Fandom

Assassin's Creed

Frappe chirurgicale

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC2icon.png


Frappe chirurgicale est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Ezio s'en alla assassiner le médecin, le sixième des neuf lieutenants de Girolamo Savonarola.

Dialogue

  • Médecin: C'est pourtant simple, mes amis ! Vous voulez être soignés ? Dans ce cas, vous devez d'abord vous soumettre à notre nouveau souverain. À vous de décider. Continuez de soutenir les Medici, qui - comme vous le savez - se sont enfuis de Florence il y a longtemps. Ou accueillez Savonarola. Pourquoi résister ? Pourquoi ne pas admettre la vérité ? C'est un homme bon. Charismatique et droit. Il ne cherche qu'à nous sauver de nous-mêmes. Et nous avons besoin d'être sauvés. Avant que Savonarola ne vienne à nous, nous étions en proie au péché : gourmandise, luxure, orgueil, avarice... dois-je continuer ? Nous ne pensions qu'aux biens matériels et aux plaisirs de la chair. Nous esquivions le regard du Seigneur. Et pour cause, nous avions trop honte de nos actes ! Voilà pourquoi vous souffrez, pourquoi vous êtes en proie à la maladie. C'est le châtiment divin ! Mais n'ayez pas peur ! Si vous voulez guérir – si vous voulez être SAUVÉS – il vous suffit de jurer fidélité à Savonarola. C'est la seule condition pour que je vous laisse entrer. Entre ces murs, vous recevrez les meilleurs soins prodigués dans tout Florence. Et gratuitement. Je suis un homme plein de compassion et enclin à la miséricorde. Ainsi m'a fait le Seigneur.

Ezio assassina le médecin.

  • Médecin: Tu... tu as versé... tu as versé le sang... d'un guérisseur.
  • Ezio: Non. J'ai versé le sang d'un tyran.
  • Médecin: J'ai cru avoir droit de vie et de mort sur mes semblables. J'ai cru pouvoir décider de qui passerait dans l'autre monde. Je crois que je me suis laissé endormir.
  • Ezio: Ton sommeil sera éternel. Je puis t'assurer que tu ne seras pas mort en vain. Requiescat in pace.

Conséquences

Ezio assassina le médecin, et les hommes des Medici reprirent peu à peu contrôle du quartier.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard