Fandom

Assassin's Creed

Cristina Vespucci

4 633pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC2icon.pngACBicon.pngRNbookicon.png

Cristina Vespucci (1459 – 1498) était une aristocrate florentine de la Renaissance dont la grande beauté lui valut l'attention de nombreux hommes[1].


Biographie

Prétendants

250px-Zw-ezio-cristina.png

Ezio et Cristina chez les Vespucci

Durant sa jeunesse, Cristina attira de nombreux jeunes hommes, qui étaient amoureux d'elle.

Ezio Auditore fut l'un de ses prétendants. Les deux se rencontrèrent pour la première fois à Florence, en 1476, lorsqu'Ezio, qui se tenait avec son frère Federico, remarqua la belle jeune femme faisant ses emplettes. Il l'aborda, mais il bafouilla et demanda maladroitement son nom à Cristina. Celle-ci, guère intéressée, s'en alla, mais glissa un sourire à Ezio lorsqu'il demanda une seconde chance. Ezio la fila jusqu'à chez elle et remarqua la présence de Vieri de' Pazzi, qui lui aussi courtisait Cristina. En tentant de repousser son prétendant, la jeune fille fut toutefois collée contre un mur, Vieri exigeant d'avoir une relation avec elle. Ezio vola alors au secours de la jeune femme. Ses sentiments changèrent suite à ce sauvetage et, par la suite, les deux jeunes gens commencèrent à se fréquenter[2][3].


Séparation

ACB Garçon d'honneur 1.png

Ezio saluant Cristina.

Ils se rendirent fréquemment visite lors des mois qui suivirent. Mais, l'assassinat du père et des frères d'Ezio en 1476 interrompit leur relation. Cristina aida Ezio à honorer les dépouilles de ses parents avant qu'il ne soit contraint de fuir la ville. Il prouva son innocence en 1478, mais Cristina s'était alors fiancée à Manfredo Soderini, ce qui mit un terme définitif à leur histoire[3]. Ezio fut étonné d'apprendre cette union, mais sauva toutefois Manfredo des griffes d'agresseurs, venus tuer l'homme. S'assurant qu'il ferait un bon mari, il retourna voir Cristina et l'embrassa dans une ruelle.
ACB Persona non grata 4.png

Cristina rejetant Ezio.

Huit ans plus tard, alors qu'Ezio se trouvait à Venise, son ami Leonardo da Vinci l'informa que Cristina se trouvait également en ville à l'occasion du Carnaval. Profitant du fait qu'il était masqué, Ezio glissa une lettre à Cristina lui intiment de se rendre dans une ruelle. Croyant que son mari lui avait laissé cette invitation, elle retrouva Ezio dans la ruelle et les deux s'embrassèrent. Mais lorsqu'elle se rendit compte de la supercherie, elle fut en colère contre Ezio et elle partit[3].

Sa mort

250px-Love's Labour 3.png

Cristina mourant dans les bras d'Ezio éploré

En 1494, le moine fou Girolamo Savonarola prit le contrôle de Florence, profitant du chaos engendré par la mort de Lorenzo de' Medici. Savonarola mit en place un régime très répressif, où la connaissance et le progrès étaient ennemis. On appela par la suite cette période le Bûcher des Vanités.

En 1498, des fanatiques à la solde de Savonarola infiltrèrent la demeure de Cristina et Manfredo dans l'intention de tuer ce dernier. Il tenta de les combattre, mais ne put rien et fut mortellement blessé. Cristina put s'échapper, mais elle fut poursuivie par les fanatiques. Ezio, qui avait été informé par Manfredo de la situation, vola à son secours et tenta d'arrêter les fanatiques Mais il arriva trop tard. Cristina fut blessé par l'un des soldats et malgré les efforts d'Ezio, elle mourut dans ses bras.[3].

Notes


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard