Fandom

Assassin's Creed

Francesco Vecellio

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngAssassins.pngACPLicon.pngACMicon.png
"Un jour, je prendrai le temps de créer et de peindre, mais pas maintenant. Pour l'instant, je suis un soldat en première ligne."
Francesco Vecellio, 1503[src]

Francesco Vecellio (vers 1475 - 1560) était un peintre italien et un membre de la Confrérie des Assassins Italiens.

Il fut élevé et entraîné par Perotto Calderon, un Assassin-messager infiltré chez les Borgia. Suite à la trahison de Perotto, qui entraîna son exécution, Francesco fut envoyé en formation sous les ordres de Ezio Auditore da Firenze, qui s'était rendu à Rome pour combattre les Borgia.

Après avoir gravi les échelons de la Confrérie, Francesco devint le chef de sa propre équipe d'Assassins, et le responsable d'apprentis.

Biographie

Jeunesse

"En quelque sorte, j'ai déjà un fils. Il s'appelle Francesco, c'est l'une de nos nouvelles recrues. Bien qu'il soit encore jeune, c'est un bon assistant."
– Perotto, à propos de Francesco[src]

Francesco est né au sein de la Confrérie, en 1475. Étant très jeune, il commença sa formation en tant qu'assistant de Perotto Calderon, qui le considérait comme son propre fils, et comme "un atout considérable de leur Ordre".

Bien qu'il l'entraînait intensivement, Perotto pensa qu'il était important de "laisser un enfant être un enfant", et l'amenait souvent à un village proche pour qu'il puisse s'amuser avec des personnes de son âge.

PL Francesco Perotto.jpg

Francesco remettant un rapport à Perotto Calderon

Lorsque Perotto entra au service des Borgia en tant que courier en 1498, Francesco était chargé de remettre les rapports au repaire. Il continua toutefois sa formation de combat et de tactiques militaires avec Perotto, même si ce dernier estima qu'il rivalisait déjà avec les membres les plus anciens.

Néanmoins, dès que Perotto tomba éperdument amoureux de la Templière Lucrezia Borgia, Francesco s'inquiéta au sujet des rapports. Il refusa d'avouer être au courant de cette relation plus que dangereuse, mais au bout d'un moment, il commença à se renfermer sur lui-même, déclarant être malade, bien que Perotto ne le crut jamais.

Lucrezia demanda à Perotto d'empoisonner son assistant afin de garder leur secret, mais Perotto aimait Francesco comme un fils et refusa de lui faire quoi que ce soit.


La trahison de Perotto

"J'ai épuisé toutes mes forces à essayer de réduire la peine de Perotto pour les crimes qu'il avait commis, mais j'ai peur qu'il ne soit déjà trop tard. Nous irons le traquer cette nuit. Au diable ses inepties... Tout cela pour cette catin de Borgia ?"
Francesco, peu de temps après la trahison de Perotto[src]
PL Francesco Procès Perotto.jpg

Francesco essayant de sauver la vie de Perotto

Plus tard en 1498, Francesco dut se mettre à traquer son maître, après que Perotto ignora les trois préceptes du Credo dans une tentative désespérée de sauver son fils, qui était condamné à mourir peu de temps après sa naissance. Francesco fut touché par la trahison de Perotto, mais ne s'en prit qu'à "cette catin de Borgia" qui avait réussi à le séduire.

Francesco tenta en vain de persuader ses Frères de diminuer sa peine, mais en raison de son jeune âge et de la gravité des crimes de Perotto, ses remarques passèrent inaperçues. Le reste des Assassins en conclurent qu'il n'y avait qu'un seul verdict possible pour une telle situation: la mort de Perotto.

En suivant les cadavres des gardes des Borgia et des Assassins qui jonchaient le sol, l'équipe retrouva Perotto à Agnadello, et se rendirent vite compte qu'il cherchait à se servir du Suaire d'Eden pour sauver la vie de son fils. Sur le chemin, ils durent affronter un détachement de soldats partis à leur recherche.

PL Francesco contre Perotto.jpg

Francesco et son équipe à la poursuite de Perotto

Francesco se mit au combat alors qu'il n'avait jamais tué auparavant. Il aida les autres tant qu'il le pouvait, et blessa un maximum de gardes pour que les autres puissent s'en occuper ensuite, et lui rendre la pareille s'il était en danger. Francesco faillit même recevoir un coup mortel en plein visage, mais il fut poussé par terre avant de se prendre l'épée.

Enfin, les Assassins atteignirent la demeure de Rinaldo Vitturi dans laquelle se trouvait le Suaire, mais ils ne trouvèrent pas Perotto. Les habitants leur apprirent qu'il avait établi un camp en dehors de la ville.

Les Assassins encerclèrent le campement, mais malgré leur nombre, les talents d'archer de Perotto restaient inégalables, et il parvint à en éliminer quelques uns. Même s'il se demandait toujours s'il pouvait être raisonné, Francesco tira sur Perotto. Bien que la flèche le traversa, Perotto regarda le jeune tireur dans les yeux et reconnut son apprenti. Il baissa son arc de désespoir et fut rapidement encerclé et tué par ses Frères qu'il avait trahis.


Formation à Rome

"Nous nous battons contre ce Cesare Borgia, qui, avec sa famille misérable, contrôle l'Église et cette cité."
Francesco, à propos de la Libération de Rome[src]
PL Francesco Ezio Rome.jpg

Francesco entraîné par Ezio à Rome

En 1501, après la mort de son mentor, Francesco se rendit à Rome pour être formé par le Maître Assassin Ezio Auditore da Firenze. En plus de ce qu'il avait déjà appris, Ezio lui enseigna l'art de la course libre, de la dissimulation et du vol à la tire. Francesco rivalisa avec les autres apprentis d'Ezio, et rencontra deux de ses anciens équipiers en perdant contre eux lors d'une leçon.

Pendant sa formation, Francesco exigea un équipement plus avancé. Ezio lui conseilla alors un allié de la Confrérie, Leonardo da Vinci. L'apprenti le décrivit comme "un homme étrange, plus intéressé en art qu'en politique."

PL Francesco Enu .jpg

Francesco choisissant les membres de son équipe

Après avoir fini son entraînement, on confia à Francesco la responsabilité d'une équipe d'Assassins, dont le but était de réduire l'influence de Cesare Borgia en Italie. Parmi ces membres se trouvaient Cipriano Enu, spécialiste en archerie et Tessa Varzi, experte en poisons. Alors que la plupart des missions prenaient place à Rome, ils visitèrent aussi la Romagne, Camerino et Venise, parmi tant d'autres.

L'équipe prit part à la Défense de Camerino, au sauvetage de prisonniers de Cesare Borgia qu'il exécuterait pour son seul divertissement, et à la protection des astronomes Novara et Nicolas Copernic. Ils accueillirent la traîtresse des Borgia Fiora Cavazza et lui ordonnèrent la mort de Rocco Tiepolo, Cahin et Caha ainsi que Baltasar de Silva.

En 1503, Francesco se lança à la recherche du fils de Perotto, Giovanni Borgia. Il lui envoya un message par pigeon voyageur, et lui demanda de le rejoindre à une fontaine. Giovanni se servit de sa Vision d'Aigle pour le localiser, et le suivit sur les toits. Mais ils firent face à deux voleurs. Francesco sauta sur les deux hommes avant de leur planter ses doubles-lames dans la gorge afin de sauver Giovanni.

Francesco lui demanda ensuite s'il voulait rejoindre "ses autres Frères", et à la réponse positive de Giovanni, il le recruta dans la Confrérie des Assassins.


Embuscade à l'auberge

"Il n'y a aucun moyen de s'échapper. Nous allons tous y passer! Je trébuche sur les cadavres de mes Frères. Il y a tellement de morts! J'ai échoué."
Francesco dans l'auberge[src]
PL Francesco Auberge Incendie.jpg

L'auberge en feu

Cependant, après avoir saboté la compétition du Templier français Charles de La Motte en 1503, l'équipe de Francesco fit face à un désastre. Cesare avait invité les forces de Charles à Rome, où elles commencèrent à terroriser les citoyens.

Francesco et son équipe se ruèrent pour les intercepter, Enu ordonnait à ses archers de tirer sur leurs ennemis, et Tessa les infiltra et leur offrit des fleurs empoisonnées. Toutefois, après l'arrivée de l'armée personnelle de Cesare, l'équipe d'Assassins fut contrainte de se réfugier dans une auberge.

Alors que Francesco se lamentait encore d'être tombé dans le piège de Cesare, l'équipe se dépêcha de barricader les fenêtres et les portes. Mais alors qu'ils cherchaient un moyen d'alerter Ezio et le reste de la Confrérie, l'ennemi entra. Des archers projetaient des flèches enflammées qui mirent le feu au bâtiment.

PL Francesco Enu Auberge.jpg

Enu et Francesco piégés sur le toit de l'auberge

Les Assassins et l'aubergiste coururent au deuxième étage, mais le plancher se dérobait sous leurs pieds, et plusieurs Assassins dont Tessa, périrent dans les flammes. La seule issue vers le toit était la fenêtre, et bien que Francesco chercha un moyen de l'amener avec eux, l'aubergiste préféra solennellement rester à l'intérieur.

En arrivant sur le toit, ils n'eurent aucune couverture, et le reste de l'équipe fut vite éliminé par les arquebusiers des Borgia. Malgré ses blessures, Francesco tenta de sauver Enu, qui avait reçu un tir d'arquebuse dans la nuque. Mais il abandonna et les deux Frères se placèrent dos à dos, voyant les gardes approcher dans les flammes.

Mais une grande explosion surgit du silence et, on ne sait comment, Francesco survécut. Le sort d'Enu, en revanche, reste inconnu.


Chasse à l'homme à Lonigo

"Ma cible est âgée et n'est pas méfiante. Son âge lui prendra la vie, mais je ne le lui laisserai pas faire."
Francesco à propos de Niccolò di Pitigliano[src]
PL Francesco Lonigo.png

Francesco récoltant des informations sur Niccolò

En 1510, Francesco avait gagné assez d'expérience pour se lancer dans des missions en solitaire, et il avait sous la main sa propre équipe d'apprentis. Son contrat le plus important était l'assassinat de Niccolò di Pitigliano, et la libération de la population de Lonigo du joug de ce dernier.

Francesco commença par récolter des informations sur sa cible en écoutant des discussions à la taverne et au bordel local, et en interceptant des courriers.

Avec le temps, il découvrit les raisons du mécontentement des citoyens, et apprit la collaboration de Niccolò avec un homme à Rome. Il se mit à en apprendre sur sa cible et se lança dans sa traque.

PL Francesco Niccolò di Pitigliano.jpg

Francesco face à Niccolò

En étudiant les activités quotidiennes de Niccolò, et en détruisant peu à peu son influence à Lonigo, Francesco prépara une attaque directe sur sa demeure, avec l'aide des ses élèves et Assassins.

Alors que ses Frères distrayaient les gardes de la villa, Francesco s'infiltra dans la maison et assassina Niccolò. Il quitta les lieux en pensant qu'il était mort, mais Niccolò parvint toutefois à ramper jusqu'au Suaire, dont il se servit pour se régénérer.

Mais l'artefact se retourna soudainement contre lui et mit brutalement fin à ses jours, avant que Francesco ne revienne prendre le Fragment d'Eden.


Carrière artistique

"Francesco Vecellio. Le peintre. Je ne m'y attendais vraiment pas."
– Fiora Cavazza découvrant que Francesco était un Assassin[src]

Vers 1520, Francesco entama une carrière d'artiste à Cadore à côté de sa situation d'Assassin. Mais il ne deviendra pas aussi couronné de succès que son petit frère Tiziano Vecellio, surnommé Le Titien.


Personnalité et traits de caractère

"J'enseigne la tactique à Francesco, mais il est surpris par ma brutalité. Il a un sens inutile d'honneur et de fair-play."
―Perotto entraînant Francesco, en 1498.[src]
PL Francesco Tessa.jpg

Tessa et Francesco s'échappant à travers les balles

Dans ses jeunes années, Perotto trouvait que Francesco était sage, magré son âge, disant que "lui parler revenait à parler à un adulte." Cependant, il remarqua en lui "un sens inutile d'honneur et de fair-play", dont il pensait qu'il mènerait à sa perte.

Alors que Francesco s'entraînait avec Perotto, son maître le trouva minutieux et enthousiaste, mais aussi perfectionniste. Il reposerait les mêmes questions, referait une même leçon jusqu'à ce qu'il soit sûr de sa réussite, ce qui à force frustrait Calderon.

Il avait un fort tempérament, et son épée frappait souvent par la colère et l'émotion. Perotto le calmait, en lui disant que l'émotion était une faiblesse. Même en étant formé par Ezio, Francesco était toujours impatient et coléreux à l'idée de perdre face au Mentor.

Francesco appréciait grandement son maître, à qui l'apprenti devait beaucoup, puisqu'il lui avait appris "comment se battre, et comment vivre". Ainsi, il était sévère avec Lucrezia pour avoir mené Perotto à la trahison. Il était aussi protecteur, surtout de ses équipiers, et devint presque inconsolable après la lourde perte qu'ils ont subi à l'auberge en 1503.

En 1510, après l'anéantissement proche de son équipe, Francesco devint plus grave et rigoureux. Il n'hésita pas à interroger ou tuer des informateurs potentiels, mais faisait toutefois attention à ne blesser aucun innocent.

Depuis, il est décrit comme un "homme de détail", et son désir de la perfection lui permit d'être plus méticuleux dans ses assassinats. Il planifiait désormais ses fuites, et étudiait méthodiquement les mouvements de ses cibles ou des gardes.

PL Francesco Leonardo.jpg

Francesco et Léonard de Vinci

Bien qu'il s'entraîna toute sa vie pour devenir un Assassin, Francesco était plus qu'intrigué par l'intérêt de Léonard de Vinci à l'art plutôt qu'en politique. C'est grâce à lui qu'il a pu poursuivre sa propre carrière de peintre un peu plus tard.

Il adorait tellement l'art qu'il préféra conserver personnellement les toiles voilées à Niccolò di Pitigliano plutôt que de les revendre.

Notes

  • Les mémoires de Francesco Vecellio furent extraites de la mémoire génétique de l'un de ses descendants par Abstergo Industries, et furent revécues par une autre personne en 2012.
  • Francesco est le seul Assassin à se servir de la "Fléchette Secrète" (EN: "Hidden Bolt"), qui lui permettait de tirer des petits carreaux d'arbalète. C'est parce qu'il voulait une arme plus silencieuse que le Pistolet d'Ezio que le Mentor lui conseilla Léonard de Vinci afin de concevoir un autre système.
  • Bien que toujours apprenti à l'époque de sa formation avec Ezio, Francesco possédait déjà deux Lames Secrètes, alors que leur utilisation était réservée aux Maîtres Assassins.
  • La tenue de Francesco ressemble fortement à celle de Giovanni Auditore da Firenze

Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard