FANDOM


TempliersACSiconUWbookicon

Crawford Starrick (1827 – 1868) était un riche industriel et homme d'affaires londonien du XIXème siècle, propriétaire de la Starrick Telegraph Company, et le Grand Maître du Rite britannique de l'Ordre des Templiers durant la Révolution industrielle[1].

En 1868, les jumeaux et Assassins Jacob et Evie Frye se rendirent dans la capitale pour la libérer du joug des Templiers[2].


Biographie

Premières années

Crawford Starrick est né dans le West End de Londres, le 18 août 1827. Il était le plus jeune fils d'un riche homme d'affaires qui avait triplé la fortune familiale en investissant très tôt dans la folie du rail. Les fils Starrick ont été élevés dans l'esprit de compétition. Pendant leur enfance, les frères était coudes à coudes dans les études et dans le sport. A l'âge de douze ans, Crawford fut envoyé en pensionnat. En raison de son attitude impérieuse, ses camarades le rejetèrent et l'appelèrent "Lord Starrick". C'est à ce moment là que Crawford commença à voir la société en deux couches : ceux qui servaient et ceux qui régnaient. Conscient qu'il ne se ferait pas d'amis au pensionnat, il décida de s’adjoindre des serviteurs. Il peaufina son charme, dissimula son dédain derrière des sourires et des paroles gentilles jusqu’à se mettre élèves et professeurs dans la poche. "Il fait montre d’un talent naturel pour le commandement", notaient ses enseignants. Le sentiment de pouvoir et de contrôle se révéla une addiction.

Héritage familial

Après avoir obtenu son diplôme, Crawford hérita de son père d'une usine de chemin de fer. Crawford se voyait comme un baron du rail. Il investit dans différents domaines, tout en éliminant ses concurrents. Il se révéla être un très bon homme d'affaires. Au fil des ans, Crawford continua d'étendre son entreprise et créa la Starrick Telegraph Compagny, une entreprise radiophonique. C'est à cette période là qu'il rejoignit l'Ordre des Templiers, dont il gravit les échelons, jusqu'a devenir Grand Maître.[3].

Grand Maître

Au cours d'une vente aux enchères, Starrick rencontra Lucy Thorne, qui acheta le manuscrit occulte que Starrick convoitait. Remarquant son intérêt pour l'occultisme, il la fit rejoindre les Templiers et Lucy devint le lieutenant de Starrick. En dépit de leur collaboration pour trouver le Suaire d'Éden, il ne comptait pas partager le pouvoir de l'artefact avec Lucy. Néanmoins, il prévu de lui octroyer une compensation financière, pour la remercier de son aide.

Afin que les Templiers aient le pouvoir sur Londres, Starrick créa un grand réseau d'agents et opprima les classes ouvrières, pour les garder sous son contrôle. Pendant ce temps, les Assassins Henry Green, Jacob et Evie Frye tentaient de reprendre le pouvoir dans la ville, même si Starrick considérait les jumeaux Frye comme des insectes insignifiants.

Suite à l'assassinat de John Elliotson par Jacob, la production du "Sirop calmant" de Starrick fut stoppée. Certains de ses agents, comme le comte de Cardigan ou Philip Twopenny commençaient à s'inquiéter des actions de l'Assassin, tandis que Starrick ne le voyait pas comme une menace pour son empire.

Par la suite, Crawford rencontra sa cousine, Pearl Attaway, une femme d'affaires, propriétaire d'une compagnie d'omnibus, qui avait manipulé Jacob afin qu'elle puisse obtenir des moteurs à combustion interne, et qu'il élimine son concurrent, Malcolm Millner. Starrick promit à Pearl d'organiser le transport des moteurs vers son usine, sans savoir que Jacob les avait espionnés.

Peu de temps après, alors que Pearl était à Waterloo Station, Jacob l'assassina. Quand Starrick apprit la nouvelle, il fut abattu de douleur. Il commença alors à considérer Jacob plus sérieusement, et voulut le traduire en justice.

Plus tard, un valet entra dans le bureau de Starrick, pour lui annoncer que Lucy avait été tuée par Evie Frye, qui avait donc récupéré la clé du Suaire.

Ensuite, ce fut au tour de Philip Twopenny de passer au fil de la lame de Jacob. Suite à son assassinat, la confiance du public dans la monnaie chuta, alors que l'inflation des prix augmenta. Pour contrer l'inflation, Starrick augmenta le salaire de tous ses employés.

Enfin, le comte de Cardigan, l'agent des Templiers, au Parlement, fut tué par Jacob. Etant donné que tous ses principaux agents étaient morts et que les Blighters n'avaient plus la mainmise sur les bas-quartiers, le pouvoir de Starrick fut considérablement affaibli. Il commença alors à chercher le Suaire d'Eden, afin de reprendre le contrôle total de Londres.

Fin de vie

Starrick réussit à identifier l'emplacement du Suaire d'Eden. Il était sous Buckingham Palace, après avoir été déplacé par le Prince Albert plusieurs années auparavant. Afin de le récupérer, Starrick s'infiltra à une fête au palais, au cours de laquelle il croisa Evie Frye, avec qui il dansa. Pendant qu'il dansaient, il lui révéla ses plans. A la fin de leur danse, Evie donna un coup de genou à Starrick, mais il réussi à s'enfuir avec la clé du Suaire, qu'il avait dérobée à Evie. il trouva la crypte dans laquelle était caché le Suaire et le revêtit. Jacob arriva dans la crypte et commença à se battre avec Starrick, mais grâce aux pouvoirs du Suaire, Starrick prit vite l'avantage. Jacob fut secouru par sa soeur, mais elle se fit neutraliser par Starrick. Il s'apprêtait à les étrangler, mais il furent sauvés par Henry Green, qui lança un couteau dans l'épaule du Templier, qui lâcha les jumeaux. Henry parvint à mettre un coup de lame dans le ventre de Starrick, mais grâce aux pouvoirs de guérison de l'artefact, il recouvra toute sa santé et assomma l'Assassin. Cependant, cette attaque avait déstabilisé Starrick. Les jumeaux Frye mirent leurs forces en commun pour neutraliser leur ennemi. Evie lui enleva le Suaire et ils le blessèrent mortellement.

Alors qu'il était en train de mourir, Starrick affirma que Londres périrait sans lui, et qu'il en aurait fait un paradis. Les Assassins le contredirent et Starrick finit par succomber à ses blessures.

Après sa mort, le contrôle des Templiers sur Londres prit fin.

Personnalité et caractéristiques

"Ils ont nommé un Grand Maître si rigoureux, si implacable, que l'on croirait Reginald Birch revenu d'entre les morts."
– Henry Green à George Westhouse, 1868

Crawford Starrick était très arrogant. Il manifestait un grand mépris pour les classes populaires et se voyait comme un modèle. Grâce à son charme, il parvenait à faire plier les gens à sa volonté.

Il avait des compétences de gestion incroyables, qui lui permirent d'étendre son empire sur toute la ville de Londres. Henry Green le comparera même à Reginald Birch.

Starrick était obsédé par le pouvoir. Sa plus grande ambition était de devenir Roi, après avoir éliminé les Chefs de l'Eglise et de l'Etat. Il avait même une maquette de Buckingham Palace sur son bureau.

Il se voyait aussi comme un homme juste. Avant d'apprendre sa mort, Starrick écrivit une lettre pour Lucy Thorne, lui promettant une pension, en la remerciant de l'aide qu'elle lui avait apportée dans la recherche du Suaire d'Eden.

Starrick était tombé amoureux de sa cousine, Pearl, mais elle refusa de l'épouser, pour garder sa compagnie d'omnibus à son nom. Ce fut la seule fois de sa vie qu'il tomba amoureux.

Note

  • Starrick est l'un des rares antagoniste principaux de la série "Assassin's Creed" qui ne repose sur aucune figure historique.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.