Fandom

Assassin's Creed

Dernier acte

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACSicon.png


Dernier acte est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Jacob Frye et de Crawford Starrick, revécue par un Initié à travers Helix.

Description

Jacob s'en alla assassiner Maxwell Roth, qui l'invita à son spectacle à l'Alhambra Music Hall.

Dialogue

Depuis les toits, Jacob étudia les environs de l'Alhambra.

  • Ouvreur: Les masques, par ici !
  • Ouvreuse: Par ici pour l'Alhambra !

Jacob vit Roth enfiler un masque et entrer dans l'Alhambra.

  • Jacob: Roth...

Jacob traversa Leicester Square.

  • Homme 1: Le West End est vraiment devenu un endroit à la mode, cette saison.
  • Homme 2: En effet, Monsieur.
  • Femme 1: Elsa ! Est-ce vraiment vous ?
  • Femme 2: Ces masques ne sont-ils pas une merveille ? Quelle idée extraordinaire !
  • Femme 1: Oh, Lizzie, soyez gentille, dites-moi où je pourrais trouver l'un de ces objets si élégants !
  • Homme 3: Que c'est excitant !
  • Femme 3: Nous avons bien fait de nous hâter d'acheter ces masques, Edward. J'ai appris qu'ils avaient tous été vendus.
  • Homme 3: Vous pouvez remercier votre sœur.
  • Femme 3: Oh, ma sœur ! Elle pense toujours à tout !
  • Homme 3: J'espère qu'elle ne tardera plus, cela va bientôt commencer.
  • Blighter 1: Il a acheté un p'tit corbeau, l'autre jour.
  • Blighter 2: Et il l'a tué quelques jours plus tard.
  • Blighter 1: Non ?
  • Blighter 2: Comme je te le dis !
  • Blighter 1: Comment a-t-il osé ? La crapule !
  • Blighter 2: Qu'est-ce que tu veux ? Il est fou !

Jacob arriva aux portes du music-hall.

  • Ouvreuse: Les portes vont bientôt ouvrir ! Veuillez mettre vos masques !
    Je vais bientôt accompagner le prochain groupe dans le théâtre ! Par cette entrée, s'il vous plaît !
    Puis-je demander aux porteurs de masques de venir par ici, s'il vous plaît ?
    Les gens masqués ! Je répète, Mesdames et Messieurs, cette entrée est réservée aux gens masqués !
    Veuillez revêtir votre masque et rejoindre ce groupe !
    Les gens masqués, par ici !
  • Femme 4: "Corvus le Filou" est un titre assez étonnant, mon cher.
  • Homme 4: Je crois que "corvus" signifie "corbeau" en latin.
  • Femme 4: Je n'ai jamais entendu parler d'une pièce portant ce titre. Que peut-elle raconter, selon vous ?
  • Homme 4: Dans l'Antiquité, le corbeau avait la réputation de jouer des tours, comme le renard.
  • Femme 4: Oh, Herb ! Vous êtes un puits de science !
  • Homme 5: Pourquoi ne peut-on entrer ?
  • Homme 6: Vous voyez cet homme ? Il ne laisse passer que les gens masqués.
  • Homme 5: Laissez-nous entrer, mon ami.
  • Blighter 3: Vous n'avez pas de masque. Et je ne suis pas votre ami. Si vous voulez un masque, allez voir l'ouvreur.
  • Homme 7: Quand va-t-on ouvrir les portes ?
  • Blighter 3: Rejoignez le groupe de l'ouvreur. Il vous conduira dans le théâtre.

Jacob vola un masque à l'un des Blighters, puis rejoignit le groupe de l'ouvreuse.

  • Ouvreuse: Le théâtre va ouvrir pour la représentation de ce soir ! Tout le monde est prêt ? Alors, allons-y !

Jacob suivit le groupe et entra au music-hall, où Roth s'adressait à son public.

  • Roth: Mesdames et Messieurs, Ladies and Gentlemen, bienvenue à l'Alhambra Music Hall ! Nous vous offrons ce soir, et ce soir uniquement, une représentation très spéciale de Corvus le Filou. Si certains effets peuvent se révéler assez perturbants, ne vous alarmez pas, cher public. Ne craignez rien ! Ce n'est que du spectacle ! La représentation de ce soir est dédiée au jeune homme qui l'a inspirée, un ami très cher à mon cœur. C'est à lui qu'il faudra adresser vos réclamations, ha ha ! Jacob, mon cher, cette soirée est en ton honneur.

Jacob se mêla aux invités.

  • Homme 7: Vous avez une femme époustouflante. J'admire son courage.
  • Homme 8: Oh, elle adore ce genre de soirée, Monsieur.

Jacob observa son environnement depuis le balcon.

  • Serveuse: Je serai votre serveuse, ce soir.
  • Blighter 4: Toujours là, toi ? La dernière fois, t'as manqué de nous empoisonner.

Roth arriva dans les coulisses.

  • Blighter 5: Scène deux, tenez-vous prêts !

Pendant ce temps, le machiniste était enfermé dans sa loge.

  • Machiniste: Laissez-moi sortir ! Il faut que j'abaisse le gril !

Roth débuta son spectacle en laissant un volontaire monter sur scène.

  • Roth: Nous avons un volontaire ! Vos applaudissements pour cet homme débordant de courage !
    Notre volontaire va mourir pour toi, Jacob.
    Ce valeureux gentleman, Mesdames et Messieurs, va se faire tirer dessus à bout portant sous vos yeux incrédules et ébahis. Notre talentueux tirer va disposer plusieurs cibles autour de sa tête.
    L'excitation est à son comble, n'est-ce pas ?
    Notre spectateur en sortira-t-il indemne ?
    Nous, les Anglais, sommes des gens hardis. Mettons cette hardiesse à l'épreuve !

Une balle toucha le volontaire à l'épaule, lequel s'écroula.

  • Roth: Quel frisson ! N'ayez crainte, mes amis, cela fait partie du spectacle ! Restez avec nous pendant que nous préparons le prochain numéro !

Le spectacle enchaîna par un numéro de lancer de couteau.

  • Roth: Cette fois, il nous fait un gentleman à la tête assez plate ! Riez, Mesdames et Messieurs, mais je vous assure que c'est la vérité !
    Je suis certain que, cette fois, vous avez deviné de quoi il s'agit, mes amis.
    Notre courageux volontaire n'a même pas tremblé !
    À quelques pieds de sa cible, notre lanceur propulse ADROITEMENT ses couteaux SUR la pomme, et la coupe en deux.
    Va-t-il réussir ?

Un couteau finit par atteindre le volontaire en pleine tête.

  • Roth: Eh bien ! Je ne m'attendais pas à ça ! La vie est plus belle quand elle nous réserve de telles surprises !
    Ce n'est pas encore fini ! Restez à vos places, le spectacle va bientôt reprendre.

Roth poursuivit son spectacle par le tour de l'homme scié en deux.

  • Roth: Pour ce tour, Mesdames et Messieurs, nous avons trouvé un intrépide volontaire !
    Notre brave volontaire est dans la boîte et notre estimée illusionniste va le couper en deux ! Attendez de le voir ressortir en un seul morceau !
    Notre talentueuse illusionniste, Jane "Dents-de-sabre", exécute son célèbre tour. On dit qu'elle a étudié auprès du mystérieux Torrini en personne !
    La scie qu'utilise miss Jane ce soir nous vient de l'antique cité de Kodumanal, réputée dans le monde entier pour la qualité de son acier.
    Admirez la grâce avec laquelle Jane manie la scie. Cette femme est un diamant brut, croyez-moi !

Jane trancha véritablement le volontaire en deux, à l'insu des spectateurs.

  • Roth: Stupéfiant, stupéfiant, stupéfiant ! Pour remercier notre volontaire d'avoir pris part au spectacle, nous l'inviterons à prendre un rafraîchissement en coulisses avant de regagner sa place. Notre prochain numéro commencera sous peu. Ne bougez pas d'un pouce. Il n'est à manquer sous aucun prétexte !

Jacob s'infiltra dans les coulisses.

  • Machiniste: Eh ! Au secours ! On m'a enfermé ici !
  • Blighter 6: Tu vas te taire, toi !

Jacob libéra le machiniste.

  • Machiniste: C'est mieux. Merci beaucoup.

Le machiniste abaissa le gril. Pendant ce temps, la serveuse remplissait son pichet au bar.

  • Serveuse: Tu sais quoi ? Roth peut aller se faire pendre !
  • Gene: Mary ! Ne dis pas ça !
  • Serveuse: Oh, je fais pas l'âne, Gene. Il nous traite tous comme des chiens !
    Deux brunes et un ginger ale dès que tu peux, s'il te plaît.
  • Gene: Tout de suite, Mary.
  • Serveuse: Ce que je peux détester ce travail. C'est là-haut sur scène que je devrais être !
    Tu crois que je pourrai partir plus tôt, ce soir ?
  • Gene: Ne rêve pas, Mary.
  • Serveuse: Je m'en doutais. Mr Roth dit qu'il réserve une grande surprise à tout le monde.

Jacob aborda la serveuse et empoisonna discrètement sa cruche.

  • Jacob: Pardon, trésor. Je cherche les commodités.
  • Serveuse: Là-bas.

Mary alla servir un premier leurre.

  • Serveuse: Vos boissons !
  • Leurre 1: Mary, tu es une fille adorable.
  • Serveuse: C'est mon travail, m'sieur.
  • Leurre 1: Merci beaucoup ! Je sais pas ce qu'on deviendrait sans toi !
  • Blighter 6: Je crois qu'on boirait moins.

Mary alla servir un autre leurre.

  • Serveuse: Votre boisson, m'sieur !
  • Leurre 2: Tu es toute mignonne. Si tu venais t'asseoir avec nous, hein ?
  • Serveuse: Désolée, m'sieur, j'ai du travail. Des boissons à servir.
    Vous désirez autre chose ?
  • Leurre 2: Oui, je voudrais un verre de chaque poison et la même chose pour les gars de l'autre côté.
  • Serveuse: D'accord. Je reviens tout de suite, le temps de faire l'aller-retour.

Mary alla servir un troisième leurre.

  • Serveuse: Et voilà, les gars !
  • Leurre 3: Merci, trésor. Si au moins c'était Roth qui payait.
  • Serveuse: Ha ! Arrête de rêver.
  • Leurre 3: Sers-nous notre tournée, tu veux bien ?
  • Blighter 7: Vous avez intérêt à payer.

Jacob regarda la serveuse empoisonner les premiers leurres et élimina lui-même les derniers.

  • Jacob: Si ce n'est pas Roth...
    Où est-il ?
    Roth ! Montre-toi !

Roth s'adressait discrètement à Jacob à la mort de chaque leurre et volontaire.

  • Roth: Eh bien ! Oublierais-tu tes principes, mon ami ?
    La saveur se renforce à la seconde bouchée. Une chasse où le besoin cède la place au désir.
    Ça laisse un goût étrange dans la bouche, n'est-ce pas ? Comme manger du porc quand on s'attend à du gibier.
    Tu préfères la tragédie à la comédie. Je savais que tu avais du goût.
    La traque te consume, le credo oublié, la proie en vue, le goût du sang dans la bouche.
    Tu cherches à te repentir, mon cher ? Il n'est pas trop tard pour rejoindre mon grand final !

Roth apparut sur scène et retira son masque.

  • Roth: J'espère que vous avez apprécié cette soirée, Mesdames et Messieurs. Du moins autant que moi. Avant notre final, j'aimerais rendre honneur à tous ceux qui sont venus nous rejoindre ce soir pour célébrer la vie et... la mort. Allez, grillez-les !

Les Blighters mirent le feu au rideau.

  • Roth: C'est à toi de jouer, Jacob, mon cher ! BRÛLEZ ! BRÛLEZ ! BRÛLEZ !
    Par ici, Jacob !
    Cesse de te cacher, mon cher !
    Montre-toi ! Où que tu sois, montre-toi !
    Rejoins-moi pour le final !
    Jacob, mon ami ! Oùùùùù eeeees-tuuuuuuu ?

Jacob monta sur le gril, trancha un contrepoids avec sa lame secrète, la corde duquel s'enroula autour du pied de Roth, qui l'éleva jusqu'à Jacob. L'Assassin n'eut alors aucun mal à l'assassiner.

  • Roth: Mon ami, quelle soirée ! Elle restera gravée dans l'histoire.
  • Jacob: Pourquoi as-tu fait ça ? Pourquoi ?
  • Roth: Quoi ? Briser le cou d'un jeune corbeau entre mon pouce et mon index ? Tailler en pièces des gens que tu dis "innocents" ? Laisser au monde sa divine folie ? Parce que j'obéis toujours à la même devise...

Roth embrassa Jacob.

  • Roth: Pourquoi pas ?

Roth éclata de rire avant de succomber. Jacob essuya son sang à l'aide d'un mouchoir et chercha un moyen de fuir l'Alhambra en flammes.

  • Jacob: Je refuse de brûler avec les planches !
    Quel cauchemar !
    Je n'en sortirai jamais vivant.

Jacob s'échappa du music-hall et le regarda brûler. Plus tard, Starrick réfléchissait dans son bureau.

  • Starrick: L'Ordre a enfanté le désordre. La mer monte pour engloutir les pubs et éteindre les réverbères. Notre ville va périr. Twopenny a échoué, Lucy a échoué, Brudenell, Elliotson, Pearl... Tous ont disparu dans la nuit. Mon tour est venu.

Starrick fit signe à son domestique de brosser son costume.

  • Starrick: Les Assassins ont ouvert nos maisons à la fureur. Les hommes sont devenus des monstres qui déferlent sur nous, prêts à mordre.

Starrick congédia son domestique.

  • Starrick: Notre civilisation doit survivre à cet assaut.

Starrick prit son couteau, puis lui et son domestique quittèrent le bureau.

  • Starrick: Nous ferons table rase du passé, nous chasserons les ténèbres. Londres doit renaître de ses cendres.

Conséquences

Jacob assassina Maxwell Roth. Provoqué, Starrick décida de riposter et de reprendre le contrôle de Londres.

Note



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard