuls sommes à même de nous protéger de nos obsessions. Nous seuls décidons si la voie que nous empruntons est trop difficile.

Arno déposa des fleurs sur la tombe d'Élise.

ACU Le Temple 7.png

Arno regardant sa montre

  • Arno: Nous nous voyons comme des rédempteurs, des vengeurs, des sauveurs. Nous faisons la guerre à ceux qui luttent contre nous, et ils nous combattent en retour. Nous rêvons de marquer le monde de notre empreinte...

Au sommet de Notre-Dame, Arno regarda sa montre.

  • Arno: ... même lorsque nous mourons pour une cause qui ne figurera jamais dans les livres d'histoire. Tout ce que nous faisons, tout ce que nous sommes... débute... et prend fin... avec nous.

Arno effectua un Saut de la foi du haut de la cathédrale. En 1808, il retourna dans le sanctuaire, accompagné de Napoléon Bonaparte. Arno retrouva les restes de Germain, et les dissimula parmi les ossements des catacombes.

Conséquences

Arno assassina Germain, mais Élise trouva la mort. Quatorze ans plus tard, il déménagea les restes de Germain en lieu sûr.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard