Fandom

Assassin's Creed

George Monro

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Templiers.pngACROicon.png
"Survivre n'est guère suffisant. Un ventre plein, des vêtements chauds... La véritable liberté est de vivre à l'abri du besoin."
George Monro exposant son rêve pour les Colonies, 1756[src]

George Monro (1700 – 1757) était un colonel de l'armée britannique durant la guerre de Sept Ans, ainsi qu'un membre des rites britanniques et américain de l'Ordre des Templiers.

Biographie

Jeunesse

George Monro est né à Confin, dans le comté irlandais de Longford. Son père était un Écossais militaire de carrière : le colonel George Monro d’Auchinbowie, rendu célèbre pour sa victoire à la bataille de Dunkeld, en 1689. En 1718, Monro s'enrôla dans régiment d'Otway, le 35e Régiment d'infanterie, avec le grade de lieutenant, et fut intronisé dans l'Ordre des Templiers.

En 1750, il était promu lieutenant-colonel. À cette époque, le Grand Maître Reginald Birch était frustré du manque de progrès de Lawrence Washington dans les Colonies. Il envoya donc Monro sur place pour l'aider, notant que tant que le lieutenant seconderait Washington, les résultats seraient meilleurs, quoi qu'il arrive. Après les décès de Washington et de James Wardrop, Monro collabora avec Haytham Kenway, devenu Grand Maître du rite américain. En 1751, il intronisa Christopher Gist et Jack Weeks dans l'Ordre.

Rencontre avec Shay Cormac

En 1755, les hommes du colonel sauvèrent l'Assassin Shay Cormac après que ce dernier eut trahi sa Confrérie et ait été laissé pour mort par ses anciens frères. Shay fut alors confié aux bons soins de Barry et Cassidy Finnegan, dont le défunt fils avait été un Templier et un proche collaborateur du colonel. Tandis que Shay pansait ses blessures, Monro étudiait le Manuscrit de Voynich, qu'il avait trouvé sur le corps de Shay.

Une fois remis sur pied, Shay élimina un gang affilié aux Assassins, après quoi il rencontra le colonel pour la première fois. Malgré l'ancienne affiliation de Shay, Monro avait décelé en lui un grand potentiel qui pourrait être bénéfique aux Templiers, et il fit part de son enthousiasme au Grand Maître Kenway. Malgré le scepticisme de Shay, Monro parvint à gagner sa confiance, et les deux acceptèrent de travailler ensemble pour reconstruire New York.

ACRO De bonne foi 15.png

Monro et Shay se rencontrant pour la première fois.

De retour chez les Finnegan, Monro demanda à Shay de porter secours à Gist, qui avait été capturé par le même gang que Shay avait débouté quelques heures plus tôt, et était sur le point d'être pendu. Gist, Monro et Shay se retrouvèrent un peu plus tard à Albany, où le premier cité révéla que la base d'opérations des bandits était située au Fort La Croix voisin.

Craignant que les français n'aient prévu un assaut sur New York, Monro demanda à Shay de capturer le fort pour lui. Après amélioration de l'équipement du Morrigan, le navire de Shay, celui-ci parvint à affaiblir les défenses du fort. Tandis qu'il partait finir le travail sur place, George retourna à New York.

ACRO Cercle d'amis 1.png

Monro exposant ses plans à Shay

Quelques temps plus tard, à New York, le colonel révéla à Shay que le chef des criminels avait fait appel à Benjamin Franklin pour créer des gaz toxiques et des moyens pour les utiliser. Contrairement à ce que Le Chasseur avait révélé à Shay, Monro affirma que les bandits prévoyaient de les utiliser sur la populace.

Craignant que son ancienne alliée Hope Jensen soit impliquée, Shay accepta de creuser cette piste. Il parvint à se procurer un Lance grenade, dont Monro conseilla l'utilisation sur les usines de production des gazs toxiques, sur le site d'une ancienne brasserie. Après la réussite de sa mission, il reçut les congratulations des Templiers notoires William Johnson et Jack Weeks, révélant l'affiliation de Monro.

Siège de Fort William Henry

En 1757, Monro avait révélé sa mission d'étudier le manuscrit à Shay, tandis qu'il était assigné à Fort William Henry, menacé par l'Armée française et ses alliés Abenaki sous le commandement de Louis-Joseph de Montcalm. Le fort fut assiégé le 2 août, et Monro se rendit sept jours plus tard. Dans les termes de la reddition, le colonel et ses hommes furent autorisés à garder leurs mousquets et un canon, mais aucune munition, et furent libérés le lendemain pour rallier Fort Edward.

ACRO Honneur et loyauté 4.png

Shay escortant Monro et ses hommes

Cependant, à l'insu des britanniques, les Abenaki avaient prévu d'attaquer les hommes de Monro lors de leur retraite. L'Assassin Kesegowaase décida de profiter de la longue marche pour assassiner Monro, mais ses plans furent sabotés par Shay, qui vola au secours du colonel. Ayant survécu à l'embuscade, Shay, Monro et ses troupes gagnèrent le Morrigan et naviguèrent en toute sécurité.

Mort

Après le siège de Fort William Henry, George rencontra Shay près d'Onaquaga. Sur place, Weeks les informa que Kesegowaase entendait attaquer Albany. Shay accepta d'aider Monro et ses alliés Oneida pendant qu'il préparait les défenses de la ville.

ACRO Cicatrices 10.png

Les derniers instants de Monro

Le 3 novembre 1757, Kesegowaase et ses hommes passèrent à l'attaque à Albany. Monro prit le commandement de Fort Frederick et fut une nouvelle fois sauvé par Shay. Sur recommandation de son protégé, Monro prit le commandement du Morrigan avec le manuscrit sur lui. Malheureusement, en chemin, Monro fut attaqué et mortellement blessé par l'Assassin Liam O'Brien, qui vola le manuscrit et laissa Monro dans une bâtisse en proie aux flammes.

Après avoir assassiné Kesegowaase, qui lui révéla l'attaque, Shay se précipita au secours du colonel, mais il arriva trop tard. Avant de mourir, le colonel lui confia son Anneau de Templier, lui faisant confiance pour récupérer le manuscrit et combattre pour l'Ordre à sa place.

Personnalité et caractéristiques

"Quand je vois que mes nouvelles recrues sont en proie au regret, je leur dis toujours que la poudre est le meilleur moyen de s'en défaire."
– George Monro à Shay Cormac, 1756[src]

Monro était un homme doux et respectueux, avec une grande foi en la cause des Templiers. Il s'imaginait le protecteur bienveillant de la population, eu égard à son statut dans l'armée britannique, plutôt que quelqu'un qui le dirigerait voire l'oppresserait. Il s'efforça également d'améliorer les conditions de vie des citoyens par le renouvellement urbain, allant même jusqu'à suggérer à Shay d'investir en ville.

Malgré l'ancienne affiliation de Cormac aux Assassins, Monro fit fi du passé, traitant Shay avec compassion et admiration vis-à-vis de ses nombreux talents, et le louant pour ses accomplissements et sa foi en l'idéologie des Templiers. Shay voyait Monro comme un homme honnête et honorable, et le tenait en très haute estime. Cette estime mutuelle conduisit Shay à être accepté puis intronisé dans l'Ordre.

Notes

  • Au début de son intronisation, Shay se présentait avec une ceinture et une paire de manchette similaire à ceux de Monro, qu’il incorporera à sa tenue par la suite.
  • En 2015, son nom figurait sur une liste de Templiers britanniques utilisée par Isabelle Ardant.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard