Fandom

Assassin's Creed

Jeanne

4 643pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion1 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACLicon.png
JeanneDatabaseHD.png

Jeanne (1725-NC) était une esclave affranchie appartenant au riche marchand français Philippe-Olivier de Grandpré. Elle est la mère de l'Assassin Aveline de Grandpré.


Biographie

Vie d'esclave

Capturée à l'âge de cinq ans par des esclavagistes en Afrique de l'Ouest, Jeanne fut vendue au propriétaire d'une plantation de Saint-Domingue, en République Dominicaine, sur l'île d'Hispaniola. C'est ici qu'elle fit la rencontre de deux autres esclaves, Agaté et Baptiste.

A partir de 1732, ils furent tous trois élèves de François Mackandal, qui leur apprit à lire et écrire. A l'insu de Jeanne, Baptiste et Agaté étaient formés à combattre et à manier les armes, dans l'optique de les faire intégrer au sein de la Confrérie des Assassins. Lorsqu'elle découvrit la violence de la Confrérie, elle eut peur de Mackandal.

Agaté et Baptiste rejoignirent la Confrérie en 1738, et s'échappèrent de la plantation avec leur mentor Mackandal, laissant Jeanne qui refusa de rejoindre les Assassins. Mais avant leur fuite, elle vola un artefact de la Première Civilisation, d'une très grande valeur à Mackandal.


La Nouvelle-Orléans

En 1744, elle fut achetée par Philippe-Olivier de Grandpré, riche marchand français la Nouvelle-Orléans, quittant ainsi la plantation de Saint-Domingue. Reconnaissante de l'affection et de la gentillesse avec laquelle Philippe la traitait, ils devinrent plus proches.

En 1746, Philippe lui proposa de devenir sa placée, ce qu'elle accepta. Un an plus tard, une fille naquit de leur union, Aveline. Bouleversé par l'émotion et l'amour qu'il portait pour Jeanne et Aveline, il décida de leur accorder leur liberté et rayer leur statut d'esclave. Ils passèrent les quatre premières années d'Aveline heureux, Jeanne s'occupant beaucoup d'elle.

Seulement en 1750, l'entreprise de Philippe souffrit et il accumula les difficultés financières. Tellement occupée par l'éducation d'Aveline, Jeanne ne remarqua pas que Philippe était courtisé par Madeleine de l'Isle, issue d'une riche famille de marchands. Il l'épousa donc en 1752, afin d'alléger ses difficultés financières. Jeanne passa les années suivantes comme servante de Madeleine; cependant elles se lièrent d'amitié.

En 1757, sa vie fut bouleversée: Madeleine l'informa qu'un homme du nom de Mackandal avait été aperçu à bord d'un navire pour la Louisiane. Craignant qu'elle ne soit poursuivie pour l’artefact, elle décida de confier Aveline à Madeleine, et fuit la Nouvelle-Orléans pour Chichén Itzá , au Mexique.


Chichen Itza

Réfugiée à Chichén Itzá, où les Templiers s'emploient à effectuer des fouilles archéologiques sur le site maya, elle fit la rencontre inattendue de sa fille à l'intérieur d'une grotte abritant une technologie de la Première Civilisation, cette dernière venant de vaincre le Templier Rafael Joaquín de Ferrer.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard