Fandom

Assassin's Creed

Eugène-François Vidocq

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACUicon.png


Eugène-François Vidocq (1775 – 1857), était un policier avant d'être aventurier et détective français, souvent considéré comme le père de la criminologie.

Biographie

Né en 1775, Vidocq n’était qu’un jeune adolescent au déclenchement de la Révolution. Il commit de petits délits et, selon la formule consacrée, devint connu des services de police. À la Révolution, il utilisait l'emprisonnement comme un moyen d'échapper à la famine. Un jour, l'Assassin Arno Dorian trouva Vidocq emprisonné, et offrit à Charles Cochon de Lapparent, le chef de la police, de l'aider dans sa lutte contre le crime. Malgré le refus de Lapparent, Vidocq révéla à l'Assassin que le chef de la police avait été incapable de résoudre un certain nombre de meurtres. Il souligna qu'Arno pourrait résoudre les meurtres, mais que la notoriété en retomberait sur Lapparent. Rasséréné par cette remarque, Charles s'empressa d'accepter la proposition de l'Assassin.

Pendant que le policier essayait de dormir, Vidocq fit venir Arno à sa cellule. Il affirma être capable de l'aider à résoudre les meurtres, étant au fait de tous les événements des rues de Paris. Surpris, Arno lui demanda quel était son intérêt dans la résolution des meurtres, ce à quoi Vidocq répondit que Lapparent ne faisait rien pour enrayer le crime, ce qui n'aidait pas Paris à devenir un meilleur endroit où vivre. Il souhaitait aussi aider l'Assassin pour passer le temps. Il lui donna ainsi des conseils pour résoudre correctement un meurtre, et lui indiqua des lieux aux quatre coins de Paris, dans lesquels des meurtres avaient été commis.

Sous l'Empire, il devint informateur de la police puis policier. Il fut l’un des pionniers de la méthode d’enquête par déduction et fonda une unité qui grandit pour devenir la Sûreté, le principal organisme français de la lutte contre le crime. Il opéra toujours des deux côtés de la loi, mais ses amis criminels lui furent très précieux dans ses enquêtes.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard