Fandom

Assassin's Creed

Emmanuel Barraza

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngNewinitiatesicon.png

"Quel est le premier précepte de notre Crédo ? « Ta lame épargnera la chair des innocents ». J'ai échoué en ce sens. Alors j'ai fait un serment. Plus de tueries. Plus jamais."
Emmanuel à William Miles[src]

Emmanuel Barraza est un membre de la Confrérie des Assassins en poste sur l'Altair II[1].


Biographie

Aux Philippines

Le 1er Octobre 2013, les Assassins stationnés sur ce navire achetèrent des armes à des armuriers philippins et il dut les inspecter, les Assassins se tenant prêts à les utiliser s'ils devaient se battre contre des agents d'Abstergo Industries une fois arrivés à Osaka[1].

Osaka

"Retrouvez-moi les Assassins qui ont survécu ou retrouvez-moi les fils de pute de Yakuza qui ont fait ça."
– Gavin à ses Assassins[src]
ACI GOG OsakaHeYoukoso L.jpg

La planque des Assassins à Osaka dévastée

À Osaka au Japon, le 04 Décembre 2013, l'équipe d'Assassins menée par Gavin retrouva leurs frères basés en ville décimés. Mais ce n'était pas Abstergo qui les avait éliminés mais un clan Yakuza, Onmoraki-Gumi, réputés impitoyables. Gavin en fut particulièrement affecté, surtout que l'une des victimes était son contact à Osaka et l'un de ses premiers mentors. Deux jours plus tard, ces mêmes Yakuzas furent décimés dans ce qu'il semblait être une "violente guerre des gangs".

Emmett Leary, un Assassin spécialisé dans l'informatique à bord de l'Altair II réussit à identifier les auteurs du massacre, les Onmoraki-Gumi. Allant bon train sur les hypothèses concernant l'identité du chef de ce clan, les Assassins poursuivirent l'enquête des jours durant sous la direction de Gavin[1].

Une terrible correction

Une terrible correction ini.jpg

Gavin se faisant rouer de coups

Le 17 Décembre 2013, Gavin et Emmanuel se rendirent directement au quartier général des Onmoraki-Gumi et rencontrèrent un homme qui gardait l'entrée, un "homme élégant" nommé Kiyoshi Takakura. Gavin exigea de voir son chef d'une manière impolie, se moquant de ses goûts vestimentaires pour l'atteindre psychologiquement. Le gangster les pria de quitter les lieux sous peine d'un terrible correction mais Gavin ne se laissa pas impressionner et renchérit dans sa moquerie, pensant qu'Emmanuel serait là pour le protéger. Mais le Yakuza le roua de coups. Gavin se mit à hurler pour qu'Emmanuel vienne l'aider, mais il s'est souvenu un peu tard que ce dernier est pacifiste, même s'il est l'armurier du navire. Entre les insultes de Gavin et les éclats de rire de Kiyoshi, il y avait un tel vacarme que deux autres Yakuza sortirent de l'immeuble, regardant Kiyoshi tabasser le vieil homme blanc et l'encourageant haut et fort. Emmanuel comprit une partie de leur conversation, l'un des types disant que "Grand-mère" n'appréciait pas qu'ils se fassent remarquer comme ça. Elle avait toujours fait en sorte de ne jamais attirer l'attention sur la Confrérie. Emmanuel comprit que tout le monde était dans le même camp. Puis il stoppa Kiyoshi qui allait poignarder Gavin avec sa lame secrète en s'interposant.
Emmanuel agrippa ensuite le poing de Kiyoshi, mais la lame traversa sa main de part en part. Comme Emmanuel ne faiblit pas et ne fut pas affecté par la douleur, Kiyoshi fut surpris qu'un gaijin "puisse supporter la douleur à la manière d'un Japonais".
Aucun-mal-ini.jpg

La lame secrète traversant la main d'Emmanuel

Puis, dans un japonais très approximatif, Emmanuel demanda à Kiyoshi de lui réciter le premier principe du Credo des Assassins. Kiyoshi prit un air honteux avant de lui répondre : "Ta lame ne versera pas le sang d'un innocent".

De son autre main, Emmanuel sortit une plaque d'identité. Ce souvenir d'une vie antérieure arborait un symbole identique au tatouage qui dépassait de la chemise de Kiyoshi.
Ce dernier rengaina sa lame secrète et lui présenta ses excuses.

Gavin et Emmanuel se firent soigner par la doctoresse Chiu. Le Mentor était prit de remords d'avoir entraîné "Manny" dans un conflit, lui qui avait juré de ne plus prendre la vie de quelqu'un et qui avait faillit recommencer. Puis les Assassins passèrent un Noël calme[1].

Nouvelle énigme

Le 2 Janvier 2014, les Assassins identifièrent leur nouvelle destination en déchiffrant une nouvelle énigme dans le journal de William : la légende de Saint Georges et le dragon avec des frises de symboles qui, reliés, correspondaient à des lettres du texte qui donnèrent : "Россия", soit Russie en alphabet cyrillique.

ACI transsibérien SVG InTransit L.jpg

Les photos d'Emmett à bord du Transsibérien

Début Mars, Gavin et son équipe se scindèrent en deux équipes : Emmanuel, Emmett et lui-même avaient pris le Transsibérien pour traverser la Russie et foncer vers Moscou, là où les attendaient des alliés, tandis que le reste du groupe les rejoignaient par la mer à bord de l’Altair II. Leur destination était un ancien laboratoire des Assassins aux environs de la capitale russe[1].

Rencontre avec Galina

ACI Galina Voronina.jpg

Galina

Gavin, Emmett et Emmanuel rencontrèrent Galina Voronina à Moscou à la pleine lune du 16 Mars 2014, vers les 20 et 21 heures. Elle leur révéla que sa mère était devenue folle après avoir construit son propre Animus dans le Laboratoire des Assassins de Protvino dans la banlieue de Moscou. Cette dernière et les autres Assassins avaient "pété les plombs" à cause de l'Effet de transfert, c'est pourquoi Galina demanda à Gavin et son groupe de les liquider. Le plus intéressant est que la mère est persuadée d'être en contact avec Ève grâce à l'Animus[1].

Le 18 Mars 2014

"J'ai essayé d'expliquer à Galina qu'il est impossible de parler à quelqu'un qui se trouve dans l'Animus. C'est une expérience à sens unique. Elle ne m'écoute pas. Pire, elle m'a jeté un regard qui m'a presque fait faire dans mon froc."
– Extrait de rapport d'Emmett à propos de Galina[src]
ACI Dernier Laboratoire.jpg

Emmanuel, Galina et Gavin

Le 18 Mars, cachés dans l'hôtel Napoléon à Moscou, les trois Assassins discutèrent avec Galina. Emmett tenta d'expliquer à Galina qu'il était impossible que sa mère communique avec qui que ce soit dans l'Animus car c'était une expérience à sens unique, une expérience presque passive, le fait de revivre la mémoire d'un ancêtre. Mais malheureusement, la jeune femme était persuadé de ce qu'il se passait avec sa mère était réel. Gavin décida finalement de l'aider, persuadé qu'ils pouvaient régler la situation par le dialogue et sans tuer personne[1].


Matricide

ACI Galina matricide.jpg

Galina pleurant sur sa mère

Deux jours plus tard, les quatre Assassins se rendirent à Protvino pour entrer dans le laboratoire. Mais ce n'était plus la fière cité scientifique de jadis mais un taudis infesté d'Assassins ayant sombré dans la folie. Gavin et Emmett étaient armés, sauf Emmanuel et Galina, qui portait néanmoins deux lames secrètes. Cette dernière pourfendit tous les Assassins sans ciller, même sa sœur jumelle, elle aussi tombée dans la folie.

Ils pénétrèrent enfin dans le labo intérieur et retrouvèrent la mère de Galina allongée sur un Animus rudimentaire, qui bredouillait des paroles incohérentes au sujet de son mari disparu ou de la couleur grise. Galina lui plongea sa lame secrète dans le crâne, ce qui interrompit la connexion à la machine. Quelques secondes avant, Emmett avait aperçut la silhouette d'une femme qui criait.

Finalement, Galina fit ses adieux à la Russie et rejoignit l'équipage de l'Altair II[1].


En Norvège

Après leurs péripéties en Russie, Gavin décida enfin qu'ils devaient trouver William Miles. Après quelques temps à déchiffrer le codex de ce dernier, ils réussirent à le localiser. Miles s'était caché dans un bunker en Norvège. Quand l'Altair II ateignit la planque, Gavin et son équipe retrouvèrent William, Rebecca Crane et Shaun Hastings. Rebecca fit un tour sur le navire pour mettre ses machines éléctroniques à jour mais elle remarqua des messages cryptés qu'elle réussit à décoder. Une taupe d'un groupe appelé les Initiés avait infiltré le groupe depuis au moins deux ans. William décida d'interroger chaque membre un par un pour déterminer qui est la taupe. Après s'être entretenu avec Susan Drayton et Stephanie Chiu, vint le tour d'Emmanuel. William essaya de le faire craquer en lui rappelant son lourd passif, quand lors d'une mission "Manny" tua des enfants dans un bus qui avaient tous une bombe attaché à eux. Il répliqua qu'il avait sauvé beaucoup plus de gens en faisant cette action, mais il détermina plus tard que ces enfants n'étaient que des victimes malheureuses du terrorisme. C'est pour cette raison que depuis ce jour il avait décidé de ne plus prendre la vie d'autrui. Il acceptait de fournir des armes, d'entraîner des recrues, mais c'est tout.

William insista en disant que la plupart des signaux des Initiés venaient de la base militaire où jadis Emmanuel fut entraîné. Ce dernier répliqua une dernière fois qu'il n'avait pas trahit la Confrérie et que soit William le tuait, soit il le laissait tranquille[1].


Notes

  • Ironiquement, bien qu'Emmanuel soit le maître d'armes de l'Altair II, il est pacifiste.


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard