Fandom

Assassin's Creed

Jackdaw

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Shipicon.pngPiraticon.pngAssassins.pngAC4icon.pngBFbookicon.png
"Cette nation, ici, c'est ma meilleure chance. Ce pays appelé le Jackdaw, où je connais le nom de tous les habitants, où ils connaissent le mien, et où on travaille ensemble. Pas toujours par amour, mais pour tenir notre pays à flot."
– Adewalé à Edward Kenway, 1717.[src]

Le Jackdaw était un brick dirigé par le capitaine pirate et Assassin Edward Kenway avec lequel il écuma la mer des Caraïbes dans la première moitié du XVIIIe siècle aux côtés de son second Adewalé.[1]

À l'origine, le navire faisait partie de la Flotte du Trésor et était baptisé l’El Dorado. Après l'avoir volé, Kenway le renomma Jackdaw, d'après le nom anglais du choucas, un oiseau de la famille des corbeaux.

Histoire

Acquisition

Après avoir été détenu dans la cale d'un navire de la flotte en direction de Séville, en Espagne, Edward Kenway fit la rencontre de son futur quartier-maître, Adéwalé, qui l'aida à se libérer de ses chaînes, et à assommer les gardes alentours avant que Kenway ne récupère son équipement.

Par la suite, ils se procurèrent un équipage en libérant les autres prisonniers captifs des Espagnols, et se donnèrent rendez-vous sur un brick, l’El Dorado, qu'ils avaient repéré. Ils prirent le contrôle du navire et après avoir traversé une tempête qui détruisit les autres navires, Kenway parvint à échapper aux Espagnols. Il le rebaptisa le Jackdaw, en hommage au choucas, un petit oiseau noir de sa ville natale de Swansea, au Pays de Galles.

Piraterie

Le premier acte de piraterie du Jackdaw se déroula non loin de Nassau en 1715, alors que le capitaine Benjamin Hornigold apprenait à Kenway comment aborder un navire. Plus tard, Kenway se rendit à Cat Island à son bord pour piller une plantation. Il se lança ensuite dans la filature de l’El Arca del Maestro, un galion espagnol, qui le mena à Great Inagua. Kenway infiltra l'île et assassina le Templier Julien du Casse avant de décider de s'y installer définitivement. Le Jackdaw pouvait dès à présent être amarré aux quais de la crique.

Depuis, le brick de Kenway sillonna de nouveau les Bahamas et se rendit aux ruines de Tulum, le quartier général des Assassins, où l'équipage se firent prisonniers par l'esclavagiste Laurens Prins. Kenway les libéra avant de reprendre la mer. Le Jackdaw se lança ensuite à la conquête de son premier fort de Punta Guarico, avant d'aller mouiller à Kingston. Il occupa une place importante de le siège de Charles-Towne, où il parvint à se faufiler dans les marécages brumeux à l'abri des regards, ainsi que dans l'assaut contre le légendaire Barbe Noire en Caroline du Nord.

Le Jackdaw subit une mutinerie en 1718, où l'équipage décida de rejoindre Jack Rackham au lieu de Charles Vane, qui se retrouva abandonné aux côtés de Kenway sur Isla Providencia, mais Rackham fut vite capturé par les pirates de Great Inagua.

En 1722, après de longs allers-retours dans les eaux des Caraïbes et une escale aux Açores, Edward rentra à Bristol accompagné de sa fille Jennifer, dont il venait d'apprendre l'existence. Aux abords du canal de Bristol, on abaissa le nouveau pavillon noir des Assassins et on le rangea dans un coffre de la cabine du capitaine. Le Red Ensign le remplaça à son entrée dans le port de Bristol.[2]

Deux jours plus tard, Edward enferma le Templier Matthew Hague dans la cabine de son propre navire, le Charlotte. L'équipage du Jackdaw déversa ses barils de goudron afin d'incendier l'ennemi, mais fut interrompu par l'arrivée inattendue de Sir Robert Walpole, qui voulait que l'Assassin et le Templier fassent la paix, lesquels acceptèrent. Edward relâcha Hague, et Walpole offrit son pardon et une propriété à chacun des deux pirates.[2]

Edward confia le Jackdaw à la Confrérie des Assassins[3] mais conserva la barre de son navire dans le bureau secret de son manoir de Londres, où elle fit office de mécanisme de sortie de secours.[4]

Quelque temps avant 1735, le Jackdaw coula au large d'Hispaniola, dans des circonstances inconnues. Adéwalé récupéra sa figure de proue.[5]

Équipage connu

Dimensions et caractéristiques

Jackdaw présentation.jpg

Plan du Jackdaw

Le Jackdaw faisait 60 mètres de long, 48,5 mètres en hauteur, large de 11,9 mètres, et agrémenté de vingt-six voiles. Le Jackdaw est armé de quarante-six pièces de bordée, quatre pièces de chasse, ainsi que deux canons sur pivot. Il pouvait abriter un grand nombre de barils de poudre, et de boulets explosifs, et de munitions de mortier, et était équipé d'un imposant éperon. Entièrement amélioré, le Jackdaw avait une coque en fer robuste, lui offrant une ample protection contre les Men O' War. En utilisant la bonne stratégie, le brick était capable de détruire tout type de navire.

Mis à part ces activités, il avait à on bord une cloche de plongée qui servait à explorer les fonds marins, ainsi qu'une embarcation permettant de harponner des animaux marins. Comme la plupart des autres navires, il possédait des palans et une poulie qui permettaient l'ascension et la descente rapide des deux mâts. On pouvait trouver sur ces derniers comme sur les côtés des cordages sur lesquels on pouvait se balancer de navire en navire, pratiques lors des abordages.

Notes

  • Le Jackdaw a un rôle primordial dans la progression du jeu, car le joueur ne peut explorer en intégralité la carte du monde sans que le navire ne reçoive les améliorations adéquates au bon moment (exemple: la coque du bateau devra être améliorée pour résister à une flotte ennemie armée de canons lourds, etc.)
  • Selon Darby McDevitt, le nom du navire est une référence à la fable d'Ésope de l'Aigle, le Choucas et le Berger, qui est également récitée par Woodes Rogers dans la mémoire "Delirium".
  • Améliorées au maximum, les pièces du Jackdaw sont principalement dorées.
  • Le Jack Snipe présent dans Assassin's Creed: Pirates est probablement une référence au Jackdaw.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard