Fandom

Assassin's Creed

Crânes de cristal

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion3 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

CQELA.pngACPLicon.pngAC1icon.pngAC4icon.png
"Le prêtre sort un autre crâne, en cristal, et l'élève au dessus de lui. La relique ! J'entends son bourdonnement dans mon propre crâne. Faible, mais familier!"
Giovanni Borgia, en apercevant un Crâne de cristal[src]


Crânes de cristal
ACIV Crâne de cristal.png
PouvoirsTélécommunication
Observation à distance
Utilisés parPremière Civilisation
Giovanni Borgia
Bartholomew Roberts
PériodesPremière Civilisation
Renaissance
Âge d'or de la piraterie
Temps Modernes
ApparitionsAssassin's Creed
(mentionné seulement)
Assassin's Creed: Project Legacy
Assassin's Creed IV: Black Flag

Les Crânes de cristal étaient des Fragments d'Éden ayant comme pouvoirs la télécommunication et l'observation. Ils ont été découverts en plusieurs occasions autour de sites considérés comme relevant des Précurseurs dans le monde entier. Fabriqués par la Première Civilisation, on en distingue jusqu'ici trois types.

Le premier type de Crâne fonctionnait comme un téléphone moderne, et permettait la communication entre deux propriétaires de Crânes. Le deuxième type avait une fonction d'enregistrement et de lecture, permettant d'envoyer des messages audiovisuels entre utilisateurs d'un Crâne de cristal. Le troisième type, lui, offrait une surveillance audiovisuelle une fois relié au sang d'un être vivant renfermé dans une Fiole.

Les Crânes de cristal ont notamment été découverts dans des restes de civilisations précolombiennes en Amérique.[1]


Histoire

XVIe siècle

"J'entends une voix, mais je n'y comprends mot ! J'entrevois un visage dans son cœur brumeux. Non... dans mon esprit. Il est apparu dans mon esprit !"
– Giovanni étudiant le Crâne en 1542[src]
Project Legacy Bombastus.png

Bombastus étudiant le Crâne de cristal

En 1520, la Confrérie des Assassins italiens envoya Giovanni Borgia parmi l'équipage d'Hernán Cortés afin de chercher des Fragments d'Éden inconnus au Mexique. Giovanni parvint à localiser un Crâne de cristal que possédaient les Aztèques à Tenochtitlan, et le vola à un prêtre Aztèque avant son utilisation lors d'un sacrifice humain, au milieu du chaos formé par l'équipage enragé de Cortés.

PL Crâne de Cristal .jpg

Le Crâne lors de son utilisation

De retour en Europe avec l'artefact, Giovanni le donna à Bombastus, expert en étude de Fragments d'Éden. Bien qu'il l'utilisa dans plusieurs tests, Bombastus n'en tira aucune conclusion, et la Confrérie mit le Crâne de côté, comme s'il n'était qu'un objet de décoration.

Malgré ça, Giovanni continua à examiner le Crâne, le fixant pendant une heure chaque jours pendant presque 22 ans. Enfin, en 1542, un Chinois, qui avait aussi obtenu un Crâne, se servit de ses pouvoirs de communication pour contacter Giovanni.[2]


XVIIIe siècle

En 1720, le Sage et pirate Bartholomew Roberts accepta d'emmener Edward Kenway à l'Observatoire, un complexe de la Première Civilisation servant à diffuser la vie de ceux dont le sang avait été implanté dans des Fioles de sang. Après avoir mené Edward au centre du complexe, qui avait la forme d'un amphithéâtre antique, Roberts activa le Crâne de Cristal qui y était renfermé pour voir à travers les yeux de Jack Rackham et de Woodes Rogers. Mais Roberts trahit Kenway et l'abandonna dans l'Observatoire, puis emporta le Crâne de cristal et le conserva alors qu'il naviguait à travers les Antilles et l'Afrique de l'Ouest durant les deux années suivantes.

Kenway traqua Roberts jusqu'à l'île africaine de Principe et le poursuivit le long de la côte avant d'aborder son navire et de l'assassiner, puis récupéra le Crâne à son tour. De retour à La Havane, Kenway introduisit la Fiole de sang du Grand Maître Templier Laureano de Torres y Ayala dans le Crâne afin de connaître sa position.

Il laissa l'artefact à Rhona Dinsmore le temps de partir à la recherche de sa cible, mais il découvrit vite qu'il avait assassiné un leurre. Il dû en plus affronter le garde du corps de Torres, le redoutable El Tiburón. Peu après, l'Observatoire fut découvert par les Templiers des Caraïbes et Kenway se hâta de les empêcher de prendre le contrôle du complexe. Après avoir assassiné Torres, Kenway et son Mentor Ah Tabai placèrent le Crâne de cristal sur son piédestal, espérant qu'il ne retombe plus entre de mauvaises mains.[1]

XXIe siècle

"La bonne nouvelle est qu'ils fonctionnent. Nous disposons donc maintenant d'un moyen de communication totalement sécurisé que nous pourrons utiliser après le lancement."
Alan Rikkin, au sujet des Crânes[src]

En 2012, certains Crânes de cristal – les Communicateurs Mitchell-Hedges – étaient aux mains d'employés hauts placés d'Abstergo Industries, surtout le Dr Warren Vidic, bien que le PDG d'Abstergo Alan Rikkin mentionna leur faible nombre.

Les Templiers avaient prévu leur utilisation comme moyen de communication entièrement sécurisé, que les Assassins seraient incapables de tracer. En raison de leur nombre limité, seulement les établissements ou membres les plus importants auraient accès aux Crânes.[3]

Note

  • Un message laissé par Clay Kaczmarek disait que "C'est dans la faute de l'Empereur Jiajing et dans la colère du Quetzcoaltz que se trouvent les Réponses". L'homme Chinois ayant contacté Giovanni Borgia pourrait être l'Empereur Jiajing, un Templier traquant les Assassins Chinois. Quetzalcoatl (mal orthographié dans le texte) fait référence au dieu mésoaméricain. Le message en question pourrait alors relier les deux personnages aux aztèques, et donc à l'Observatoire en Jamaïque.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard