Fandom

Assassin's Creed

Contrats d'assassinat

4 639pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC1icon.pngAC2icon.pngACBicon.pngACRicon.pngAC3icon.pngACLicon.pngAC4icon.pngACUicon.png
"Prenez ces pigeons voyageurs, par exemple. Machiavelli a attaché à chacun d'eux le nom d'un célèbre Templier vivant à Rome. En les éliminant, vous serviriez votre cause plus que n'importe quelle bataille."
Pantasilea Baglioni à Ezio Auditore en 1500
ACB Pigeonnier.png

Les contrats d'assassinat étaient généralement assignés via des Pigeonniers

Les contrats d'assassinat étaient des missions confiées aux Assassins, qui marquaient une ou plusieurs personnes connues comme étant des menaces et ordonnaient leur élimination. Les détails de ces contrats étaient le plus souvent prodigués par pigeons voyageur ou par courriers.

Histoire

Moyen-Âge

Sibrand Connaissances 2.png

Altaïr récupérant sa plume

Sous la direction d'Al Mualim, le nom des cibles des Assassins levantins était envoyé aux Rafiq de la ville par le biais de pigeons voyageurs. Des Apprentis Assassins étaient ensuite envoyés par le Rafiq pour enquêter sur les habitudes, les endroits fréquentés par la cible. Cette enquête était cruciale pour la préparation de l'assassinat, qui était généralement réalisé par un Assassin de rang supérieur[1].

Avant que l'assassinat en question ne soit perpétré, le Rafiq jugeait les connaissances obtenues par l'Assassin sur sa cible, et s'il les jugeait satisfaisantes, il remettait une plume, destinée à être trempée dans le sang de la cible afin de prouver sa mort. Les Maîtres Assassins, en raison de leur rang plus élevé dans la Confrérie, n'étaient pas obligés de rencontrer les chefs de cellule et pouvaient directement procéder à la suppression de la cible. Même si cela était plutôt rare, enquête et assassinat pouvaient être effectués par la même personne, comme ce fut le cas lors de la disgrâce de l'Assassin Altaïr Ibn-La'Ahad[1].

Renaissance

Au XVe siècle, la plupart de ces pratiques avaient été supprimées et l'Assassin qui recevait le contrat était aussi celui qui le réalisait. Après avoir sauvé Lorenzo de' Medici de la mort lors de la Conjuration des Pazzi, Ezio Auditore da Firenze servit comme assassin officieux du maître de Florence, réalisant des contrats dans les villes de Florence, San Gimignano et Venise ainsi qu'en Romagne. Ils visaient souvent des ennemis de la famille Medici et en particulier les personnes qui avaient collaboré avec les Pazzi[2].

BH coop.png

Ezio acceptant un contrat à Rome

Alors qu'il était Maître Assassin à Rome, les contrats qu'Ezio Auditore acceptait étaient écrits par Niccolò Machiavelli et relayés à lui par Pantasilea Baglioni. En éliminant ses cibles, qui étaient généralement affiliées à la famille Borgia, la Confrérie affaiblit considérablement le pouvoir détenu par les Templiers[3].

Ezio pouvait également donner des contrats à ses Apprentis Assassins, et les envoyaient à travers l'Italie et l'Europe. En les effectuant, ils affaiblissaient la présence des Templiers dans les régions concernées et gagnaient l'expérience nécessaire afin de monter en grade dans la Confrérie[3].

Ayant vieilli lors son arrivée à Constantinople, Ezio ne réalisait plus de contrats lui-même mais il parvint à aider la Confrérie locale par d'autres biais. À l'instar de ce qu'il fit à Rome, Ezio recruta des citoyens pour les intégrer à la Confrérie et les envoya effectuer des missions à travers la Méditerranée pour les former. Cela s'avéra essentiel pour leur progression mais aussi pour l'expansion de la Confrérie dans le bassin méditerranéen, puisqu'ils obtinrent le contrôle de plusieurs villes stratégiques[4].

Grands empires

Avant d'avoir été présenté aux Assassins en 1716, le pirate Edward Kenway fut persuadé par son amie Mary Read d'effectuer plusieurs contrats en échange d'une récompense monétaire. Ces contrats étaient répartis dans un grand nombre d'îles caribéennes, même si la majorité d'entre eux étaient situés dans les villes peuplées qu'étaient La Havane, Kingston et Nassau. Les cibles n'étaient cependant pas exclusivement des Assassins, mais aussi des marchands d'esclaves cruels, des fonctionnaires corrompus ou encore des criminels de toute sorte[5].

Dans la Nouvelle-Orléans du XVIIIe siècle, Aveline de Grandpré effectuait parfois des assassinats sur l'instigation de son Mentor Agaté, qui laissait des messages pour elle dans Cimetière de Saint-Pierre. Ces missions devaient saboter les tentatives d'influence des Templiers en éliminant des nouvelles recrues ou des amis influents de l'Ordre. Elle reçut également des contrats en provenance des informateurs de Gérald Blanc, ciblant divers rivaux commerciaux corrompus par les Templiers. Leur élimination permit la rénovation de nombreux commerces, et les esclaves purent trouver un emploi et un salaire décent[6].

Le petit-fils d'Edward, Ratonhnhaké:ton, accepta quelques contrats qui lui parvenaient par courrier, ciblant des Templiers des environs, lui permettant de les éliminer à temps. Une fois avoir libéré plusieurs quartiers de Boston et New York, il recruta six personnes, qu'il envoya remplir des contrats dans les colonies américaines. Cela leur permit d'acquérir de l'expérience et d'aider les Patriotes dans la Révolution américaine[7].



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard