Fandom

Assassin's Creed

Dérober (Abu'l Nuqoud)

4 641pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC1icon.png


Dérober est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Altaïr Ibn-La'Ahad, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Altaïr croisa deux hommes au marché de Damas, qui évoquèrent une lettre destinée au campement de Salah Al'din. Altaïr décida de se procurer ce document.

Dialogue

Altaïr se tint à une distance suffisante des deux hommes et les écouta.

  • Citoyen 1: Je vous remercie d'être venu.
  • Citoyen 2: C'est un honneur. Que puis-je faire pour vous ?
  • Citoyen 1: Portez la lettre que je vous ai remise au camp de Salah Al'din. Cherchez un homme du nom d'Hisham. Il vous aidera. Surtout ne dites rien à personne.
  • Citoyen 2: Ma mission restera secrète.
  • Citoyen 1: Alors l'affaire est conclue.

Altaïr suivit le porteur de la lettre et la lui déroba.

Pièce jointe – Lettre

Que la paix soit sur toi, Hisham.

J'ai fait de mon mieux pour équilibrer les comptes, mais certaines transactions sont tout à fait surprenantes, comme ces versements à destination du régent de Jérusalem et de Guillaume de Montferrat, à Acre.

J'ai d'abord pensé qu'il s'agissait de la rançon exigée par les Croisés pour la libération de nos frères captifs, mais vu la tournure des événements (mes prières les accompagnent), cela semble très improbable. Par ailleurs, cela n'expliquerait pas les versements de Jérusalem. S'il ne s'agissait pas de l'argent d'une rançon, à quelles fins a-t-il été utilisé ?

Il est de mon devoir de t'informer que le palais du Prince des marchands est depuis quelque temps le cadre de fêtes extravagantes. Tout ceci est absurde ! Les habitants de Damas, qui sont prêts à mourir de faim pour soutenir Salah Al'din, constatent que leur argent, destiné à l'effort de guerre, est dépensé en libations ! Ils méprisent profondément le Prince des marchands mais ne peuvent rien faire pour l'arrêter. C'est la raison pour laquelle je t'écris.

N'en parle pas au Prince des marchands pour l'instant. S'il se doute de quoi que ce soit, il fera tout pour dissimuler ses méfaits. Je te recontacterai quand j'en saurai davantage.

Va en paix,
Marzuq

Conséquences

Altaïr se procura une lettre détaillant les versements effectués à Majd Addin et Guillaume de Montferrat, et qu'une autre fête était en préparation.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard