FANDOM


ACPLicon



Mario Auditore est le troisième chapitre du pack Guerre d'Italie du Projet Héritage lancé par Abstergo Industries.

Détails de la mémoire

Sujet: Mario Auditore

Lieu: Monteriggioni, Italie

Période: 1454


Vidéo d'introduction

"Synchronisation du DDS imminente. Pour votre sécurité, signalez-nous tout saignement de nez, vertige, nausée ou hallucination.

La cité fortifiée de Monteriggioni a subi les assauts des troupes florentines avides de conquêtes. Elle a résisté des années durant grâce aux efforts de la famille Auditore. Vous allez justement explorer les souvenirs de Mario, qui l'a défendue pendant toute la seconde moitié du XVe siècle."

Pleins de ressources

PL Pleins de ressources
Si Monteriggioni a longtemps résisté aux attaques, c'est parce que ses habitants s'enfermaient et résistaient plus longtemps que leurs assaillants. Les Florentins peuvent frapper à n'importe quel moment, mais nous sommes prêts à les accueillir.

Travail du bois

Nos charpentiers comptent sur l'approvisionnement constant en bois pour maintenir la ville en état de marche. Si nous devions être assiégés, nous compterons sur l'efficacité des menuisiers pour construire rapidement !

PL Travail du bois

Travail du bois

  • Je prête mes forces aux travailleurs, transportant du bois dans les rues et les empilant dans la cour du magasin.
  • Je demande à mes soldats de se porter volontaire pour aider à transporter le bois. Cela nous rapproche des gens du peuple tout en renforçant mes hommes.
  • Je ne suis paresseux à la tâche. Je prends une hache et me mets au travail !
  • Les charpentiers m'apprennent plusieurs de leurs chants populaires, qui traversent les générations. Je manque chaque note, nous rions !
  • Pendant que nous travaillons, je fais des suggestions pour fortifier Monteriggioni. Les charpentiers ont hâtes de développer mes idées, mais ils n'hésitent pas à me dire lorsque je suis trop ambitieux.
  • Nous avons entreposé assez de bois pour résister en cas de siège. Avec le surplus, nos artisans fabriquent des objets qu'ils vendent à nos alliés.

Jardins communautaires

Bien que nous entretenons notre domaine et marchandons avec nos voisins, nous avons tiré un grand bénéfice d'avoir cultivé notre nourriture au sein des murs de la ville. Même si nous sommes encerclés, nous ne mourrons jamais de faim.

PL Jardins communautaires

Jardins communautaires

  • Je n'ai trop eu la main verte, mais les jardiniers semblent être ravis de leur progrès cette année.
  • Les fermiers transportent le composte de nos chevaux, et les mélange avec la terre. Je ne suis pas ravi par l'odeur, mais ils assurent que cela est nécessaire.
  • Je regarde les jardiniers creuser de petits fossés pour diriger et détourner le flux de pluie. J'étudie comment une telle stratégie pourrait être utilisée sur le champs de bataille.
  • Aujourd'hui je me salis les mains ! Je plante des bulbes aux cotés de charmantes dames qui travaillent dans ces jardins.
  • Les jardiniers m'apprennent comment utiliser leurs outils et j'apprends vite ! Après tout, j'apprends des passes d'arme à mes soldats et ce n'est pas si différent.
  • Une abondante récolte ! Nous avons un surplus de nourriture, alors nous les vendons dans les communes voisines.

Extraction

Nous importons beaucoup de notre minerai de la région, mais nous comptons également sur une humble mine à l'extérieur des murs de Monteriggioni. C'est un travail dangereux, mais nous comprenons tous son importance.

PL Extraction

Extraction

  • Mes hommes m'expliquent qu'il est trop dangereux d'entrer dans la mine. Je leur lance un regard sévère et ils y retournent !
  • Une fois atteint les profondeurs de cette mine, vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à des catastrophes potentielles!
  • L'air est étouffant et la chaleur est presque insupportable, mais ces mineurs ne faiblissent pas.
  • Mes hommes utilisent un équipement vieux et dangereux. Je promets de le remplacer.
  • La mine est ouverte depuis bien plus longtemps que mon âge. Je me demande quels secrets mes ancêtres ont enterré ici. Peut-être les chercherai-je une autre fois. Aujourd'hui, je suis là pour travailler!
  • De meilleurs outils et des travailleurs plus concentrés ont rapporté plus de minerai que prévu. Aucun doute que nous pouvons profiter de notre bonne fortune !

Un peuple talentueux

PL Un peuple talentueux
Sans son peuple, ses artisans et ses soldats de talent, ses penseurs et ses hommes d'action, Monteriggioni n'est rien. Je leur rends visite dès que j'en ai l'occasion, pour les aider dans leur travail, mieux connaître leurs compétences, mais aussi leurs problèmes.

Travailleuses acharnées

Les courtisanes de Monteriggioni sont souvent sous-estimées. En vérité, elles ont une influence inestimable sur la politique de la région. Même si cela peut nuire à ma réputation de passer du temps avec elles, ces femmes ont beaucoup à m'apprendre.

PL Travailleuses acharnées

Travailleuses acharnées

  • Nous discutons de philosophie et je me sens incapable de lutter ! Bien que j'ai certainement des savoirs que je ne dois pas partager, je soupçonne qu'elles non plus.
  • Les courtisanes demandent si mes soldats peuvent les protéger. Je réalise bientôt qu'elle ne sont pas inquiètes des Florentins, mais bien des habitants de Monteriggioni.Je leur demande une liste de noms.
  • Je dois être prudent avec ces femmes. Bien qu'elles soient des alliées de valeur, elles vont tenter doucement de cheminer sur les voies du pouvoir !
  • J'ai appris à relever parmi leurs rumeurs d'importants détails : le moral de mes soldats, les stratégies et les trahisons, et même un aperçu d'autres villes où les courtisanes voyagent.
  • Nous débattons d'astronomie. Les théories qu'elles ont entendus sont ridicules et je leur fait remarquer ! Elles ne sont pas contentes, mais elles vont passer outre.
  • Je quitte les courtisanes, incapable de cacher l'énorme sourire sur mon visage. Les villageois parlent dans mon dos. Qu'ils continuent. Je sais qu'ils oublient l'un de nos plus solides atouts.

Course à l'armement

Si nous continuons notre résistance contre les Florentins, nous devons garder nos armes et armures en condition optimale. Je ne perdrais pas des hommes par négligence.

PL Course à l'armement

Course à l'armement

  • J’observe un forgeron suivre des plans importés pour renforcer notre armure. Il réussit avec brio ! J'ai hâte de l'essayer sur le terrain!
  • Je remarque que certains de mes soldats portent une armure endommagée. Je les remets personnellement à la forge pour réparation.
  • Je travaille en renfort à l'enclume. Le forgeron admire ma force, mais me dit qu'il me manque la finesse. On m’a dit la même chose sur le champs de bataille il y a fort longtemps !
  • Nous étudions les piques. Elles qui apportent tellement de succès aux Suisses. Nous travaillons pour améliorer les nôtres.
  • Les forgerons me fournissent une grande quantité d'équipement pour ramener à ma Villa. Ils savent que je vais en faire bon usage pour former de nouveaux soldats.
  • Les forgerons de Monteriggioni nous ont livré une fois de plus! Je suis convaincu que mes soldats marcheront avec le meilleur équipement que je puisse leur fournir.

Renaissance

Notre ville est petite, et pourtant nous savons que nous vivons dans une période de renaissance artistique. Nos peintres voyagent à l'étranger pour étudier avec les maîtres, dans l'espoir de faire la gloire de Monteriggioni.

PL Renaissance

Renaissance

  • Je rends visite à un peintre de fresque mural. Il travaille dur sur le plafond d'une église. Comme pour beaucoup, son sujet est la crucifixion. Je peux sentir sa foi dans chaque coup de pinceau.
  • Un peintre me propose un portrait. Il y a des sujets beaucoup plus intéressants à Monteriggioni !
  • Nos sculpteurs sont largement plus nombreux que nos peintres, et pourtant ils parviennent à générer un bénéfice impressionnant par leur travail.
  • J’importe des oeuvres raffinées en profitant des liens entretenus par mon frere à Florence. J'ai créé une petite galerie dans la Villa. Les artistes de Monteriggioni sont toujours les bienvenus pour étudier les oeuvres.
  • J'investis pour embellir la ville. Nous devons tout faire pour se sentir à la maison, même en temps de guerre.
  • Je laisse les artistes à leurs activités. Ils apporteront des visiteurs et de la renommée à notre ville, et je m'en réjouis. Leur compétence et leur renommée grandissent, tout comme nos liens avec les autres villes.

Hommes de guerre

J'essaie de m'impliquer dans chaque aspect de la ville, mais je connais mieux mon domaine de prédilection : le combat. Je suis fier de ma capacité à préparer aux pires situations imaginables des hommes qui n'ont jamais vu une bataille !

PL Hommes de guerre

Hommes de guerre

  • Celui-ci se prend pour un bretteur, malgré son manque de réelle formation. Je le désarme et il se rend rapidement. Se rendre n'est pas envisageable ! Si nous perdons une épée, nous en prenons une autre des mains de l'ennemi.
  • Je suis impressionné par les compétences de mon élève. Il a servi dans une autre armée. Il faudra un certain temps pour casser ses habitudes, mais il a une bonne avance sur les autres.
  • Je trouve important de garder de la jovialité pendant l'entraînement. Les étudiants doivent se sentir comme s’ils faisaient partie de notre armée, pas simplement employés par elle.
  • Aujourd'hui, nous nous entraînons avec des armes exotiques. Je doute que nous les emploierons en combat réel, mais c'est un changement bienvenu pour mes hommes.
  • J'espère inculquer un sentiment de fraternité chez mes mercenaires. Je ne peux risquer de les perdre pour une armée avec un meilleur salaire.
  • Un nouveau groupe de soldats est prêt à défendre Monteriggioni. Je leur ai appris à se battre comme une famille, à se battre pour notre famille. Laissez nos ennemis venir, leur dis-je, pour nous éprouver dans la bataille. Ils approuvent!

Résolution de problème

Abstergo ne va pas apprécier que je vous montre ça : d'ailleurs, c'est exactement pour ça que je le fais. Pourquoi se focalisent-ils de nouveau sur Monteriggioni ? Je soupçonne qu'il existait un lien entre notre ami Mario et l'une des reliques. Ils veulent que vous découvriez quelque chose sans en comprendre la signification ! Heureusement que je suis là pour veiller ! -Erudito

PL Résolution de problème

Résolution de problème

  • Mes Frères arrivent en silence. Nous avons des choses à nous dire !
  • Nous avons établi une liste de cibles. Chaque mort contribuera au rééquilibre des pouvoirs en Italie.
  • Mes Frères font état d'une certaine agitation chez les Templiers. Que préparent-ils ?
  • Des nouvelles de Rome. Il est ici, mais sous bonne garde. Il faut agir !
  • Ce soir, je sors discrètement de la ville avec mes frères, et je me mets en chasse.
  • Alerte de sécurité : Ne relancez pas cette séquence. Elle a été corrompue suite à une intrusion et n'est plus valide.

Mesures défensives

PL Mesures défensives
Pour préparer Monteriggioni à affronter les attaques ennemies, nombreuses sont les tâches à effectuer. Une observation minutieuse nous permettra d'établir un plan de bataille auquel toutes nos forces se conformeront.

Gestion animale

Tout mercenaire respectable sait reconnaître la valeur d'un cheval fiable et entraîné. Monter un animal lent à démarrer sur le champ de bataille ou qui perd rapidement de la vitesse est un risque que nous ne prendrons pas.

Écurie Monteriggioni

Gestion animale

  • Le gardien de l'écurie me fait faire un rapide tour. Il présente les différentes races - certaines élevées pour le travail, certaines pour le voyage, et bien sûr les inébranlables chevaux de course que nous allons monter dans le combat.
  • Aujourd'hui, je suis heureux d'aider à nourrir les animaux. Après tout, certains d'entre eux vont mourir à nos côtés ; et d'autres seront déterminants pour nous garder en vie.
  • Cela m'inquiète que nos étables soient à l'extérieur des remparts. Si nous devions nous repliez et se terrer à l'intérieur, c'est comme si nous remettrions notre bétail à l'ennemi. Pourtant nous ne pouvons faire autrement, car les animaux doivent paître.
  • Mon propre cheval m'a bien servi, mais elle commence à prendre de l'âge. Elle ne pourra bientôt plus bouger comme elle a pu le faire. J'ai commencé à prospecter pour la remplacer.
  • Aujourd'hui, plusieurs de mes hommes me rejoignent à l'étable Nous permettrons aux chevaux et aux cavaliers de s'habituer l'un à l'autre avant d'être appeler à la guerre.
  • Ma visite aux étables semble m'avoir éclairci l'esprit. Monteriggioni continue de produire les plus fins chevaux de guerre de la région.

Autour des remparts

J’entraîne mes mercenaires à patrouiller toute la longueur des remparts. Je leur apprends à scruter l'horizon, où se positionner en cas d'attaque, et comment viser à de telles hauteurs.

PL Autour des remparts

Autour des remparts

  • Il y a au total quarante tours le long des remparts. J'ai assigné trois hommes à chacune pour permettre de tirs plus fréquents contre l'ennemi.
  • Je fais courir mes hommes autour des murs. Ils devront être prêts se déplacer rapidement vers les zones affaiblis des remparts, si les ennemis les atteignent.
  • Nos architectes expliquent qu’abaisser les tours pourraient réellement aider nos défenses car nous pourrions acheter des armes plus puissantes. Un énorme projet, mais quelque chose que je considérerais dans le future.
  • J’entraîne mes hommes à regarder aussi à l'intérieur des remparts. Les gardes ont une meilleurs vision du peuple au dessous et peuvent réagir rapidement en cas de problème.
  • Nous nous arrêtons à chaque tour, vérifiant pour être sûr que toutes les munitions sont présentes et toutes les armes sont en état de marche.
  • Je suis confiant que si nos lignes tombaient, nos tours de défenses seraient dévastatrices pour n'importe quelle force de siège.

Dans l'ombre

L'information est notre plus précieuse monnaie d'échange. Nous employons plusieurs espions qui passent plus de temps à l'extérieur de Monteriggioni qu'à la maison. Ce sont des escrocs et des hommes d'argent, des politiciens et des joueurs.

PL Pigeon Monteriggioni

Dans l'ombre

  • Nous envoyons une de nos meilleures courtisanes à Rome, où elle tentera de s'approcher des Nobles influents, et nous rapporter des informations.
  • J'ai envoyé un duo d'artistes, un frère et une soeur, à Forli. Nous espérons qu'ils rencontrerons et se lieront d’amitié avec d'autres artistes qui auraient plus voyagé et soutiré d'utiles informations.
  • J'ai envoyé des espions à Florence. Mon frère désapprouverait grandement, mais je n'ai pas prévu de lui dire.
  • Je suspecte quelqu'un au sein de notre propre communauté de partager des informations avec l'ennemi !
  • Un rapport envoyé par pigeon voyageur déclare que les Florentins planifient une autre attaque ! Nous devons hâter nos préparations !
  • Nos espions ont quitté le foyer. Leur but est d'intercepter les délicates informations sur les mouvements ennemies, mais la priorité est toujours que nos agents reviennent sains et saufs.

Les environs

Plusieurs petits villages et édifices isolées parsèment la campagne au delà des murs de Monteriggioni. Ils nous offrent un avantage stratégique, mais au prix d'un grand risque personnel. Il est important de s'assurer que nous ayons des solutions pour les protéger, si la guerre devait venir sur notre route.

PL Les environs

Les environs

  • Je visite une petite ferme agricole où une famille de quatre entretiennent plusieurs champs voisins. Une bonne part de notre nourriture vient de la détermination de cette famille. Je souligne qu'ils sont les bienvenus entre nos murs lorsque l'ennemi avancera.
  • Le frère qui dirige une église voisine refuse de partir, même face à une armée ennemi. Je ne parviens pas à le convaincre qu'il se met en grand danger !
  • Plusieurs fermes agricoles ont accepté de garder un oeil sur tout signe de trouble. Je les paye bien pour leur coopération.
  • Je poste des mercenaires le long des routes de campagne, pas seulement pour surveiller le danger, mais aussi pour montrer notre engagement envers nos voisins.
  • Plusieurs des jeunes hommes de ces villages s'engagent pour combattre pour Monteriggioni. Je réponds à leur questions et les encourage à parfaire leurs compétences.
  • Satisfaits que nos alliés soient sous notre protection, je retourne à Monteriggioni. Je ne peux éluder s'ils sont fous ou braves de vivre en dehors de nos murs, mais c'est leur choix.

Grand nettoyage

PL Grand nettoyage
Monteriggioni est en proie au chaos. Les vols et les actes de violence se multiplient. Des foules en colère, partisanes d'une justice expéditive, se rassemblent dans les rues. Jamais notre paisible communauté ne s'est comportée de la sorte. Je soupçonne un habile manipulateur d'être derrière tout ça.

Des ardeurs à calmer

Au milieu du chaos, les familles se rassemblent dans la foule. Ils jettent autant d'insultes que de meubles ! Ce sont de braves gens, mais quelqu'un les font exploser !

PL Des ardeurs à calmer

Des ardeurs à calmer

  • Je suis capable d'attirer l'attention de la foule. Je fais de mon mieux pour les calmer.
  • "Le garçon m'a volé mon collier !" crie une femme. "Je n'ai rien fait de tel", répond il, "mais tu as essayé de brûler notre maison !" Je me tiens entre eux mes bras tendus.
  • J'envoie mes soldats séparer les familles en conflit !
  • J'ai une très grosse voix quand je perds patience. Je fais taire facilement chacune des familles pour un moment et les exhortent de retrouver la raison !
  • Aucun des camps n'a de preuve des méfaits. Je suppose que quelqu'un doit tirer partie d'une vieille querelle familiale !
  • Je parviens à diffuser mes arguments ! A contrecœur, les familles rentrent chez elles, mais je ne peux pas être sûre qu'elles resteront pacifiques.

Faute de nous battre...

Aujourd'hui, nous avons pris plusieurs voleurs opérant dans notre ville. Mes hommes ont prévus de les punir violemment, mais j'interviens. Peut-être nous pourrions faire meilleur usage de ces bandits !

PL Faute de nous battre

Faute de nous battre...

  • Ces voleurs ont eu des instructions spécifiques sur quoi voler et où les placer, mais ils n'ont jamais rencontré leur employeur.
  • Un voleur me préviens qu'il y a de nombreuses personnes entre nos murs qui travaillent à déstabiliser Monteriggioni, mais il n'a pas de noms.
  • Un des prisonniers se débat, mais je l'arrête avec la pointe de ma lame ! Il accepte bien vite d'écouter !
  • Ces voleurs sont jeunes et téméraires, mais le temps passé dans les rues semblent avoir amélioré leurs talents. Nous allons travailler durs pour corriger leurs attitudes !
  • Ces jeunes hommes ne sont pas de Monteriggioni. Ils ont été payé anonymement pour venir ici.
  • J'ai gagné des alliés compétents aujourd'hui. Je leur fais confiance autant que je le peux, c'est pourquoi je prévois de les libérer dans une autre ville. Pour le moment ils pourraient se montrer utile, , quoique.

Pris au piège

Je vais envoyer tous les agents disponibles dans la ville pour trouver cet agitateur! Je crains que ce ne sont que des nuages ​​avant une tempête, et qu'une attaque de l'intérieur annonce un siège.

PL Pris au piège

Pris au piège

  • Un détail chanceux! L'agitateur est toujours là ...
  • Nous proposons des pièces en échange d'informations et plusieurs témoins nous vendent leurs histoires. Il devient difficile de distinguer le réel de la fiction!
  • Plusieurs noms sont mentionnés, mais l'un revient plus que les autres.
  • L'agitateur peut essayer de fuir. Il se rendra compte vite que les murs de Monteriggioni sont aussi efficaces pour garder les gens à l'intérieur de la ville.
  • Nous sommes presque sur notre proie. La chasse est exaltante!
  • Luciano Pezzati. Juste un nom pour l'instant, mais nous savons qu'il se cache à Monteriggioni. Nous le trouverons!

Acculés

On se rapproche de Luciano Pezzati et ses hommes se précipitent pour nous barrer la route ! Ce sont des mercenaires engagés, pas des voyous. Ce ne sera pas facile!

PL Acculés

Acculés

  • L'ennemi concentre ses attaques, agressant souvent par trois mes soldats. Certains de mes meilleurs hommes sont vite tombés, mais les autres se sont vite adaptés à cette stratégie !
  • Je leurre mon adversaire et il tombe dans le panneau. En un seul mouvement, j'ouvre sa gorge et tourne pour faire face à un nouvel adversaire venant de derrière!
  • La queue d'une flèche passe devant de mon visage et je peux sentir l'empennage contre mon oreille. Je pointe du doigt l'archer et mes hommes s'en chargent !
  • Un piquier me garde à distance. C'est une arme lourde, mais il est extrêmement habile. J'attrape le bout de l'arme et l'accroche je tiens la main pendant que mes hommes l’exécute.
  • Un des hommes de Luciano essaie de s'enfuir en courant, mais mes soldats ont grandis dans ces rues. Ils l'interceptent facilement!
  • Plusieurs corps sont étendus dans la rue, ceux de des hommes de mon ennemi et ceux des miens. Nous avons attiré la foule! Luciano est vulnérable maintenant, je dois le trouver !

Mano a mano

Luciano s'est barricadé dans l'auberge. Nous martelons la porte, et derrière il nous attend, le poignard en main. J'ai besoin de lui en vie! Je fais signe à mes soldats de rester en arrière et je dégaine un poignard.

PL Mano a mano

Mano a mano

  • Nous sommes deux experts avec nos lames. Nous attaquons et parons, le sang coule rarement !
  • Nous entourons les tables en bois de l'auberge. Luciano me lance une chaise que j’esquive de justesse !
  • Je change ma stratégie et j'attends que Luciano m'attaque. Alors qu'il se penche vers moi, je lui coupes les doigts. Pas assez profond! Je dois essayer de le désarmer!
  • Il plonge vers moi avant que je ne puisse réagir et touche au but avec une lame ensanglantée! Il m'a bien entaillé, mais pas aussi profond qu'il l'avait espéré. Cela ne me ralentira pas!
  • J'esquive une violente attaque de Luciano et je plonge ma dague dans son épaule ! Son bras se crispe et sa lame tombe bruyamment à terre, mais sa main gauche brandit une autre arme. Je porte une nouvelle attaque, de out mon poids, et je le frappe à la tempe avec le manche de ma dague. Mes hommes le traînent, inconscient, jusqu'à la Villa Auditore. Nous aurons nos réponses !

Avis de tempête

PL Avis de tempête
Notre prisonnier a confirmé que l'armée florentine fait route vers Monteriggioni ! Pire, elle est menée par Federico da Montefeltro, l'un des condottieri les plus impitoyables d'Italie ! Il ne tardera pas à comprendre que nous savons soutenir un siège ! Je dois préparer mes troupes sans perdre de temps !

Aux armes !

PL Aux armes

Aux armes !

  • Nos défenses sont prêtes. Les Florentins peuvent venir. Cette ville a été construite pour résister aux combats ! Leurs espoirs se briseront sur les murailles de Monteriggioni !

Habillage

PL Habillage

Habillage

  • C'est avec fierté que je contemple les premières lignes de l'armée que j'ai entraînée et équipée, au prix de tant d'efforts. J'ai noué des liens avec ces hommes ; je sais qu'ils feront tout pour empêcher que Monteriggioni ne tombe aux mains de l'ennemi.

Aveuglés

PL Aveuglés

Aveuglés

  • Les informations qu'attendait notre ennemi n'arriveront jamais. Cela nous laissera plus de temps pour nous préparer. Je dois me hâter de rejoindre Monteriggioni.

Tribun

Chevaux défense de Masyaf

Tribun

  • L'un de mes commandants me dit que j'ai prononcé l'une des harangues les plus mémorables de ma carrière ! Je ne vais pas le contredire. Les Florentins entendront le rugissement de mes soldats avant même de les apercevoir !

Dans la tempête

PL Dans la tempête
Les premières lignes ennemies contemplent Monteriggioni ! Nous sommes encerclés. Comme toujours, ils propagent des mensonges pour saper notre moral. Ils menacent de brûler nos champs. Ils veulent nous forcer à nous rendre, mais ils obtiendront l'effet inverse !

Pluie de douleur

PL Pluie de douleur

Pluie de douleur

  • Les champs qui entourent Monteriggioni sont constellés de flèches. Les forces ennemies nous ont infligé de lourdes pertes ; les cadavres des chevaliers et de leurs montures entravent la progression de ceux qui se battent encore.

Bourrasques

PL Bourrasques

Bourrasques

  • Ce sont l'entraînement et la stratégie qui feront la différence ! Je n'ai jamais eu de meilleurs cavaliers sous mes ordres ; aujourd'hui, ils ont décimé les rangs ennemis !

Brise-lames

PL Brise-lames

Brise-lames

  • Mon infanterie subit les plus lourdes pertes, mais chaque homme est une brique qui forme le deuxième mur d'enceinte de Monteriggioni, une barrière entre leur famille et la tyrannie. Sans ce mur, la cité serait déjà tombée.

Frappés par la foudre

PL Frappés par la foudre

Frappés par la foudre

  • À la place des deux trébuchets qui se tenaient là, deux bûchers ont été dressés. De la fumée s'élève haut dans le ciel. Si seulement nos ennemis pouvaient voir de Florence le sort qui a été réservé à leur armée ! Mais ils en seront informés bien assez tôt ! Montefeltro sera furieux !

Sous notre nez

PL Sous notre nez
Luciano Pezatti nous a révélé pour quelle raison Montefeltro nous avait assiégés. Ce n'est pas Monteriggioni qui l'intéressait, mais quelque chose enfoui sous la cité. Quelque chose que mes ancêtres ont caché. Nous le trouverons.

Plans

Nous devons découvrir ce que cherchent les Florentins. Une relique, un trésor ou des vieilleries ? J'ai fait venir mes architectes et mes historiens. Ensemble, nous résoudrons ce mystère.

PL Plans

Plans

  • Nous étudions le journal des Auditore. Il est rempli de messages énigmatiques et de références assez vagues. Tout cela n'a aucun sens.
  • Je parcours les bâtiments de Monteriggioni avec l'architecte, et nous partons des endroits qui pourraient servir de cachettes.
  • Je sais que sous Monteriggioni se cachent des secrets que mes assistants ne trouveront mentionnés nulle part. Mais je ne vois toujours pas ce qui, dans ce que j'ai découvert, pourrait intéresser l'ennemi.
  • Pourquoi ne pas fouiller la Pieve di Santa Maria Assunta ? Après tout, les église abritent depuis longtemps certains des secrets les plus obscurs de l'humanité. Après une après-midi de recherches, nous revenons bredouilles.
  • À Monteriggioni, les Auditore avaient une crypte remplie de secrets. Mon frère, Giovanni, l'avait explorée minutieusement quand il était plus jeune. Il avait trouvé des choses assez... troublantes, mais pas de relique.
  • Le puits ! En cherchant dans les archives de la famille Auditore, nous avons découvert que l'un de mes ancêtres avait fait vider le puits avant d'en augmenter la profondeur. Un acte insensé... à moins que cela ne cache quelque chose.

Objet trouvé

Accompagné de mes soldats et d'un mineur, je descends dans le vieux puits. Je suis sûr que nous sommes sur la bonne piste. Nous y passerons la journée s'il le faut.

PL Objet trouvé

Objet trouvé

  • La majeure partie de l'eau du puits a déjà été vidée. Je recherche sur le sol en terre des marques ou des mécanismes. Mes hommes doivent me prendre pour un fou !
  • Certaines des structures en bois utilisées au cours de l'excavation sont toujours là. Je les utilise pour atteindre les parties les plus élevées de la salle. Toujours rien.
  • Je demande à mes hommes de se taire et de ne plus bouger. Pendant plusieurs minutes, nous écoutons... Aucun bruit !
  • Je pousse sur le mur, en me concentrant sur les pierres qui dépassent ou celles qui sont disjointes. Rien ne bouge.
  • Je ne trouve aucune trace de mécanisme, ni de cordes. Il s'agit peut-être d'un puits comme tous les autres...
  • Nous étions fous de penser que nous allions trouver autre chose que de la pierre là-dessous. Nous en avons assez vu - attendez ! La flamme du mineur ! Elle a vacillé quand il s'est rapproché du mur arrière. Il y a une salle là-derrière. Nous poussons de toutes nos forces et le mur bouge !

Accueil chaleureux

Nous pénétrons dans un passage étroit. Des sculptures ornent les murs et le sol est constitué de panneaux. Le mineur, bouche bée, fait un pas en avant, mais se fait déchiqueter par des fils de fer acérés. Nous le tirons en arrière, mais il est déjà mort !

PL Accueil chaleureux

Accueil chaleureux

  • Je fais tournoyer mon épée devant moi en avançant. D'autres fils de fer me barrent le passage, mais je me fraie un chemin.
  • De fausses dalles ! Je trébuche, mais l'un de mes gardes me rattrape par l'épaule. Je place ma torche près du sol : c'est un gouffre sans fond !
  • Certains de mes hommes font demi-tour. Je ne peux pas le leur reprocher.
  • Nous commençons à pressentir les pièges et nous évitons d'en déclencher la plupart.
  • J'évite une flèche de justesse. Elle vient se planter dans la poitrine de celui qui me suit.
  • Nous l'avons trouvé ! Ce n'est pas un riche trésor, mais un simple coffret en bois. Je continue d'avancer, mais je prends bientôt conscience de mon erreur : un balancier descend du plafond ! Je tente de l'éviter, mais il me déchire le visage et emporte mon œil gauche ! Maudit soit l'architecte de cet endroit infernal !

Miracle attendu

Une voix retentit dans ma tête !! "LA DOULEUR PASSERA. OUBLIE-LA." Mes hommes pensent que le contenu de la boîte pourrait soigner leurs blessures. Je leur dis qu'il ne faut pas l'ouvrir. Ils sortent leur été et m'attaquent.

PL Monteriggioni Suaire Puits

Miracle attendu

  • Je rappelle à mes hommes que je manie mieux l'épée qu'eux, mais tous attaquent en même temps.
  • La relique n'est pas un riche trésor ; c'est un objet qui a été caché pour être oublié ! Nous ne connaissons pas son pouvoir !
  • Je suis forcé d'abattre deux de mes hommes. Sinon, ils prendront l'avantage.
  • Je les repousse avec le plate de mon épée et mes coups de botte ! Impossible de leur faire entendre raison !
  • Un homme me bouscule et tente d'ouvrir la boîte. Je lui plante un poignard dans le dos !
  • Ce trésor caché dans les ténèbres est maléfique. Nous avons tellement souffert. J'ai tué des hommes que j'appelais mes amis. Je dois regarder à l'intérieur ! Je dois savoir ! Mais je ne le ferai pas.

Volonté

Je ne veux plus de cette chose à Monteriggioni. Peu importe ce que c'est. Mon frère saura quoi en faire. Elle continue de me parler alors que je la transporte hors de la crypte. Mais je ne me soumettrai pas !

PL Volonté

Volonté

  • "RESTE TRANQUILLE", m'ordonne-t-elle ! J'accélère le pas.
  • "GARDE LES IDÉES CLAIRES." Après ce jour, je ne suis plus sûr de pouvoir un jour m'éclaircir les idées.
  • "TU VAS GUÉRIR", promet-elle. Mes blessures ne saignent plus. Quelle est donc cette chose ?
  • Elle essaie de m'étourdir en criant dans ma tête ! Elle n'est pas loin d'y parvenir !
  • Si elle est insistante, le voix ne semble pas hostile. Elle veut peut-être vraiment me soigner. Mais je ne prendrai pas le risque !
  • C'est fait. J'ai caché cette maudite chose dans la Villa. Bientôt, Giovanni viendra la déplacer de nouveau. Maintenant, c'est à la Confrérie de trouver une solution.



Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard