FANDOM


ACUicon


La fille de l'air est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Arno Dorian, revécue par un Initié à travers le Navigateur Helix.

Description

Une fois Marie Lévesque tuée, Arno retrouva Élise, espérant fuir avec elle.

Dialogue

Arno arriva au lieu du rendez-vous, et vit Élise prendre la fuite.

  • Arno: Mais...
  • Élise: Pas le temps de t'expliquer. Cours !

De nombreux gardes pourchassaient Élise et bientôt, Arno. Après s'être barricadés dans la cour de la Sorbonne, ils assistèrent à la présentation d'un aérostat.

  • Femme: Aurons-nous droit ce soir à une promenade aérienne, professeur ?
  • Professeur: Non, non, non... Eh ! Je crains que non. Ces vieux aérostats sont à la merci des vents, et ils soufflent trop fort pour naviguer sans danger. Revenons à cet exemplaire-ci...

Élise monta à bord de l'aérostat.

  • Professeur: Eh, mais que faites-vous donc ? Descendez de là tout de suite !

Élise dégaina son pistolet de manière à repousser les gardes.

  • Élise: Coupe les cordes ! Je te couvre !

Le professeur les gardes poursuivre Arno.

  • Professeur: Mon Dieu...
  • Élise: Fais vite !
    Prends garde !
    Attention !

Arno coupa les cordes maintenant l'aérostat au sol.

  • Élise: C'est bien !
    Plus qu'une !

L'aérostat s'éleva dans les airs.

  • Élise: Arno !
  • Arno: Je vais te rejoindre. Attends-moi...
  • Élise: Où veux-tu que j'aille ?

Arno courut après l'aérostat sur les toits, tandis qu'Élise abattait les tireurs sur son passage.

  • Élise: C'est vraiment très joli, vu d'ici. Si tu voyais cette vue...
  • Arno: À qui le dis-tu !
  • Élise: Le vent forcit ! Tu ferais bien de te dépêcher !
  • Arno: Merci du conseil !
    As-tu au moins réfléchi à un moyen de redescendre ?
  • Élise: Oh, ces problèmes ont tendance à se résoudre d'eux-mêmes.
    Tu vas bientôt manquer de toits ! J'espère que tu sais ce que tu fais !
  • Arno: J'ai bien l'intention de rire en te voyant t'écraser dans le fleuve !
  • Élise: Laisse-les et cours !
    Je m'occupe d'eux ! Contente-toi de courir !

Un bruit se fit entendre.

  • Arno: Qu'est-ce qui s'est passé ?
  • Élise: Je crois que la corde s'est accrochée !
  • Arno: Tiens bon !
  • Élise: Elle est coincée !

Arno escalada le clocher au sommet duquel s'était accroché l'aérostat, qu'il libéra en s'accrochant malencontreusement à la corde.

  • Élise: Arno ! Tout va bien ?

En voulant sauter sur un toit, Arno se fracassa contre la façade d'un bâtiment.

  • Arno: Oumf !

Arno atterrit sans dommage dans une charrette de foin.

  • Élise: Arno !
  • Arno: Tout va bien !

Arno remonta sur les toits, tout en esquivant les tirs ennemis.

  • Arno: Je crois que c'est moi qu'ils sont en train de viser.
    Qu'est-ce que tu as fait, là-bas ?
  • Élise: C'est une longue histoire !
  • Arno: Il faudra que je raconte ça à Bonaparte.
  • Élise: Cours !
    Vite !
    Tu as l'intention de venir ou pas ?
    On s'approche du fleuve ! Fais vite !
  • Arno: J'arrive...

En sautant depuis une grue, Arno parvint à s'accrocher à la nacelle et monta à bord de l'aérostat.

  • Arno: La prochaine fois... je m'occupe de notre sortie.

Les deux amants admirèrent Paris.

  • Arno: C'est magnifique.
  • Élise: Vu d'ici, comment pourrait-on croire que notre nation se déchire... ?
  • Arno: Est-ce... Est-ce que les choses reprendront un jour leur cours normal ? Tu crois que c'est possible ?
  • Élise: Et toi ? Après tout ce qui s'est passé ? Tout ce que nous avons perdu ?
  • Arno: Alors, c'est irrévocable ? L'histoire est à jamais altérée, nous ne reviendrons plus en arrière ?

Élise posa sa main sur celle d'Arno.

  • Élise: On ne reviendra pas en arrière. Mais... cela ne signifie pas qu'on ira plus de l'avant.
  • Arno: Élise, je...

Élise embrassa Arno.

  • Arno: Tu as triché.
  • Élise: Et toi, tu as trop traîné.
  • Arno: Je t'aime.

Arno et Élise s'échangèrent un baiser passionné. Le lendemain, Arno se réveilla seul dans le ballon qui s'était posé sur l'île Saint-Louis. Élise y avait laissé un mot.

  • Mot: J'ai dû filer. Tu avais l'air si paisible que je n'ai pas voulu te réveiller. Je t'aime. Élise.

Arno enjamba la nacelle.

  • Arno: ... Quelqu'un va venir la chercher. Espérons-le.

Conséquences

Suite à l'assassinat de Marie Lévesque, Arno et Élise s'échappèrent à bord d'un aérostat, et profitèrent de cet instant d'intimité.

Galerie