FANDOM


Assassins.pngACSicon.pngUWbookicon.png
Evie: "Tu es incorrigible !"
Jacob: "Et c'est grâce à cette qualité que je deviendrai chef une fois notre mission accomplie."
Evie: "Tu n'as rien en commun avec George. Avec toi aux commandes, la Confrérie s'effondrerait en quelques jours."
– Evie se disputant avec Jacob, 1868.[1]

Sir Jacob Frye (1847 – NC) était un chef de gang et un Maître Assassin de la Confrérie britannique ayant opéré à Londres à l'époque victorienne. Fils des Assassins Ethan et Cecily Frye, il s'agit du frère jumeau d'Evie Frye et le grand père de Lydia Frye. Lui et sa sœur furent faits chevalier et dame compagnon de l'Ordre de la Jarretière.

Nés à Crawley, frère et sœur furent élevés pour suivre le Credo. Après la mort de leur père ils rejoignirent la capitale dans le but de la délivrer du contrôle de l'Ordre des Templiers.

Aux côtés d'Evie, Jacob mena les Rooks, un syndicat de criminels affrontant l'oppression templière. Les jumeaux firent la connaissance de l'écrivain Charles Dickens, du naturaliste Charles Darwin, de l'inventeur Alexander Graham Bell, du philosophe Karl Marx, de l'infirmière Florence Nightingale, de la reine Victoria, du dernier maharajah de l'Empire sikh Duleep Singh et du sergent de police Frederick Abberline.

Biographie

Jeunesse

Né quatre minutes après sa jumelle Evie, Jacob et sa sœur ont été élevés par leur grand mère, comme leur mère, Cecily est morte pendant l'accouchement. Ils ont ensuite été formés par leur père, Ethan Frye, selon les principes du crédo. Contrairement à Evie, Jacob s'est rebellé contre les enseignements de son père, préfèrant explorer de nuit les usines, les pubs, les maisons de jeu, et aussi pratiqué divers activités tels que les combats de rue, pendant qu'Evie étudiait avec son père. Quelques temps après la mort naturelle de leur père en 1868, Jacob et Evie ont voyagé jusqu'à Ironworks Ferris avec George Westhouse, un camarade Assassin, pour éliminer les Templiers Rupert Ferris et David Brewster. Jacob à infiltré l'usine de Ferris pour l'assassiner. Après avoir échappé aux Blighters, une bande de féroces criminels chargés de le tuer, Jacob à échappé de justesse au déraillement du train.

"La prochaine fois, j'irai à pied !"
Jacob, après l'accident de train, 1868[src]

Les jumeaux sont revenus à Westhouse, ayant chacun terminé leurs tâches. Impatients de partir pour Londres, les jumeaux ont été réprimandés par l'assassin bien plus âgé qu'eux, leurs disant qu'Ethan aurait préféré que ses enfants obéissent au conseil des Assassins. Après le sermon et le départ de Georges, Evie, déçu de ne pas avoir l'opportunité d'aller libérer la capitale du joug des Templiers décide d'obéir au conseil. Quant à Jacob qui lui n'a qu'une envie, anéantir impitoyablement les Templiers pour libérer Londres pour en devenir le maître et acquérir la gloire, dit à sa sœur que ce serait dommage de laisser passer une occasion unique. Evie s'est vite ressaisie après les mots de son frère et décide de le suivre dans sa quête.

Arrivée à Londres

"J'ai toujours voulu être un chef de gang. Dur, mais juste. Nous aurons des uniformes. Je réunirai autour de moi tous les laissés-pour-compte sous un même nom. Je le sais, Evie. Nous allons les rallier à notre cause. Tout est clair maintenant ! Nous nous appelerons les Rooks."
Jacob exprimant ses plans à sa soeur, 1868.[src]


Après son arrivée à Whitechapel, les jumeaux partent à la rencontre du Grand Maître Assassin qui veille sur Londres, Henry Green. Informé des Templiers qui contrôle la ville, Jacob proposa de former un nouveau gang appelé les Rooks pour arracher la ville des Blighters, en désaccord avec le plan de Evie, qui voulait récupérer le Fragment d'Eden. Tout en discutant de cela, les trois Assassins heurtèrent l'écrivain légendaire Charles Dickens qui leur fit la conversation. Après avoir semés les Blighters qui voulaient attaquer Green, les jumeaux rejoignèrent ce dernier dans son magasin, où il leur présenta ses différents contacts au sein de la ville.

Plus tard les jumeaux rencontrèrent le sergent Frederick Abberline déguisé, qui leur donna une liste des Blighters qu'ils pourront kidnapper et apporter au poste de police. Jacob et Evie ont également libéré les enfants maltraités dans les usines locales, afin de satisfaire leur contact Clara O'Dea, en échange de l'accès à son réseau d'informateurs. Avec les nouvelles recrues, les jumeaux assassinèrent Rexford Kaylock et ont pris le contrôle de Whitechapel, formant les Rooks dans le processus.

Après la bataille contre Kaylock et ses Blighters, dont ils sont sortis vainqueurs, les Assassins ont gagné le train personnel du chef de gang, et Jacob a décidé de l'utiliser comme repaire, et ont fait connaissance avec Agnes MacBean en tant que financier dans le processus. Les jumeaux voyagèrent jusqu'à Southwark pour rencontrer l'inventeur Alexander Graham Bell, pour fixer la corde pistolet cassé pour une utilisation sur leur lame secrète.

Bell demanda à Evie de l'aider à installer des fusibles au sommet de Big Ben grâce au nouveau lance grappin. De retour, l'inventeur montra à Jacob les premiers messages du télégraphe et lui fabriqua un nouveau lance grappin. Les jumeaux se dirigèrent ensuite vers leur repaire où ils rencontrèrent Ned Wynert, un entrepreneur américain, qui leur donna sa carte de visite. Les Assassins planifièrent leur prochain mobile, Jacob étant déterminé à renforcer sa bande et éliminer Crawford Starrick associés au sein de l'infrastructure de Londres, tandis qu'Evie rechercha le Suaire d'Eden caché dans la ville.

Enquête sur le Sirop calmant de Starrick

Jacob commenca son enquête sur la source du sirop apaisant de Starrick, considéré comme stupéfiant dans les quartiers pauvres de Londres. Après la poursuite d'un commerçant, il localisa le distributeur à l'usine et vola ses fichiers. Jacob réussi à traquer et enlever le patron de distribution dans le Southwark Foundry, apprenant de lui que le Sirop calment de Starrick a été produit dans le bâtiment de distillation.

Arrivé là, Jacob vit un homme âgé de tenter de briser l'intérieur, et se cacher quand les gardes sont apparus. Après avoir éliminé les Blighters gardant la place, Jacob à cassé le verrou de l'usine et est entré avec l'homme. Le duo a enquêté sur le réservoir et ses ingrédients, apprenant que le Sirop contenait de l'opium, le transformant en une substance addictive et mortelle. Alors que l'homme se cacha près de l'entrée, l'Assassin tourna toutes les valves de pression, détruisant les réservoirs de distillation et de mettre le feu à l'édifice. Jacob a échappé de justesse en sautant par une fenêtre. L'homme se présenta comme Charles Darwin, qui a montré à Jacob un document indiquant les lots de sirop qui ont été envoyés à l'asile de Lambeth.

Plus tard, Jacob trouva Darwin en train de discuter avec le propriétaire de l'asile, Mr Owen. Celui-ci partit dans sa calèche, laissant Darwin. Ce dernier ordonna à l'Assassin de poursuivre cette calèche, car il pourrait obtenir des informations importantes en interrogeant son passager. Jacob rattrapa la calèche, interrogea Owen et apprit que le créateur du Sirop était le docteur John Elliotson .

Les jumeaux rendirent visite à Bell, qui mis à niveau leurs brassards avec un mécanisme de fléchettes capable de tirer des fléchettes hallucinogènes. Jacob et Evie fournirent une assistance à l'inventeur en récupérant les lignes de câble prises par les Blighters dans les expéditions au Collège Wharf. Ils ont également découvert du poison dans les expéditions de Starrick.

Après avoir informé Darwin de ses derniers exploits en ce qui concerne sa chasse pour le créateur du Sirop, Jacob infiltra l'asile, où découvrit que des médecins pratiquaient des séances d'électrochocs surdes patients à des fins médicales. L'Assassin assassina Elliotson, qui se moqua de lui en lui disant qu'il n'était qu'un enfant insouciant ne réfléchissant pas aux conséquences de ses actes.

Association avec Pearl Attaway

Ensuite, Jacob se présenta à Pearl Attaway, (une femme d'affaire manipulatrice, ignorant qu'elle était un Templier et la cousine de Starrick) pour discuter d'une proposition d'affaires. Il  tua un employé de la société rivale d'Attaway, la Millner Company. La paire a voyagé au stockage dans la cour de Millner où Jacob a détruit les omnibus de leurs ennemis, en faisant chuter Millner .

Plus Tard, Jacob entra tout à coup dans la voiture d'Attaway, sans tenir compte de toute évidence sa demande de rendez-vous. La femme d'affaires lui donna un emploi pour obtenir des moteurs à combustion interne étant livrés à Millner. Connaissant l'homme dont il avait besoin, Jacob a libéra Ned Wynert  de son convoi de police et à demanda son aide pour transférer la cargaison de l'emballage. Escaladant à bord du train des Blighters en mouvement, l'Assassin rechercha  les moteurs et détacha son wagon pour atteindre le train de Ned.

Attaway chargea Jacob d'assassiner Malcolm Millner qui était dans la rivière de la Tamise avec son bac. Jacob  sabota la contrebande sur le bateau pour attirer Millner à l'extérieur et l'assassiner. Millner révéla à l'Assassin que Attaway était de la même famille de Starrick. Consterné, Jacob  espionna sa conversation avec Starrick et apprit qu'elle était un Templier. Ensuite l'Assassin se dirigea vers la gare de Waterloo Station, tua Attaway, récupéra les moteurs et s'en alla avec le train.

L'assassinat de Twopenny

Jacob cibla le domaine financier de Starrick, il a enlevé un homme pour lui soutirer des informations, mais l'homme était le sergent Abberline déguisé. Abberline informa l'Assassin qu'un vol était prévu à la Banque d'Angleterre. Comme l'information était confidentielle, Jacob lui révéla le nom du fournisseur.

Plus tard, il a de nouveau rencontré Abberline pour poursuivre leur enquête. Jacob vola les armes de contrebande du Templier Philip Twopenny, alias Plutus. Quelques temps après, Jacob infiltra la Banque d'Angleterre et assassina Twopenny, donnant à l'homme mort une pièce de monnaie dans la moquerie aux croyances de l'homme. l'Assassin s'échappa de la Banque, laissant Abberline prendre le relais en arrêtant les complices de Twopenny.

Sur la piste de "B"

Peu après, Jacob intercepta une lettre d'un Templier, signée "B", qui parlait d'un attentat contre le Premier Ministre. Jacob espionna le Premier Ministre dans le Sinopean Club, Benjamin Disraeli. Il vit un espion sortir de la réunion. Il fila l'homme, en supposant qu'il était le Templier "B", mais ce dernier lui dit qu'il était payé par un autre hommeavant de se prendre une balle dans la tête par un tireur d'élite. Jacob poursuivit alors le tireur d'élite, menaçant de la jeter sur le toit si elle lui révèle pas les informations qu'il veut. La femme a donc admis qu'elle ne connaissait pas son employeur, donnant seulement une description de son apparence, mais ils ont été planifiés pour attaquer la voiture du Premier ministre.

L'Assassin infiltra la voiture des Disraeli, Jacob fait semblant d'être le garde du corps du premier ministre. Disraeli se méfiait tout de même du gangster-assassin, contrairement à sa femme Mary Anne Disraeli qui laissa parler Jacob. Puis il y avait un coup de feu soudain de l'extérieur, en provenance de la police et les Blighters. Jacob défendit les Disraeli et poursuivit leur voiture, qui avait été détournée par des Blighters. Jacob demanda alors à madame Disraeli qui est le Templier en forme de hussards qu'il cherche. La femme accepta de lui révélé l'identité du Templier à condition d'une visite à Devil's Acre.

La nuit suivante, Jacob arriva à leur lieu de rencontre, mais Mary Anne  annula la tournée en raison des journalistes la recherchant. Jacob décida de suivre les conseils de Mary Anne en les distrayant au lieu de les blesser. Puis l'Assassin retourna à la voiture de madame Disraeli et échappa au journalistes. Jacob et Mary Anne arrivèrent finalement à Devil's Acre, où ils durent éviter les Blighters en patrouille. Ils se sont installés plus tard à une taverne où le sac à main de Mary Anne, contenant son chien Desmond a été volé par un bandit. Après avoir récupéré le chien, Jacob est revint au pub, et vit Mary Anne conseiller des bandits. Le bandit qui a volé le chien revint plus tard,  avec quelques Blighters pour provoquer Jacob. Après en avoir fini avec eux, Jacob fuit avec madame Disraeli, qui lui révéla que l'homme qu'il cherchait était Lord Cardigan, et qu'il travaillait au sein du Parlement

Infiltrant furtivement le Palais, Jacob trouva Cardigan et l'assassina. Après avoir terminé sa tâche, l'Assassin s'échappa du palais.

À son insu, ses actions ont provoqué une grande agitation dans Londres.

Partenariat avec le Chef des Blighters

Plus tard, Jacob accepta l'invitation à dîner du plus grand cerveau du crime londonien et le chef des Blighters, Maxwell Roth. Roth était fou de joie de pouvoir parcourir Londres avec un homme aussi courageux et déterminé que Jacob, et au final l'Assassin accepta sa proposition. Le duo se rendit à la gare de Saint-Pancras, où Jacob fit sauter les expéditions d'explosifs appartenant à Starrick and Co.Ensuite, Jacob kidnappa un mécanicien pour fournir le train à Roth.

La paire a continué leur objectif de renverser le contrôle de Starrick sur Londres. Roth a expliqué son plan pour kidnapper trois hommes de main du Grand Maître: Hattie Cadwallader, Benjamin Raffles et Chester Swinebourne; une tâche que Jacob  accomplit avec brio et livra le trio à Roth.

Quelques temps après, Jacob et Roth décidèrent de faire exploser une des usines de Starrick. Jacob plaça des explosifs autour de l'usine pour la faire sauter, puis Jacob retrouve Roth pour lui annoncer qu'il était temps de passer à l'action. Jacob arrêta soudainement Roth qui allait ordonner à ses hommes de détruire l'usine, car des enfants travaillaient dans ce bâtiment. Mais la cruauté de Roth pris le dessus en lui disant que ça changerait rien, et qu'il a toujours voulu faire ce qui lui plaisait. Au moment où les Blighters allaient faire exploser l'usine, Jacob les tua et sauva les enfants des flammes. Puis Jacob reçut une lettre de Roth lui disant qu'il organisera un spectacle dans son théâtre et une boîte contenant le cadavre de son corbeau.

Le soir dit, Jacob s'infiltra dans l'Alhambra Music Hall de Roth pour l'assassiner. Il s'occupa d'abord des sosies de Roth. Il vit ensuite Roth faire un discours sur la scène. Ce dernier succomba peu après à un accès de folie et ordonna à ses hommes de mettre le feu, ce qui avait pour but de tuer Jacob. Celui-ci tua Roth d'un coup de lame secrète. Avant de mourir, Roth se moqua de la vison du monde de Jacob, puis l'embrassa, au grand dégoût de ce dernier. Jacob sortit in extremis du Music Hall et regagna le train.

Assassinat de Crawford Starrick

Après l'assassinat de Maxwell Roth, Jacob est revenu voir sa soeur, qui le gronda pour son désintérêt pour le Suaire et sa planification imprudente. Evie parlea de leur père, un sujet douloureux pour Jacob. Au moment où les frères et sœurs étaient sur le point de se séparer, Henry les a calmés et leur a parlé du bal royal qui se tiendra à Buckingham Palace, où Starrick avait l'intention de voler le Fragment d'Eden et de tuer la reine Victoria.

Jacob élabora un plan avec Evie et invita les Disraeli à leur repaire. Les jumeaux leur firent part de leur besoin d'entrer au bal. Après s'êtres arrangés avec les Disraeli, Jacob partit voler les invitations des rivaux des Disraeli, William et Catherine Gladstone

Plus tard, les jumeaux réussirent à entrer au bal en utilisant la voiture et les invitations des Gladstone. Jacob rejoignit Frederick Abberline pour récupérer son équipement. Abberline lui dit que les hommes de Starrick étaient déguisé en gardes royaux. L'Assassin partit  sauver les vrais gardes et tuer les imposteurs. Ensuite Jacob envoya un signal à sa soeur.

Cependant, Evie avait perdu la clé de la crypte et ordonna à son frère de la trouver. Arrivant à la crypte, Jacob trouva Starrick portant le Suaire. Il ne réussi pas à tuer le Templier qui l'étrangla, puis Evie arriva à la crypte. Elle retrouva Starrick et son frère qui se faisait étrangler, et quand elle courut pour le sauver, le Templier le jetta en arrière et ce fut au tour d'Evie de le combattre. Cependant, il réussit à la battre, et, quand Jacob voulut sauver sa soeur, il les prit tout les deux et commença à les étrangler. 

Henry arriva à la crypte et lança un couteau dans l'épaule de Starrick, qui lâcha les jumeaux. Celui-ci se battit contre Green, qu'il assoma. Cependant, les jumeaux avait repris leurs esprits et, après avoir enlevé le Suaire à Starrick, ils lui assénèrent le coup de grâce. 

Après avoir tué Starrick, les jumeaux se réconcilièrent. Quand Henry se réveilla, Evie courut jusqu'a lui, et après un bref échange, les deux s'embrassèrent. 

Peu de temps après, les trois Assassins rencontrèrent la reine Victoria, qui les éleva tous les trois dans l'Ordre de la Jarretière, pour avoir sauvé la Couronne. Après son départ, les Frye firent la course jusqu'au train, laissant Henry derrière. 

La reconstruction de Londres

Après avoir éliminé Starrick, les jumeaux continuèrent de veiller sur Londres. La capitale britannique entra alors dans une période paix, qui dura vingt ans. 

Jacob et Evie finirenti par se séparer. Evie et Henry partirent s'installer en Inde tandis que Jacob resta en ville pour maintenir les Rooks et renforcer la Fraternité avec de nouveaux apprentis. Il a également eu au moins un enfant, qui a été également investi dans la Confrérie.

L'un des initiés de Jacob était un jeune garçon qu'il avait libéré de l'asile de Lambeth. Il était surnommé "Le petit Jack"; Jacob l'emmena avec lui voir Henry et sa sœur en Inde afin d'apprendre les tactiques de frayeur des Assassins indiens.

L'automne de la Terreur

Quelques temps après son retour à Londres, Jacob est venu aux mains avec son apprenti Jack. Il a finalement perdu le contrôle des Rooks à Jack, qui avait l'intention d'utiliser sa nouvelle bande pour poursuivre ses objectifs.

Durant la nuit du 30 Septembre 1888, Jacob a persuadé Arthur Weaversbrook, de cesser de publier les lettres de Jack et l'a réprimandé d'avoir tourné un inconnu dans une légende.

Puis Jack poursuivit Jacob jusqu'à son domicile, où une bagarre éclata dans un cimetière où Jack blessa Jacob et prit le dessus. Jacob a continué de courir jusqu'à sa demeure de Whitechapel. Arrivé à son logement, Jacob à été pris en embuscade par Jack, et où les deux Assassins s'affrontèrent dans un combat que Jack remporta sur son ancien mentor, le poignarda puis l'enferma dans une cellule dans l'asile de Lambeth.

Avant son enlèvement, Jacob avait demandé le retour de sa sœur. Honorant la demande, Evie commenca à chercher pour lui et enquêta sur les scènes de meurtre de l'Éventreur. Jacob a finalement été localisé par sa sœur, à peine vivant et dans un état semi-conscient. Après avoir tué Jack et ses complices, Evie est allé aider son frère et demanda au sergent Abberline de ne jamais divulguer l'identité de l'Eventreur, pour ne pas entacher l'image de la Confrérie. 

La vie plus tard

En 1893, Jacob eut une petite fille, Lydia. Les parents de Lydia étant souvent sur le continent, la responsabilité de sa formation est donc tombée sur Jacob et Evie.

Lors du déclenchement de la première guerre mondiale en 1914, Lydia envoya son grand-père et sa grand-tante à la campagne, pour leur sécurité, tandis qu'elle estait à Londres, pour protéger la ville des espions Templiers et allemands. 

Caractère

  • Jacob était un individu impulsif, téméraire et rebelle avec un esprit vif et une attitude agressive. En outre, il ne semble pas être un fervent croyant des préceptes du Crédo comme sa soeur.
  • D'après le directeur créatif Marc-Alexis Côté, Jacob et Evie représentent différentes facettes de la personnalité anglaise. Jacob est un bagarreur charismatique, il fait tout pour être à la tête du monde criminel londonien. Evie fait preuve de plus de compétences. Elle est très intelligente et pleine d'esprit. Ils sont très complémentaires.

Alors qu'Evie est plus attachée au Credo des Assassins que son frère, Jacob considère plutôt les pauvres qu'il voit comme des alliés naturels des Assassins.

  • À l'instar d'autres Assassins comme Ezio Auditore da Firenze ou Edward Kenway avant lui, Jacob prête une importance secondaire au conflit séculaire entre Assassins et Templiers et privilégie avant tout de rétablir la justice.

Armes

Jacob dispose d'un arsenal moderne tout comme discret, afin de passer inaperçu par les autorités, les armes devenues prohibées pour les civils à cette époque.

  • Une Lame secrète spéciale, qui dispose de deux outils spécifiques en plus de la lame :

•un lance-grappin
•un lance fléchettes hallucinogènes


Notes

  • "Jacob" signifie "Celui qui saisit le talon" et "Supplanteur" (nom Hébreux biblique).
  • "Frye" est un mot dérivé de l'Anglais "free", c'est-à-dire "libre".
  • Jacob conserve un shilling autour de son cou comme un souvenir.
  • Jacob possède une cicatrice sur le sourcil droit, ainsi qu'un autre sur sa joue gauche.
  • Jacob a un tatouage d'un corbeau sur sa clavicule gauche, et un autre représentant une croix stylisée sur son épaule.
  • Semblable aux Assassins Levantin, Jacob et Evie plongé un objet dans le sang de leurs cibles après leur mort, bien que les jumeaux ont utilisé un mouchoir plutôt qu'une plume.

Galerie


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard