Fandom

Assassin's Creed

Le Fantôme rouge des Tuileries

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACUicon.png
Cette page concerne la mémoire d'Arno Dorian. Vous recherchez peut-être le mythe qui y est mentionné ?

Le Fantôme rouge des Tuileries est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Arno Dorian, revécue par un Initié à travers le Navigateur Helix.

Indices

Bureau

  • Corps du directeur Beaudoin - Un homme d'âge moyen, le crâne transpercé d'une balle, apparemment par suicide. Tient toujours un joli pistolet rouge, le canon dans la bouche.
  • Déclaration du conseiller LeGall - Conseiller LeGall (subalterne de la victime) : Déclare que la victime était enfermée dans son bureau depuis plus d'une journée, dans un état d'agitation extrême.
  • Déclaration du troisième valet - Troisième valet : Déclare qu'il venait d'entendre le coup de feu à mon arrivée. Déclare aussi avoir vu un fantôme vêtu de rouge entrer dans le bureau, quelques nuits plus tôt.
  • Déclaration du deuxième valet - Deuxième valet : Raconte la légende d'un meurtrier allemand, exécuté au XVIe siècle, qui hante les Tuileries sous la forme d'un fantôme rouge. Déclare aussi que le tableau du fantôme est apparu la veille.
  • Tableau - Un terrifiant tableau représentant le Fantôme rouge qui hante les Tuileries. Il semble taché de sang séché.
  • Déclaration du premier valet - Premier valet : Déclare avoir entendu à plusieurs reprises, à travers la porte, des bruits spectraux et le fantôme s'adresser à Beaudoin. Le fantôme aurait eu une manière étrange de s'exprimer, peut-être un accent.
  • Fioles - De petites fioles de verre renfermant un liquide nauséabond. Elles portent la marque d'un apothicaire voisin : 137 rue Saint-Honoré.
  • Invitation -
"Citoyen Beaudoin. Veuillez accepter cette invitation à une soirée intime, chez nous, 10 rue des Prouvaires. Avec toute notre affection - Friedrich et Brigitta von Glück"
  • Journal - Une petite annonce est entourée :
"Les amateurs de cartes sont invités à une table exclusive, discrètement située à un coin du Palais-Royal. Réputation douteuse s'abstenir."
  • Lettre d'amour -
"Mon très cher Gabriel,
Tu n'imagines pas l'émotion qui m'étreint tandis que j'écris ces lignes. Mon mari a découvert notre liaison ! Il est furieux, tempête et parle de te tuer ! Oh, mon amour, je savais que j'aurais dû retourner en Autriche et mettre fin à notre relation, mais ces moments avec toi étaient si doux...
Brigitta von Glück"
  • Lettre personnelle -
"Très estimé Directeur des Finances,
Ces événements et apparitions vous ont sans aucun doute bouleversé. Si je peux vous être utile d'une quelconque manière, mon adresse personnelle est 5 rue Fromenteau.
Respectueusement,
Conseiller LeGall"
  • Relevé bancaire - Le compte en banque de Beaudoin montre une série de retraits importants et est aujourd'hui vide. Un créditeur demande le remboursement de billets sans provision. Le relevé mentionne l'adresse personnelle de Beaudoin : 19 rue de la Coquillière.
  • Traces sur le mur - Apparemment écrit en lettres de sang : "Beaudoin ! Je sais que tu as le cœur noir. Ta fin est proche !"
  • Trappe de conduit - Une trappe de conduit étrange ne ressemblant pas aux autres équipant les Tuileries.

Boutique de l'apothicaire

  • Déclaration de l'apothicaire - Apothicaire : A préparé un élixir pour la victime qui voulait "quelque chose pour chasser les esprits".

Demeure de von Glück

  • Bouteilles vides - De nombreux cadavres de bouteilles de schnaps.
  • Rapport - Rapport d'enquêteur privé confirmant les soupçons de von Glück au sujet de sa femme.
  • Déclaration de Brigitta von Glück - Brigitta von Glück (épouse de Friedrich) : A reconnu que son mari était jaloux, mais l'a défendu.
  • Déclaration de Herr Friedrich von Glück - Friedrich von Glück (époux de Brigitta) : A refusé de me parler.

Maison de jeu

  • Coffret de pistolets de duel - Coffret de pistolets ne contenant qu'un joli pistolet rouge, l'autre est manquant.
  • Registre - Registre mentionnant le nom de quatre hommes et leurs dettes de jeu. Les noms sont :
Gabriel Beaudoin
Donatien Alphonse François de Sade
Le Peletier St-Fargeau
Friedrich von Glück
  • Déclaration d'un joueur - Joueur : Déclare que quelqu'un trichait lors de ces parties. Déclare qu'il ne pouvait s'agit de la victime, car il a vu les relevés de la banque de Beaudoin indiquant qu'il n'avait plus rien.

Maison de la victime

  • Fioles de verre - Une boîte de fioles portant la marque d'un apothicaire situé 137 rue Saint-Honoré.
  • Lettre du créditeur -
Notre ruse a fonctionné ! Aucun des joueurs ne vous suspecte car vous avez aussi tout perdu ! Votre compte en banque secret déborde, vous n'aurez jamais à vous soucier d'argent, mon ami !
- Votre "créditeur" Marc-André
  • Lettre de suicide -
Chère mère, si tu trouves ceci, c'est que je ne fais plus partie des vivants. Les incessants bruits et apparitions du fantôme me font lentement perdre l'esprit. Je vois partout du rouge, y compris dans mes rêves. Chère mère, il ne me reste pas d'autre solution que de mettre fin à ce cauchemar.
  • Lettre du conseiller LeGall -
Monsieur, je sais de source sûre que le fantôme existe et est dangereux. Il ne fait à mes yeux aucun doute qu'il est capable d'actes terrifiants auxquels nulle âme ne mérite d'être soumise. Selon la légende, le lieu qu'il hante aux Tuileries n'est autre que votre bureau. Je crains pour vous.
- Votre fidèle conseiller, Hervé LeGall
  • Livres et documents historiques - Des livres et documents consacrés aux apparitions du Fantôme rouge des Tuileries à travers l'histoire. Ils indiquent qu'en 1561, un dénommé Johannes Metzger (un Bavarois connu à Paris sous le nom de Jean l'Écorcheur) a juré de se venger de la couronne lors de son exécution. Cela a marqué le début des apparitions du Fantôme rouge, qui se sont renouvelées jusqu'à ce jour. Plusieurs livres détaillent les enquêtes menées aux Tuileries et évoquent des bruits mystérieux, des salles secrètes et d'étranges apparitions.
  • Objets de culte - De nombreux crucifix, rosaires, bréviaires et même des guirlandes d'ail. Le tout vise apparemment à tenir au loin les esprits maléfiques.

Maison du conseiller

  • Arbre généalogique - Arbre généalogique indiquant que LeGall est descendant en ligne directe de Johannes Metzger.
  • Lettre d'apparence officielle -
Citoyen LeGall,
Ce pli pour confirmer nos conversations. En raison des récents accès d'hystérie du citoyen Beaudoin, il est convenu que si le poste de directeur des Finances est actuellement occupé par le citoyen Beaudoin venait à se libérer, vous, conseiller en titre de Beaudoin, l'y remplaceriez pour un traitement annuel de 800 livres.
- Citoyen Lefèvre, Magistrat
  • Lettre de Beaudoin -
Dévoué Conseiller LeGall,
Ces apparitions, qu'elles soient réelles ou imaginaires, plongent mon cœur dans l'horreur. Je jurerais avoir vu des objets de mon bureau de déplacer de leur propre volonté ! C'est comme si le fantôme hantait les murs derrière mon bureau. Je sens la raison d'abandonner et je me fie à votre sagacité. Que dois-je faire ?
- Beaudoin

Salle secrète

  • Embouchure - Une simple embouchure reliée à un tuyau s'enfonçant dans le mur.
  • Instruments - Divers tambours, sifflets et clochettes.
  • Leviers - Série de leviers en bois contrôlant manifestement divers mécanismes.
  • Pot et pinceau - Un pot de peinture rouge et un pinceau.

Dialogue

Bureau

  • Premier valet (Travaillant au ministère des Finances): J'ai vraiment entendu des bruits étranges, et même la voix du fantôme ! À travers cette porte ! Beaudoin était seul dans son bureau et le fantôme a parlé avec un accent terrifiant. C'est arrivé plusieurs fois.
  • Deuxième valet (Travaillant au ministère des Finances): La légende doit être vraie ! Il y a longtemps, un meurtrier bavarois a été exécuté près d'ici et depuis, son fantôme, un spectre rouge, hante le palais ! Vous avez vu la peinture ? Elle est apparue hier !
  • Troisième valet (Travaillant au ministère des Finances): On a entendu un coup de feu et on s'est tous précipités pour voir ce qui se passait. Je pense que c'était le spectre rouge. Voilà quelques nuits, je l'ai vu de mes yeux ! Au détour d'un couloir, je l'ai aperçu disparaître par cette porte ! Tout habillé de rouge, le visage déformé par une horrible grimace !
  • Conseiller Hervé LeGall (Subalterne de la victime): Je m'appelle LeGall, conseiller du directeur des finances Beaudoin. Il s'est enfermé dans son bureau il y a plus d'une journée. Cela faisait un moment qu'il était agité. Quel dommage qu'il ait fini ainsi.

Boutique de l'apothicaire

  • Monsieur Durand (Apothicaire): Oui, c'est moi qui ai préparé l'élixir. Son seul effet est de dégager une odeur désagréable. Beaudoin est venu pour acheter une potion qui éloigne les esprits. Je lui ai dit que c'était stupide, mais il m'a grassement payé pour concocter ce liquide.

Maison de von Glück

  • Frau Brigitta von Glück (Épouse de Friedrich et connaissance de la victime): Mon mari est d'un naturel très, très jaloux, mais il n'est pas homme à tuer qui que ce soit !
  • Herr Friedrich von Glück (Époux de Brigitta et connaissance de la victime): Je ne réponds pas aux gens du petit peuple.

Maison de jeu

  • Marc-André (Créditeur de la victime): Je m'en moque ! Paie tes dettes !
  • Homme: Mais je n'ai pas d'argent ! Je vous en prie !
  • Marc-André: Tais-toi que je puisse te mettre en bouillie !
  • Monsieur Sagne (Joueur): Ce n'est sûrement pas Beaudoin qui a triché, il a tout perdu ! J'ai vu les papiers, sa banque est furieuse ! Il doit des milliers de livres à son créditeur ! Quelqu'un a bien triché, mais qui ?

Conclusion

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard