Fandom

Assassin's Creed

Jiajing

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngACCCicon.pngEfilmicon.png

Jiajing (嘉靖, né à Hubei en 1507, mort à Pékin en 1567), de son nom personnel Zhu Houzong (朱厚骢), fut le onzième empereur de la dynastie Ming (1521-1566). Il succéda à son cousin Zhengde, mort sans héritier.

Comme son cousin, Jiajing se désintéressa du pouvoir, occupé par sa vie galante et la recherche de l'élixir d'immortalité par des rites taoïstes. Il laissa le pouvoir aux eunuques, enracinant un mode de gouvernement qui précipita le déclin de la dynastie. Sous son règne, les parties latérale et occidentale de la Cité interdite sont en pleine construction[1].


Biographie

Après la mort de l'empereur Zhengde, les Tigres profitèrent de la situation pour installer au pouvoir leur favori au moyen d'intrigues politiques. Ainsi ils accédèrent au pouvoir au travers de Jiajing. Non content de suivre la tradition, ce dernier alla de controverse en controverse dénoncées par ses opposants.

Il affronta victorieusement la bureaucratie de l'Empire et purgea ses opposants — notamment lors de la controverse du grand rituel — parmi lesquels figuraient des Assassins. Alors que suite au décès de son prédécesseur, les Assassins profitèrent du chaos politique de la transition pour libérer quelques concubines, dont Shao Jun, qui rejoignit peu après la Confrérie.

Quelques années après, Jun retourna à la Cité interdite pour libérer le reste des concubines mais elle découvrit que la plupart d’entre elles avaient été tuées, torturées à mort selon le rite du "lingchi", le supplice de la "mort languissante" ou "mort des mille coupures", sur ordre de l’empereur Jiajing. Ces sévices étaient probablement la conséquence directe de la fuite de Jun. Le nouvel empereur se révéla mille fois pire que son prédécesseur[2].

Délaissant ensuite la politique, il laissa le pouvoir au ministre Yan Song, une marionnette des Templiers et se concentra sur sa recherche de la vie éternelle sans relâche.

En 1567, Jiajing mourut empoisonné par l'Élixir de Vie. Contrairement à la croyance répandue selon laquelle c'était son fils qui l'avait empoisonné, c'était en réalité les Assassins — sous le commandement de Shao Jun qui était devenue Mentor entre-temps — qui l'avaient éliminé pour tous ses crimes odieux et en sa qualité d'allié des Templiers.[3]

Note

  • Un message laissé par Clay Kaczmarek, écrit en lettres de sang dans la chambre de Desmond Miles disait que "Within Emperor Jiajing's sin and Quetzalcoatl's hunger lies the answers." (C'est dans la faute de Jiajing et la faim du Quetzalcoatl que se trouvent les réponses), le point commun entre les deux personnages étant le sacrifice.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard