FANDOM


AC3icon


La traversée de la mer bleue est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Ratonhnhaké:ton.

Description

Après avoir obtenu un nouveau pouvoir à l'issue de son Voyage Céleste, Ratonhnhaké:ton espérait pouvoir venir en aide à Thomas Jefferson et sa rébellion.

Dialogue

ACIII La traversée de la mer bleue 1

Ratonhnhaké:ton et Franklin observant l'assaut

Ratonhnhaké:ton retrouva Benjamin Franklin sur les toits d'un immeuble faisant face à la pyramide de Washington.

  • Franklin: Dieu merci, vous voilà ! Les rebelles ont saisi leur chance quand nous avons attiré Washington vers les quais. Ils attaquent la pyramide !
  • Ratonhnhaké:ton: Ils n'ont plus de voie de repli. Ils vont se faire mettre en pièces, il faut que je descende les aider !

Ratonhnhaké:ton rejoignit la cour du palais où s'affrontaient rebelles et tuniques bleues, puis sauva Jefferson grâce à son pouvoir de la Force de l'Ours.

  • Jefferson: Vous ! Sauriez-vous répéter une telle prouesse ? Washington nous a entièrement cernés.
  • Ratonhnhaké:ton: Je vais repousser leurs renforts ! Vous, tâchez de regagner la grande-porte.
  • Jefferson: Battez en retraite ! Dépêchez-vous !

Alors qu'ils s'apprêtaient à battre en retraite, les rebelles remarquèrent des tireurs ennemis.

  • Jefferson: Des tuniques bleues ! Ils tirent de là-haut. Abattez-les !
    Ils tirent sur nous d'en haut ! Abattez-les tous !
    Arrêtez ces hommes, là-haut !

À peine les tireurs éliminés, les renforts ennemis accoururent.

  • Jefferson: Détruisez les portes pour les bloquer !
    Empêchez les renforts d'arriver ! Détruisez ces portes !
    Ils continuent d'arriver ! Abattez ces portes !
ACIII La traversée de la mer bleue 6

Washington sur son trône

Ratonhnhaké:ton détruisit deux portes grâce à ses pouvoirs. La secousse ainsi provoquée fit trembler la salle du trône où se trouvait alors Washington.

  • Washington: Quel est donc ce vacarme ?
  • Tunique bleue: Votre Altesse. Une partie du peuple attaque la pyramide.
  • Washington: Le peuple. Attaque... C'est moi, le peuple.
  • Tunique bleue: Oui, Sire.
  • Washington: Le peuple, c'est moi ! Je me suis voué à la cause de la liberté. Ne le voient-ils pas ? Je leur ai sacrifié toute mon existence. Battu les Anglais ! Offert la liberté ! Moi ! Et ils osent se rebeller ? Ce n'est que pure folie.
  • Tunique bleue: Vous êtes notre phare, votre Altesse.

Ratonhnhaké:ton détruisit les deux dernières portes, permettant aux rebelles de s'enfuir.

  • Jefferson: Vous avez sauvé mes hommes. Nous devons nous disperser et disparaître dans la ville. Qui êtes-vous ?
  • Ratonhnhaké:ton: Ratonhnhaké:ton.
  • Jefferson: Un plaisir, monsieur. J'espère que nous préparerons nos prochaines actions ensemble.

Conséquences

Ratonhnhaké:ton aida Jefferson et ses troupes à battre en retraite.

Galerie