Fandom

Assassin's Creed

Dynastie Ming (période)

4 643pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngACDYLicon.pngACCCicon.pngEfilmicon.png
ACCC base de données Jiajing.png

L'empereur Jiajing au XVIème siècle

L'époque de la dynastie Ming (1368-1664) fut l'une des plus prospères pour la Chine. Le commerce et les négociants occupèrent une place croissante au détriment du pouvoir impérial. Le commerce était très développé, même dans les régions rurales, et les marchés très nombreux.

La dynastie Ming (chinois : 明朝 ; pinyin : míng cháo) est une lignée d'empereurs qui a régné sur la Chine de 1368 à 1644 après l'effondrement de la dynastie Yuan dominée par les Mongols. La dynastie Ming fut la dernière dynastie chinoise dominée par les Han. Bien que la capitale Ming soit tombée en 1644 lors de la rébellion menée par Li Zicheng qui établit la dynastie Shun rapidement supplantée par la dynastie Qing mandchoue, des régimes loyaux au trône Ming (collectivement appelés Ming du Sud) existèrent jusqu'en 1662.

Le fondateur de la dynastie, l'empereur Hongwu (1368-1398), tenta d'établir une société de communautés rurales auto-suffisantes au sein d'un système rigide et immobile qui n'aurait aucun besoin de s'associer à la vie commerciale des centres urbains. Sa reconstruction de la base agricole chinoise et le renforcement des voies de communications participèrent à l'essor agricole de l'empire qui déboucha sur la création d'importants surplus céréaliers pouvant être vendus dans des marchés bourgeonnant le long des axes de communication. Les villes connurent une importante phase de croissance démographique et commerciale, et également artisanale avec la multiplication des grands ateliers employant des milliers de travailleurs. Les catégories supérieures de la société rassemblées au sein de la basse noblesse furent également affectées par cette nouvelle culture centrée sur la consommation. S'éloignant des traditions, les familles marchandes commencèrent à s'intégrer au sein de l'administration et de la bureaucratie et adoptèrent les traits culturels et les pratiques de la noblesse. En parallèle à cette évolution de la société et du commerce, il y eut des changements dans la pensée philosophique, les institutions gouvernementales et dans les arts et la littérature.

À partir du XVIème siècle, l'économie Ming fut stimulée par le commerce international avec les Portugais, les Espagnols et les Hollandais. La Chine fut impliquée dans l'échange colombien qui vit un important échange de biens, de plantes et d'animaux entre l'Ancien et le Nouveau Monde. Le commerce avec les puissances européennes et le Japon entraîna un afflux massif d'argent qui devint le moyen d'échange standard en Chine. Durant le dernier siècle de la dynastie, les effets du petit âge glaciaire se firent sentir sur l'agriculture, les catastrophes naturelles et les épidémies, tandis que la vie politique à la cour puis dans l'empire devint de plus en plus instable. L'effondrement de l'administration qui s'ensuivit permit à des chefs rebelles comme Li Zicheng de défier l'autorité Ming.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard