Fandom

Assassin's Creed

L'affaire Ezio Auditore

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACBicon.png


L'affaire Ezio Auditore est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Ezio Auditore entra, à l'aide de son invitation récemment acquise et accompagné de courtisanes, dans l'enceinte du château Saint-Ange, où se tenait une exposition d'œuvres d'art, dont deux toiles réalisées par Leonardo da Vinci. Ezio se mêla aux visiteurs en toute discrétion avant de marquer les deux tableaux afin que les courtisanes puissent les dérober.

Dialogue

L’affaire Ezio Auditore 1.png

Ezio détaillant son plan aux courtisanes

Ezio retrouva un groupe de courtisanes sur le pont Saint-Ange menant au Vatican. Il leur détailla son plan en leur disant ce qu'elles devraient faire une fois à l'intérieur.

  • Ezio: Suivez-moi. Une fois à l'intérieur, je vous indiquerai les tableaux qu'il faut dérober. Apportez-les à l'atelier de Leonardo. Capito ? (Compris ?)

Les courtisanes suivirent Ezio jusqu'au lieu de l'exposition mais un garde les arrêta à l'entrée du château.

  • Garde 1: Votre invitation ?
  • Ezio: Voilà.

Ezio remit l'invitation au garde, charmé par le groupe des courtisanes qui accompagnait l'Assassin.

  • Garde 1: Eh bien... À bientôt ! J'espère...

Ezio traversa la cour du château, à la recherche du premier tableau.

  • Cardinal 1: Quelle inspiration ! Je n'avais jamais imaginé l'Annonciation sous cet angle.
  • Cardinal 2: Non, la composition est imparfaite. La lumière divine n'est pas reproduite fidèlement. Ça manque d'émotion.
  • Cardinal 1: Vous n'avez jamais su apprécier l'art contemporain, mon ami.

Il localisa la première toile, Saint-Jérôme, qu'il marqua de sa lame secrète. Peu après, un garde sortit du château, invitant les cardinaux à l'intérieur.

L’affaire Ezio Auditore 6.png

Ezio marquant L’adoration des Mages

  • Garde 2: Les étages supérieurs sont maintenant ouverts aux cardinaux désireux d'admirer d'autres œuvres pieuses.

Ezio se faufila parmi les cardinaux et se lança à la recherche du dernier tableau. Une fois la toile, nommée L'Adoration des mages, marquée, Ezio prit la fuite, non sans se faire remarquer.

  • Garde 3: Deux tableaux ont disparu ! Il y a un voleur dans les parages !

Conséquences

Ezio récupéra les deux derniers tableaux et s'échappa du château.

Notes

  • Le premier tableau est positionné aléatoirement, d'où le recours à la Vision d'aigle.
  • Le titre de cette mémoire est une référence à L'Affaire Thomas Crown, un film de casse basé sur un roman écrit en 1962, dans lequel un riche banquier convoite un Monet d'une valeur inestimable.
  • Cette mémoire est l'une des seules dans laquelle le château et le pont Saint-Ange sont des zones autorisées.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard