Fandom

Assassin's Creed

Kanen'tó:kon

4 657pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC3icon.png

Kanen'to:kon (1756 – 1778) était un membre de la nation Kanien'kehà:ka et un ami d'enfance de Connor Kenway[1].


Biographie

Débuts

Kanen'to:kon était le meilleur ami de Ratonhnhaké:ton, alias Connor. Ils ont grandit ensemble dans leur village et ont tout apprit ensemble. Mais même si Ratonhnhaké:ton était plus doué que lui, Kanen'to:kon pouvait compter sur la sincérité de son ami et ils veillaient l'un sur l'autre.
Un jour qu'ils chassaient ensemble, ils furent pris comme proies par un ours noir mais réussirent à le semer et à rentrer au village. Malheureusement, Ratonhnhaké:ton déplora leur gibier perdu. C'est alors que Kanen'to:kon le consola en lui montrant les prises qu'il avait effectuées, le félicitant d'avoir été pour lui un excellent instructeur[1].


La menace de William Johnson

En 1773, Kanen'tó:kon vint chercher Ratonhnhaké:ton au manoir Davenport, lui expliquant que William Johnson avait été autorisé par la Confédération iroquoise d'acheter leurs terres et de forcer le village à déménager. Conscient qu'une solution diplomatique n'était pas possible, Kanen'tó:kon fournit à Ratonhnhaké:ton une hache qu'il planta dans un pilier du manoir, signifiant le début de la guerre conformément à leurs coutumes.
Ratonhnhaké:ton se rendit à Boston et avec l'aide de Samuel Adams, il détruisit une cargaison de thé britannique au cours de la Boston Tea Party, dont une cargaison de contrebande de Johnson qui visait grâce à cette vente à tirer profit de la fiscalité. Malgré ce revers, six mois plus tard Johnson revint, après s'être procuré de l'argent par d'autres moyens. Kanen'tó:kon retourna au Domaine Davenport avec ces nouvelles, poussant Ratonhnhaké:ton à rechercher et à assassiner Johnson lors de sa rencontre avec les chefs de clans iroquois au Johnson Hall[1].


Du côté Loyaliste

Alors qu'il voyait l'escalade de la guerre entre Loyalistes et Continentaux, Kanen'tó:kon a commencé à craindre que l'armée continentale saisirait Kanatahséton, tandis que les Britanniques offraient de protéger leurs terres et 'dassurer leur indépendance en échange d'une alliance avec d'autres clans Kanien'kehá:ka.
En 1778, Kanen'tó:kon fut approché par Charles Lee, qui l'informa que l'armée continentale dirigée par George Washington avait l'intention de détruire le village à cause de leur alliance avec les Britanniques. Par ailleurs, Lee l'avait même convaincu que Ratonhnhaké:ton avait trahi les siens pour rejoindre le camp de Washington. À cette pensée, Kanen'tó:kon finalement décida de rejoindre le conflit contre l'armée continentale pour la repousser loin de leurs terres.

Il envoya plusieurs autres guerriers Mohawks en dehors du village en éclaireurs et décidèrent d'attaquer l'armée d'invasion, mais Ratonhnhaké:ton intervint en assommant les guerriers pour éviter au village d'entrer dans le conflit[1].


Sa mort

Après cela, Ratonhnhaké:ton réussi à rattraper Kanen'tó:kon. Au cours de leur confrontation, Kanen'tó:kon accusa Ratonhnhaké:ton d'être corrompu par les forces continentales et qu'il trahirait leur peuple par la suite. Ratonhnhaké:ton essaya de raisonner avec Kanen'tó:kon, en expliquant qu'il avait été trompé par Lee.
Mais Kanen'tó:kon ne l'écouta pas et l'attaqua, le clouant au sol avec son couteau sous la gorge, ce qui força l'Assassin à poignarder son ami dans le cou, le tuant par légitime défense. Kanen'tó:kon, dans ses dernières paroles, expliqua que l'armée continentale serait défaite à Monmouth par les Britanniques et en mourant était convaincu d'avoir fait tout ce qu'il fallait pour protéger son peuple[1].


Derniers mots

  • Kanen'tó:kon: Ma mort t'apportera rien, Ratonhnhaké:ton, Charles Lee chevauche vers Monmouth pour dévoiler les projets des Patriotes. Les loyalistes vont les anéantirs. La révolution sera écrasée. La Couronne sera victorieuse. Notre peuple... sera hors de danger.
  • Connor: Notre peuple sera toujours en dangers. Trouve maintenant le repos mon ami.

Chronologie alternative

Les événements qui suivent concernent l'uchronie "La Tyrannie Du Roi Washington (à partir de l'épisode 2):


La prison

"Notre roi est notre Phare!"
– Chanson d'un gardien de la prison.[src]

Amené captif à Boston par le général Israel Putnam, Ratonhnhaké:ton est jeté en prison. Il parvient à s'échapper et découvre dans la cellule adjacente son ami d'enfance Kanen'tó:kon. Il le libère puis tous les deux parviennent à s'enfuir du quartier de haute sécurité. Ratonhnhaké:ton dit à son ami qu'il doit s'occuper de Benjamin Franklin, un proche du roi dément Washington. Kanen'tó:kon découvre dans les affaires que son ami à retrouvées une gourde avec de la tisane du Grand Saule, qui confère des pouvoirs grâce aux esprits animaux et décide d'en boire pour aider son ami dans la lutte. Seulement Ratonhnhaké:ton l'en dissuade à cause des effets de corruption que la boisson donne et décide d'en boire à nouveau et se voit doté d'un nouveau pouvoir. Kanen'tó:kon révèle à ce dernier que Samuel Adams dirige la résistance avec des Tuniques Rouges et ils décident de le rejoindre.
Entre temps, Ratonhnhaké:ton a combattu Washington puis capturé Franklin et le ramène dans la planque d'Adams. Ce dernier et Kanen'tó:kon décident de le tuer mais Ratonhnhaké:ton les persuade du contraire, les convaincant que Franklin, libéré du pouvoir corrupteur de la Pomme d'Eden de Washington, veut racheter ses fautes et les aider à arrêter le tyran.
Pendant que Ratonhnhaké:ton part sur une autre mission, Kanen'tó:kon, Samuel et une poignée de Tuniques Rouges décident d'aller attaquer Putnam à Boston Neck, une place forte à la périphérie sud de la ville. Seulement leur cible les attendait et leur tend une embuscade et la plupart sont tués, Adams compris, mais Putnam décide de capturer le Mohawk.
Quelques temps plus tard, Ratonhnhaké:ton et Franklin parviennent à recruter Robert Faulkner et un équipage et s'apprêtent à appareiller sur l‘Aquila pour prendre le large, mais Putnam en décide autrement. Malgré ses nombreuses Tuniques Bleues tombées face à l'homme à la capuche de loup, le général de Washington essaye de le piéger en lui confrontant un dilemme: s'enfuir et laisser mourir son ami Kanen'tó:kon ou rester et le sauver. Mais l'homme à la capuche utilise ses pouvoirs pour assassiner Putnam qui, dans ses derniers instants, reprend conscience de ses erreurs commises avant de rendre son dernier souffle. Puis Ratonhnhaké:ton récupère son ami salement amoché et ils parviennent tous deux à gagner le bord de l‘Aquila sous le feu des Tuniques Bleues et prennent la direction de New York[2].

Galerie



  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Assassin's Creed III
  2. Assassin's Creed IIILa Tyrannie Du Roi Washington épisode 2 : "Trahison"

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard