Fandom

Assassin's Creed

Grigori Raspoutine

4 641pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion3 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngTempliers.pngAC2icon.pngACPLicon.pngTFbulleicon.png

Grigori Efimovich Raspoutine (22 janvier 1869 – 29 décembre 1916) était un mystique russe et un agent secret des Templiers chargé d'infiltrer le Palais Royal Russe et d'ainsi d'approcher le Tsar Nicolas II et sa famille.


Biographie

Infiltration du Palais Royal

Après que le fils de Nicolas II, Alexis, se mit à souffrir d'hémophilie, un ami de la famille le conseilla de demander de l'aide à Raspoutine. Ce dernier accepta, mais uniquement parce que Nicolas II possédait un Bâton d'Eden, qu'il faisait passer pour son Sceptre Impérial. Après avoir "soigné" Alexis, Raspoutine devint un homme digne de confiance, jusqu'à devenir conseiller de la famille royale.[1]

En conséquence, Raspoutine s'appropria le Sceptre, et l'emporta dans la Toungouska afin d'y mener à bien une expérience des Templiers. Malgré cela, suite à l'interrogatoire du Templier Dolinsky, Nikolaï Orelov et d'autres Assassins détruisirent le bâtiment avec l'aide de Nikola Tesla . Le Sceptre fut anéanti dans l'explosion. Cependant, Raspoutine parvint à en retrouver un fragment qu'il se mit à porter pendant le reste de sa vie.[2]


Tentative d'assassinat

En 1914, Raspoutine rentra chez lui à Pokrovskoïe, en Sibérie, pour rendre visite à son épouse et leurs enfants, avant que Khionia Gousseva ne le rejoigne. Il lui donna rendez-vous face à l'église du village, mais Gousseva lui poignarda l'abdomen. A cause de ses blessures, les entrailles de Raspoutine jaillirent dans ses mains, mais il parvint à sourire à Gousseva. Mais Raspoutine se servit de l'éclat du Sceptre autour de son cou pour forcer Gousseva à s'auto-mutiler. Par la suite, Gousseva dut accepter son visage déformé, alors que Raspoutine restait indemne.[3]


Mort

Raspoutine fut assassiné par Félix Ioussipov et ses complices le 29 décembre 1916. D'après les rapports, il aurait été empoisonné et aurait reçu deux balles, aurait réussi à sortir, mais une troisième balle l'atteignit le précipitant à sa mort brutale. Son corps fut jeté dans une rivière aux alentours de Petrograd, avant d'être découvert par la police et enterré dans la ville.[4]

En 1917, Nikolaï Orelov et deux de ses Frères déterrèrent le corps après avoir appris que Raspoutine portait encore le fragment du Sceptre, ce qui explique probablement son exécution lente et difficile. Orelov arracha le pendantif de Raspoutine et dit à ses complices de brûler le corps.[2]


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard