Fandom

Assassin's Creed

James Wardrop

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACROicon.pngTempliers.png
"Nous forgeons l'ordre au coeur du chaos. Si tout est permis, alors nul n'est à l'abri."
– James à Shay Cormac.[src]

James Wardrop (1705 – 1754) était un marchand, politicien et membre du rite britannique de l'Ordre des Templiers dans les années ayant précédées la Guerre de Sept Ans.

Biographie

Acquérir des terres et des richesses

"C'est l'un des hommes les plus cruels des colonies. Il se sert des textes de loi pour parvenir à ses fins, et lorsque la loi ne va pas dans son sens, il embauche des juristes pour y remédier. Crois-moi, Shay : James Wardrop est un bureaucrate, il se moque bien de la portée de ses actes."
Liam O'Brien décrivant Wardrop, 1754[src]


James Wardrop est né dans les colonies américaines aux environs de 1705, d’une famille de Templiers. Il suivit l’exemple de son père et fut intronisé dans l’Ordre en 1720. Il appartenait à James Wardrop d’accumuler richesses et territoires pour le compte des Templiers. Bien que l’Ordre ne fût pas encore établi officiellement dans les colonies américaines, Wardrop et ses semblables préparaient le terrain, lentement mais sûrement.

En 1744, il commença à tisser un réseau commercial qui devait s’étendre des colonies jusqu’aux Caraïbes. En 1750, il collaborait avec Christopher Gist pour s’approprier des terres. L'Assassin Wolastoqiyik Kesegowaase nota que James Wardrop chassa bon nombre de tribus de leurs terres ancestrales et provoqua de nombreux massacres.

Wardrop œuvra pour que les fragiles colonies américaines restent dans le giron britannique, non sans profiter de sa situation pour s’enrichir. Quand sa position au sein de l'Ordre ne lui permit plus de parvenir à ses fins, il utilisa ses connaissances pour changer cela. Gist nota également que Wardrop "ne tenait pas l'alcool" et que lui et Jack Weeks ne s'entendaient pas vraiment.

Traduction du manuscrit

ACRO Sur invitation 6.png

Weeks, Wardrop et Smith rencontrant Washington

Lors du séisme de 1751 à Port-au-Prince, Lawrence Washington, Maître Templier des Colonies, vola une boîte des Précurseurs et un manuscrit au Mentor François Mackandal. La boîte fut confiée à Samuel Smith, tandis que le manuscrit fut confié à Wardrop qui reçut pour mission de déchiffrer le mystérieux langage dans lequel il était écrit. En juillet 1752, Weeks, Smith et Wardrop rendirent visite à un Lawrence Washington mourant chez lui, à Mount Vernon.

Les Templiers lui promirent de préserver son frère George des affres de la cause, puis James ajouta qu'il était tout proche de comprendre le manuscrit. Après leur départ, Washington fut tué par l'Assassin Shay Cormac qui, trop préoccupé par sa cible, laissa filer les trois autres Templiers.

Mort

"Wardrop: Tu n'as pas idée de ce que tu fais, pauvre fou.
Shay: Je sauve le peuple de votre emprise.
Wardrop: Tu préfères donc voir la France nous forcer à tous courber l'échine ?
"
– Wardrop durant ses derniers instants, 1754[src]


Peu après la mort de Washington, Wardrop prit en main les Templiers des Colonies. Durant le Congrès d'Albany en juillet 1754, Wardrop se trouvait dans la même ville. Craignant pour sa vie après l'assassinat de Smith et le vol de la boîte, il se terrait à Fort Frederick, donnant des instructions à la garnison. Durant le Congrès, son compère Templier William Johnson voulut confier le manuscrit et la boîte à Benjamin Franklin ; ce à quoi Wardrop s'opposa, jugeant les risques trop grands.

ACRO Nous le Peuple 10.png

Wardrop peu avant de mourir.

Restant caché dans le fort, il envoya un capitaine en avertir Johnson, mais ce dernier, furieux d'une telle décision, renvoya l'officier, exigeant que Wardrop lui remette le manuscrit. Shay assista à la scène, et poursuivit le messager avant de le tuer. Puis il infiltra Fort Frederick et assassina Wardrop depuis les airs.

Quand il se saisit du manuscrit, il affirma à sa victime que son acte garderait le peuple de la domination des Templiers. Les colonies étant déjà en proie à une guerre contre les Français, le Templier assura que les Templiers maintenaient l'ordre et empêchaient le peuple de sombrer dans l'anarchie, avant de succomber à ses blessures.

Note

  • En 2015, son nom figurait sur une liste de Templiers britanniques utilisée par Isabelle Ardant.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard