Fandom

Assassin's Creed

Damas

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Villeicon.pngACACicon.pngAC1icon.pngCSbookicon.pngBDbulleicon.pngFbookicon.png


Damas est la capitale de la Syrie antique et actuelle, réputée pour être la ville encore en activité la plus ancienne du monde.

Située dans les contreforts de l’est de la chaîne de montagnes du Liban, cette citée, fondée au IIIe millénaire av. J.-C., prospéra depuis l’Antiquité grâce à son emplacement, à proximité du delta de la rivière Barada.

Véritable centre de culture, Damas fut le carrefour du Moyen-Orient et la dernière étape de la route de la soie occidentale.

Histoire

Antiquité et Moyen Âge

Au cours de sa longue histoire, la ville tomba aux mains de nombreux grands empires : les Babyloniens, les Perses, les Macédoniens et les Romains. Puis, en 636, la ville fut prise par Khälid ibn al-Walïd et devint partie intégrante du monde arabo-musulman.[1]

Les souks étaient l’une des principales caractéristiques de Damas. Ces grands marchés faisaient office de carrefours commerciaux durant l’Antiquité et continuent de jouer ce rôle aujourd'hui. Le souk Sarouja était réputé pour être le plus grand bazar de la ville, et le souk Al-Silaah, un centre de commerce totalement indépendant, fut jadis contrôlé par le Templier Tamir.

L’édifice le plus remarquable de la ville est probablement la mosquée des Omeyyades, aussi appelée Grande mosquée de Damas. Construite en 715 par Khälid ibn al-Walïd, elle compte parmi les lieux saints les plus sacrés du monde musulman. Elle est bâtie sur les ruines d’un temple romain dédié à Jupiter et de la basilique chrétienne de Saint-Jean le Baptiste. Elle renferme le tombeau de Saladin et les ossements de Saint Jean le Baptiste.

L’Assassin levantin Altaïr Ibn-La'Ahad se rendit plusieurs fois à Damas entre 1190 et 1191. Lors de ses visites, il assassina plusieurs agents des Templiers : Alaat, Tamir, Abu'l Nuqoud et Jubaïr Al Hakim.[2]

XVIIIe siècle

En 1757, Haytham Kenway se rendit à Damas dans l'espoir d'y retrouver sa demi-sœur Jenny, vendue comme esclave au palais d'As'ad Pasha al-Azm. Lui et son compère Jim Holden se déguisèrent en eunuques afin d'infiltrer le palais. Cependant, tandis qu'Haytham s'échappait avec Jenny, Holden fut capturé par les gardes.[3]

Autres

  • Les Croisés l'assiégèrent en 1148.
  • La ville fut saccagée par les Mongols de Tamerlan en 1401.
  • Elle fut intégrée à l'Empire ottoman de 1516 à 1918.
  • Suite au Traité de Versailles (1919) et après la bataille de Khan Meiseloun qui permit l'entrée des troupes du général Mariano Goybet dans la ville Sainte, celle-ci fut placée, avec la Syrie, sous mandat français en 1920, jusqu'à son indépendance en 1946.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard