Fandom

Assassin's Creed

Francesco de' Pazzi

4 639pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngTempliers.pngAC2icon.pngRNbookicon.png

Francesco de' Pazzi était un noble florentin et un Templier. Il était le neveu de Jacopo de' Pazzi et le père de Vieri de' Pazzi. Il incita sa famille à s'impliquer dans la conjuration visant à conquérir le pouvoir à Florence au nom des Templiers. Fier de ses racines nobles, Francesco voyait d'un mauvais œil la puissance montante des Medici. Il fut arrêté en 1476 grâce à l'Assassin Giovanni Auditore, mais son emprisonnement fut de courte durée.

Il fut libéré après l'exécution de l'Assassin, puis fut chargé en 1478, de tuer Giuliano de' Medici et son frère Lorenzo. Il réussit à tuer le premier mais blessa seulement le deuxième. Il tenta ensuite de s'emparer du Palais de la Seigneurie au nom des conspirateurs, mais Ezio Auditore l'assassina et pendit son cadavre au toit du bâtiment pour décourager le reste des conspirateurs[1].


Biographie

Francesco naquit dans la noble et riche famille Pazzi. Il grandit dans une cité qui n'avait d'yeux que pour les Medici, modèles de réussite. Francesco apprit à haïr les gens du peuple, et ceux qui s'élevaient au dessus de leur conditions sociales. Quand la banque des Medici supplanta la sienne, Francesco devint fou de rage et furieux envers eux.

Rodrigo Borgia, Grand Maître de l'Ordre des Templiers, lui apporta son soutien en le faisant rejoindre son Ordre. Francesco établit alors le macabre projet de tuer les Medici. Giovanni Auditore parvint toutefois à faire emprisonner Francesco, en 1476. Mais les Templiers parvinrent à le faire libérer et exécutèrent Giovanni et deux de ses fils. Giovanni étant mort, il n'y eut plus aucune preuve de la culpabilité de Francesco[1].


Conjuration des Pazzi

En 1477, Francesco rencontra son fils, Rodrigo Borgia et son oncle, Jacopo de' Pazzi à San Gimignano qui discutèrent du plan visant à reprendre Florence et la ramener dans le giron des Templiers. Mais Vieri fut assassiné le soir même.

L'année d'après les Templiers se réunirent dans les catacombes de Santa Maria Novella à Florence où ils finalisèrent leur plan pour renverser le pouvoir. Ils plaisantèrent sur l'arrogance et la stupidité des Medici mais Rodrigo Borgia les recadra et dut partir pour Rome dans la journée.

Guilianomort.png

Francesco au dessus du cadavre de Giuliano de' Medici

Comme prévu, le lendemain, les Templiers passèrent à l'attaque pendant la grand-messe. Bernardo Baroncelli attaqua le premier en poignardant Giuliano de' Medici. Francesco suivit et s'acharna sur le pauvre Giuliano en le poignardant à dix neuf reprises, le vingtième coup se fichant dans sa propre cuisse. Après un bref combat contre Ezio Auditore da Firenze, le dernier fils vivant de Giovanni, il s'enfuit, ce qui laissa le temps à Ezio de sauver Lorenzo de' Medici et de le mettre à l'abri[1].


Mort

Une fois à l'abri, Lorenzo informa Ezio que Francesco avait rassemblé quelques soldats pour prendre d'assaut le Palais de la Seigneurie. Ezio s'y rendit, tuant les gardes de Francesco en chemin. Lorsqu'il fut confronté à Francesco, celui-ci sauta dans un tas de foin avant de prendre la fuite. Ezio le rattrapa et le tua, puis pendit son corps à la Loggia dei Lanzi pour porter un coup aux Templiers[1].


Personnalité

Francesco vouait une grande haine envers les nobles de la cité et les Medici. Il était très fier et arrogant, qualifiant notamment les Medici de stupides et d'arrogants.

Violent et sadique, Francesco paya le prix de sa sauvagerie len se blessant lui-même alors qu'il poignardait Giuliano de' Medici. Il était aussi lâche, comme ses autres confrères Templiers, et il fuit dès qu'il vit Ezio.


Notes

  • Selon la date de naissance de Vieri, Francesco aurait eu dix ans à la naissance de son fils. Ce détail est bien évidemment anachronique.
  • Historiquement, Francesco s'enfuit après l'assassinat de Giuliano mais, avec sa cuisse blessée, il fut ralenti. Les gardes florentins l'attrapèrent et il fut pendu aux fenêtres du Palais de la Seigneurie.
  • Lorsqu'il est confronté à Ezio, Francesco s'enfuit en effectuant un Saut de la Foi. C'est le premier Templier que l'on voit en effectuer un.

Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard