Fandom

Assassin's Creed

Josiah Burgess

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Piraticon.pngTempliers.pngAC4icon.png
"Et toi, tu es la pire de toutes [les vulgaires charognes], Kenway ! Ce sont les Templiers qui nous ont accueillis quand tout s'est effondré ! Pas notre roi. Ni notre pays. Les Templiers."
– Les derniers mots de Burgess, 1719[src]

Josiah Burgess (1689 – 1719) était un pirate anglais ayant vécu durant l'Âge d'or de la piraterie et basé à Nassau. C'était un allié et confident de Benjamin Hornigold, unami de John Cockram ainsi qu'un membre du Rite britannique de l'Ordre des Templiers[1].

Pirate repenti, il se fit chasseur de pirates, mais fut exécuté par l'Assassin Edward Kenway[2].

Biographie

On ne sait que peu de choses de Josiah Burgess, sinon qu’il était un ami proche et le confident de Benjamin Hornigold. Il a été pirate pendant quelques années, avant 1718, date à laquelle il s’est rendu aux émissaires du roi. Il est probable qu’il soit ensuite devenu chasseur de pirates, comme beaucoup d’autres ex-flibustiers[2].

Alors que Josiah était en train de négocier avec le commodore Peter Chamberlaine et le corsaire Woodes Rogers, l'Assassin Edward Kenway le vit, ce qui lui confirma ses soupçons sur le fait que Cockram, Hornigold et Josiah lui-même étaient Templiers[2].

En 1719, il fut envoyé avec son compère Cockram sur l'île de Príncipe, au large de l'Afrique, afin de traquer et retrouver le Sage Bartholomew Roberts. Grâce à leurs connections avec les Templiers, ils s'allièrent aux Portugais qui se trouvaient déjà sur place. Avec l'aide des lusitaniens, les deux tendirent une embuscade à l'équipage de Roberts, mais Roberts lui-même parvint à en réchapper[2].

Ils furent ensuite tués par Edward Kenway, qui faisait temporairement équipe avec Roberts pour que celui-ci lui divulgue l'emplacement de l'Observatoire. Dans leurs derniers instants, Burgess et Cockram clamèrent que les Templiers avaient été pour eux comme une famille et pointèrent du doigt les motivations égoïstes du Gallois[2].

Dernières paroles

  • Cockram: Tu nous a bien eus, Kenway. T'as enfin montré ton vrai visage. Mais pour quoi?
  • Burgess: Pour satisfaire son sale orgueil.
  • Edward: Vous vous êtes mis entre moi et ma prise. Ça s'avère souvent fatal.
  • Cockram: Un crétin arrogant, Hornigold avait raison.
  • Edward: Ces Templiers ne sont que de vulgaires charognes! Comme vous tous!
  • Burgess: Et toi, tu es la pire de toutes, Kenway ! Ce sont les Templiers qui nous ont accueillis quand tout s'est effondré! Pas notre roi. Ni notre pays. Les Templiers.
  • Cockram: Les Templiers sont une vraie famille. Où est la tienne?

Notes

  • Dans le jeu, Josiah Burgess et John Cockram sont assassinés en même temps alors qu'en réalité ils sont morts à deux ans d'écart. Burgess est décédé en 1721 en réalité alors que dans le jeu il meurt en 1719.
  • Le considérant comme un personnage mineur, Melanie Lemay suggéra qu'ils le rendent plus intéressant en lui créant un étrange secret et en changeant sa date de décès. Par ailleurs, son entrée de base de données indique qu'il est mort en 1721, alors qu'il a été tué en 1719.
  • En 2015, son nom figure sur une liste de Templiers utilisée par Isabelle Ardant. Il est aussi le seul dans cette liste à ne pas avoir son prénom en premier.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard