Fandom

Assassin's Creed

John Sullivan

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC3icon.png


John Sullivan (17 février 1740 – 23 janvier 1795) fut brigadier général dans l'armée continentale durant la guerre d'Indépendance.

En 1778, après avoir connu quelques difficultés avec la flotte française pendant la bataille de Rhode Island, le général Sullivan envoya une lettre de reproches à Boston pour se plaindre de l'engagement français, ou plutôt de son absence. Les Assassins coloniaux envoyés par Ratonhnhaké:ton rattrapèrent l'amiral Charles Henri d'Estaing, pour le convaincre de se reprendre.

Sullivan mena l'Expédition Sullivan de 1779, constituant la riposte de George Washington à plusieurs raids menés par des groupements de Britanniques et d'Iroquois dans la partie nord de la Frontière.

Ces forces, commandées par Joseph Brant et John Butler, avaient attaqué des forts et des localités dans les vallées de Wyoming et de Cherry, tuant et scalpant non seulement des miliciens, mais aussi des femmes et des enfants.

Les ordres de Washington furent très clairs : afin d'éliminer le problème, Sullivan devait attaquer et brûler tous les villages iroquois qu'il pourrait trouver et faire le plus grand nombre possible de prisonniers. Sullivan obéit, incendiant 40 villages iroquois et détruisant, selon les estimations, quelque 160 000 boisseaux de maïs. Ses soldats commirent à leur tour des atrocités en représailles : ils scalpèrent des cadavres et firent brûler vifs des gens dans des cabanes. Sullivan ne limita pas ses opérations aux ennemis actifs, mais attaqua aussi les Onondaga, qui étaient demeurés neutres durant cette guerre. Le résultat prévisible fut de transformer les Onondaga en ennemis des Patriotes.

L'expédition Sullivan ne parvint néanmoins pas à faire cesser les raids dans la région. Ils se poursuivirent pendant toute la guerre d'Indépendance, par enchaînement de représailles, finissant par ruiner la Mohawk Valley et les terres alentour.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard