Fandom

Assassin's Creed

Forts

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC3icon.pngACLicon.pngAC4icon.pngACROicon.png
Cette page concerne les structures défensives. Vous recherchez peut-être la mémoire d'Edward Kenway ?
ACIII Forts 2.png

Les Britanniques évacuant Fort Monmouth

Les forts étaient des fortifications autonomes et isolées, édifiées sur le point stratégique qu'elles contrôlaient.

Histoire

Au début du XVIIIe siècle, dans la mer des Caraïbes, le pirate Edward Kenway prit d'assaut et captura dix forts alors sous le contrôle de la Royal Navy et de l'Armada espagnole.[1] Durant la guerre de Sept Ans, le Templier Shay Cormac s'empara de certains forts appartenant à la Marine française dans la River Valley et l'Atlantique Nord.[2] Au cours de la guerre d'Indépendance, le petit-fils de Kenway, l'Assassin Connor, captura certains forts de l'armée britannique situés à Boston, New York et la Frontière.[3]

Kenway et Cormac détruisaient les défenses des forts depuis le Jackdaw et le Morrigan, leurs navires respectifs, avant de s'introduire dans le fort ciblé, d'éliminer ses officiers, de détruire ses réserves de poudre et de surgir dans le cabinet de guerre et de faire face au commandant. Kenway remplaçait alors les couleurs du fort par un drapeau noir, faisant des lieux un avant-poste pour les pirates de la région. Shay, quant à lui, faisait remplacer le drapeau français par le britannique.[1][2]

En prenant les forts des Caraïbes, Kenway étendait considérablement son influence, et les forts sous sa botte s'en prenaient alors à tout navire de guerre passant devant lui. La capture d'un fort dévoilait également la carte et les lieux non encore découverts.[1]

Dans les colonies britanniques d'Amérique, Connor détruisait les réserves de poudre et assassinait le capitaine du fort, non sans oublier d'échanger le drapeau britannique contre celui des Treize colonies, après quoi les Britanniques cédèrent le fort à l'Armée continentale. La prise du fort avait alors pour effet de réduire le risque de perdre des convois terrestres suite à une attaque de bandits.[3]

Forts notables

Caraïbes

Atlantique Nord

River Valley

Amérique du Nord

Europe

Moyen-Orient

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard