FANDOM


ACUicon


La Révolution chimique est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Arno Dorian, revécue par un Initié à travers Helix.

Description

Arno s'en alla aider Antoine Lavoisier, le "Père de la chimie moderne" à échapper à ses ravisseurs, espérant récupérer la formule de sa bombe chimique.

Dialogue

Arno surprit Madame Lavoisier dans sa chambre, morte d'inquiétude.

  • Madame Lavoisier: Que vais-je faire ? Où peut bien se trouver mon mari ?
  • Arno: Madame Lavoisier ? Que se passe-t-il ?
  • Madame Lavoisier: Mon mari et moi nous apprêtions à faire une expérience sur un gaz délétère, mais il n'est toujours pas revenu de sa promenade ! Ce sont tous ces gredins à la solde de Marat qui m'inquiètent ! Qui sait ce qui peut leur passer par la tête. On les croise souvent aux abords du Panthéon.
  • Arno: Ne vous en faites pas. Je le retrouverai.

Arno trouva puis fila l'homme de main de Marat.

  • Garde: Écoute, vieillard, ces gribouillis ne nous apprennent pas grand-chose. Comment ça marche ?
  • Lavoisier: Ce ne sont guère des "gribouillis", mon cher. Chaque ligne explique une étape de la procédure. C'est assez fascinant, en fait, si l'on...
  • Garde: Tais-toi ! Philippe a le papier, il se débrouillera. Sinon, eh ben... on demandera à ta femme.
  • Lavoisier: Plaît-il ?

Arno se débarrassa des gardes avant de s'adresser au chimiste.

  • Lavoisier: Ils m'ont pris ma formule, nous devons la récupérer ! C'est une amélioration des bombes fumigènes conçues pour les Assassins, afin de les rendre toxiques. L'un de ces hommes l'a en poche.
  • Arno: Je vais la lui reprendre. Allez rassurer votre femme.

Arno infiltra l'entrepôt abritant les fioles remplies de gaz toxique.

  • Extrémiste 1: Il faut qu'on trouve quelqu'un pour déchiffrer ce charabia.
  • Extrémiste 2: Paris regorge de chimistes. L'un d'entre eux pourra nous aider.
  • Extrémiste 1: Avec quelques sous, on fait des merveilles.
  • Extrémiste 2: La menace de la guillotine marche encore mieux.

Maladroitement manipulée par les gardes, l'une des caisses contenant ces fioles se brisa, laissant s'échapper le gaz. Une fois dehors à l'abri du danger, Arno localisa le détenteur de la formule, qui réprimandant ses hommes pour avoir malencontreusement brisé les fioles.

  • Garde: Oui, je te félicite ! Je n'ai jamais vu quelqu'un monter la garde de manière aussi PI-TOYABLE ! Pitoyable ! Oui, et pourtant, j'en ai vu des mauvais, mais ça... ça c'est plus que grotesque ! Oui, tu n'es vraiment... qu'un bon à rien ! Encore pire qu'un NOBLE ! Écoute, et écoute bien, parce que les choses risquent de tourner au vinaigre. Et plus vite que tu ne le crois. Tu appelles ça monter la garde ? Non mais est-ce que tu te moques de moi ? Hein ? J'ai beaucoup ri ! Vraiment ! Ouais, et toi, tu riras aussi quand ta tête tombera dans le panier !

Arno reprit la formule au garde puis retourna auprès du couple Lavoisier.

  • Madame Lavoisier: Arno ! Quel plaisir de vous voir !
  • Lavoisier: Mon bon ami ! La formule est-elle en sûreté ?
  • Madame Lavoisier: Nous savions que vous arrangeriez ça.

Conséquences

Arno rapporta sa formule à Lavoisier, grâce à laquelle il put confectionner le gaz toxique dont il fit cadeau à la Confrérie.

Galerie