Fandom

Assassin's Creed

Elizabeth Jane Weston

4 641pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngACPLicon.png
"J'aime parler de poésie, de littérature et de théâtre avec mon époux, mais mon esprit est autre part. Je dois comprendre le sens de cette pièce!"
Elizabeth après avoir vu Le Songe d'une Nuit d'Été[src]

Elizabeth Jane Weston (1581 - 1612) était une poétesse d'origine britannique.


Biographie

Jeunesse

"Papa veut que j'aie les mêmes opportunités que mon frère. Il dit que j'ai de la chance d'avoir un tuteur personnel contrairement aux autres jeunes filles. J'étudie fort pour lui faire plaisir."
Elizabeth à propos de sa jeunesse[src]

Née en Angleterre, Elizabeth était la fille de Jane Cooper, et devint la fille adoptive d'Edward Kelley. La famille d'Elizabeth et John Dee, le collègue de Kelley, partirent pour Třeboň, en Bohême, en 1587 à la demande du Comte Guillaume de Rosenberg.

À un moment donné, son frère John Francis lui révéla que son beau-père "communiquait avec les anges" grâce à une "boule de cristal". Quelques jours plus tard, Elizabeth se faufila dans la chambre de John Dee et ouvrit son armoire, et y prit une boule enveloppée dans du tissu. Dès qu'elle la déballa et remarqua qu'elle était en fait en or, John la surprit et lui reprit la boule.

Une nuit, alors qu'Elizabeth était malade, elle vit la porte de son beau-père ouverte et y jeta un coup d'œil. Elle le trouva en train de lire un livre étrange, et il saupoudrait une poudre rouge sur quelque chose; Kelley sourit alors qu'il venait de fabriquer de l'or. Elizabeth fut effrayée en entendant la voix de Kelley devenir de plus en plus grave et parler une langue étrange, et courut se coucher.

PL-Weston dispute.jpg

Elizabeth écoutant la dispute

Un autre jour, elle surprit son beau-père et John dans une conversation. Alors que Kelley insistait sur l'utilisation du livre, en disant qu'il pouvait faire bien plus que de fabriquer l'or, John lui rétorqua que le livre le détruirait. Peu de temps après, Kelley et John se mirent à se battre, ce qui fit pleurer sa tante. Elizabeth dut redescendre avant de se faire repérer.

Quelques jours plus tard, John annonça son départ et fit ses adieux à la mère d'Elizabeth, avant de rejoindre la chambre de Kelley et de lui voler le livre. Elizabeth le surprit, mais il lui expliqua que c'était pour le bien de son père.


Rencontre avec le Golem

"J'avance dans l'allée proche de sa maison. A peine deux pas et— 'Ouille!' Je heurte un mur invisible! Des yeux blancs sortent de l'obscurité !"
Elizabeth à propos de sa rencontre avec le Golem[src]


Tandis qu'Elizabeth avait rarement l'occasion de sortir jouer, Kelley l'emmenait quelque fois à Prague. Lors d'une de ces occasions, Kelley parla d'un "être" géant et monstrueux à un noble âgé; un tueur ciblant les nobles et les alchimistes.

PL-Kelley atelier Weston Prague.jpg

Elizabeth dans l'atelier de son beau-père

Au dixième anniversaire d'Elizabeth, Kelley l'emmena dans son atelier du Château de Prague, où elle fut impressionnée par la profusion d'objets qu'elle vit à l'intérieur. Plus tard dans la nuit, un homme interrompit le travail de son père pour lui dire que l'Empereur Rodolphe II avait convoqué ses alchimistes. Kelley amena secrètement Elizabeth à la réunion, où elle entendit le conseil d'alchimistes parler du monstre.

Les alchimistes quittèrent le château avant l'aube, et étaient escortés par des gardes. Cependant, sur leur chemin, Elizabeth heurta un "mur invisible", remarquant vite la silhouette d'une géant, avec les lettres "EMET" marquées sur son front. Le monstre se présenta sous le nom du "Golem", et dit à Elizabeth qu'elle venait de sauver la vie de son père. Le Golem courut vers le fleuve et y plongea, mais aucun garde ne put le voir comme le fleuve était parfaitement calme.


L'arrestation de Kelley

"J'ai seize ans, et des gardes du Château de Hněvín commencent à s'intéresser à moi. Ils insistent pour me parler à chaque fois que je visite Papa."
Elizabeth à propos du temps passé à Hněvín[src]


Project Legacy Poudre Kelley.jpg

Kelley révèle la poudre rouge à Elizabeth

En mai 1591, Kelley est arrêté. Trois années plus tard, il est libéré, mais Elizabeth et sa mère n'en ont jamais parlé. Après sa sortie, Elizabeth et sa mère comprirent que Kelley était devenu fou et devenait de plus en plus distant. Un jour, Elizabeth trouva son beau-père assis par terre, en train de hurler. Elle se rua à ses côtés et prit sa main, en y plantant ses ongles. Il ouvrit l'autre main, révélant la poudre rouge dont il se servait pour fabriquer l'or il y a tant d'années. Il lui dit alors qu'il était incapable de le faire sans le livre que John Dee lui avait volé.

Cependant, après avoir échoué de produire de l'or pendant trois ans, Rodolphe II envoya ses gardes l'arrêter à sa demeure. Alors que l'officier tentait de raisonner Kelley, ce dernier s'en prit à lui et griffa son visage, mais Kelley et sa famille furent tout de même emprisonnés au Château de Hněvín.

À l'âge de seize ans, plusieurs gardes commencèrent à s'intéresser à Elizabeth, mais ce n'était jamais mutuel. Un jour, à l'extérieur, elle remarqua une croix sur la tour du château ; toutefois, il s'agissait en réalité de son beau-père, qui demandait à un "Messager Divin" de le "libérer" et de le "guider dans sa chute". Il s'élança de la tour, et tandis qu'Elizabeth soutenait son corps fracturé, il arracha son dernier soupir.


Fin de vie

"Je suis assise à mon bureau, seule, à fixer la toile qu'Oncle John m'a offerte. Mes mains frémissent alors que mes doigts caressent la cire qui scelle ce parchemin."
Elizabeth après avoir reçu le cadeau de John Dee[src]


En 1603, elle épousa Johannes Leo, un juriste. Un mois après leur mariage, la Reine Elizabeth I d'Angleterre, après qui elle fut appelée, mourut. Elle reçut un cadeau de mariage de la part de John Dee, qui s'avérait être une peinture.

Project Legacy peinture.jpg

Elizabeth et Johannes examinant la peinture

Elizabeth et Johannes examinèrent la toile, qui représentait la "Reine Vierge" Elizabeth, avec deux femmes attendant derrière elle et faisant face à trois déesses. Johannes remarqua que ces trois déesses pouvaient être "Héra, Athéna et Aphrodite", les trois déesses jugées par Pâris, puis Elizabeth vit une orbe en or dans les mains d'Elizabeth, semblable à celle qu'elle avait trouvé dans l'armoire de Dee des années auparavant.

Elle continua à lire la lettre qui accompagnait l'œuvre d'art, dans laquelle John Dee révéla que cette orbe était en effet en tout point identique à celle qu'il possédait. Il était aussi écrit que cet objet dans les mains d'Elizabeth, le pouvoir qu'il contenait et les déesses étaient bels et bien réels.

L'année suivante, Dee écrivit une lettre l'informant qu'une représentation de Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare aura lieu à Prague. Elizabeth apprécia les personnages et les fées, qui pour elle ressemblaient aux dieux de la mythologie grecque.

Elizabeth et Johannes eurent sept enfants ensemble. Elle mourut en couche en 1612.


Notes

  • Les mémoires d'Elizabeth furent extraites de la mémoire génétique de l'un de ses descendants par Abstergo Industries, et furent revécues dans le cadre du Projet Héritage.
  • La peinture en question s'intitule "Elizabeth Ière d'Angleterre et les trois déesses" de Lucas D'Heere (1569).



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard