Fandom

Assassin's Creed

Journal d'Edward Kenway

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC3icon.pngACSicon.pngFbookicon.png


Vedomir journal.jpg

Le journal d'Edward Kenway

Le journal d'Edward Kenway était un manuscrit écrit par Edward Kenway — dédié à sa fille Jennifer Scott — dans lequel il détailla tout d'abord sa vie de pirate[1], puis sa recherche du Grand Temple, temple principal de la Première Civilisation.[2]

Histoire

Edward apprit l'existence du Grand Temple alors qu'il était encore pirate dans les Caraïbes en 1722, révélée parmi les dernières paroles de Bartholomew Roberts.[3] Par la suite, il se lança à sa recherche et rédigea ses découvertes dans un journal.

En 1735, Reginald Birch, un associé en affaires de Kenway et secrètement un membre de l'Ordre des Templiers, orchestra l'assaut sur le manoir de la famille Kenway, au cours de laquelle Edward trouva la mort et un des hommes de Birch déroba le journal.

En 1747, le journal était détenu par le Templier Juan Vedomir dans sa villa d'Altea en Espagne. Quand Reginald Birch envoya Haytham Kenway – le fils d'Edward, devenu Templiers– éliminer Vedomir, il s'empara du journal et le rapporta en Angleterre.

Kenway rendit le journal à Birch, qui se mit à le décoder avec l'aide de John Harrison, tous deux passionnés de la Première Civilisation. En août 1753, les Templiers britanniques apprirent qu'une amulette était nécessaire à l'ouverture du Grand Temple, puis en 1754, ils découvrirent que l'Assassin Miko était en sa possession. Au cours d'une représentation de l'Opéra des Gueux au Théâtre Royal de Londres le 18 avril, Kenway assassina Miko et obtint l'amulette.

Birch envoya alors Kenway et le journal de son père dans les colonies britanniques d'Amérique du Nord, car Harrison avait conclu de ses calculs que le Grand Temple se trouverait dans l'État de New York ou du Massachusetts. Avec l'aide de la Mohawk Kaniehtí:io, Kenway parvint à localiser le Temple, mais fut incapable d'ouvrir la première porte, ignorant qu'une Pomme d'Éden était indispensable. Il comprit alors que le site n'était pas le bon et demanda à William Johnson de faire une copie du journal, mais décida plutôt d'abandonner toute recherche du Grand Temple puis de ne plus déranger les Kanien'kehá:ka vivant sur ces terres.

En 1757, Kenway rentra à Londres et rendit le journal à Reginald Birch, avant de lui mentir en révélant que les Templiers coloniaux poursuivaient leur recherche du Grand Temple.[2]

ACS Coffre l'avenir 5.png

Le journal en 1868

Le journal demeura en possession des Templiers jusqu'en 1868, où Lucy Thorne comptait s'en servir pour localiser un Suaire d'Éden, mais l'Assassin Evie Frye s'empara du journal et l'étudia auprès d'Henry Green. Des informations qu'il recelait, seulement visibles au travers de la Vision d'aigle, les menèrent au manoir Kenway.[4]


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard