Fandom

Assassin's Creed

Des provisions pour la révolution

4 658pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACLicon.png


Des provisions pour la révolution est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Aveline de Grandpré.

Description

Aveline retrouva ses amis contrebandiers Élise Lafleur et Roussillon, puis les chargea d'escorter l'esclave en fuite, George.

Dialogue

Aveline arriva au repaire des contrebandiers en compagnie de George.

  • Élise: Aveline ! Qui amènes-tu ?
  • Aveline: George. Un ami. J'ai besoin de votre aide pour régler un petit problème.
  • Élise: Tes amis seront toujours nos amis, Aveline, mais... nous avons déjà un problème à régler.
  • Roussillon: Nos associés espagnols veulent que nous remettions ces vivres à un groupe de... comment dire ? Patriotes, à la lisière du bayou.
  • George: Patriotes ?
  • Roussillon: Oui. Tu sais... Ces gens du nord. Rébellion, soulèvement, et cetera...
  • Élise: Une opportunité commerciale non négligeable. Mais pour une raison qui nous échappe, les soldats espagnols essayent de nous reprendre la cargaison !
  • Aveline: Tout ça me semble étrangement familier. Vous ne pensez pas que...
  • Roussillon: Oh vous savez moi, j'évite de trop penser...
  • Aveline: Si nous vous aidions à résoudre votre problème avec ces Espagnols pervertis, vos amis Patriotes pourraient-ils escorter George vers le nord ?
  • Élise: S'ils veulent plus de vivres, ils accepteront.
  • Aveline: Parfait. Allons-y.

Aveline et les contrebandiers montèrent à bord du radeau et le protégèrent face aux Espagnols.

  • Élise: On nous attaque !
    Il y a un avant-poste un peu plus loin. Élimine les gardes avant qu'ils ne nous voient.
    Ils vont nous tuer !
    Il y a un dernier avant-poste plus loin.

Le radeau arriva à destination.

ACL Des provisions pour la révolution 3.png

Hopton retrouvant les contrebandiers

  • Hopton: Eh oh !
  • Élise: Hopton ?
  • Hopton: Hopton.
  • Élise: Enchantée.
  • Hopton: Ce sont les vivres ?
  • Élise: Tout ce que le gouverneur vous a promis, ainsi qu'un petit... "supplément" de la part de vos amis du bayou.
  • Hopton: Parfait. Vous ne vous êtes pas fait repérer ?
  • Aveline: Si, mais ils ne sont plus de ce monde. Monsieur Hopton, qu'en est-il de la confidentialité de votre accord avec le gouverneur espagnol ?
  • Hopton: Tout le monde sait que les Espagnols veulent maintenir les Anglais hors de leur territoire.
  • Aveline: Pourquoi des soldats espagnols nous prendraient pour cible ?
  • Hopton: Nous avons rencontré un homme qui ne voyait pas l'accord d'un bon œil. Un individu contrariant. Je crois qu'il s'appelle Vásquez...
  • Aveline: L'agent de la Compagnie est ici ?!
  • Hopton: L'agent de quoi ?

George fit discrètement signe à Aveline d'en revenir au sujet de ce dernier.

  • Aveline: Euh... Monsieur Hopton, si vous tenez à ce que cette expédition quitte la Louisiane, une protection renforcée ne serait pas superflue. Vous devriez laisser George vous accompagner.
  • Hopton: Certainement. S'il est prêt à se battre, les Patriotes seront heureux de le compter parmi eux.
  • George: Monsieur, je combattrai pour vous, et ce jusqu'à la mort.
  • Élise: Soyez prudent, Monsieur Hopton. J'espère vous revoir bientôt. Euh... Monsieur Roussillon et moi-même aimons traiter avec vous.
  • Hopton: Les... Patriotes apprécient votre aide.

Conséquences

Aveline et les contrebandiers livrèrent les provisions aux Patriotes malgré l'intervention des soldats de Vásquez. Aveline rentra traquer Vásquez à la Nouvelle-Orléans après avoir proposé aux Patriotes de recruter George parmi eux.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard