Fandom

Assassin's Creed

Commodore en partance

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC4icon.png


Commodore en partance est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Edward Kenway, revécue en 2013 par un chercheur d'Abstergo Entertainment à travers l'Animus.

Description

Après avoir appris que le Commodore Chamberlaine comptait détruire l'intégralité des navires pirates du port de Nassau, Edward décida de l'assassiner.

Dialogue

Edward retrouva Charles Vane, qui était en train de voler de la poix.

  • Edward: Allez, les gars. Assez traîné.
  • Vane: C'est ce maudit chanvre !
  • Capitaine: Lieutenant !
  • Vane: Chut !
  • Lieutenant: À vos ordres !
  • Capitaine: Le commodore craint qu'une révolte n'éclate. Nous avons ordre de couler chaque maudit bateau pirate qui mouille dans ce port. Ce soir.
  • Lieutenant: Vous allez désobéir au gouverneur ?
  • Capitaine: Je vous ai donné un ordre, soldat ! Vous allez prendre position sur le galion et attendre les instructions du commodore. Suis-je clair ?
  • Lieutenant: Aye sir !
  • Vane: Quelle charogne du bas-monde ! Quelqu'un devrait aller égorger ce commodore avant qu'il puisse transmettre ses ordres.
  • Edward: Tu es sérieux ?
  • Vane: Sinon, on sera coincés ici.
  • Edward: D'accord. Je m'en occupe.
  • Complice: Le rhum vous a rendus fous. Je vais pas vous aider à tuer le commodore ! Pas un des hommes du roi !

Vane assomma leur complice.

  • Vane: On va pas tenter la fortune. Vas-y, je bouge pas d'ici.

Edward prit les deux hommes en filature.

ACIV Commodore en partance 5.png

Edward suivant les soldats

  • Soldat 1: Sir ! Nous avons un message pour le commodore. Une affaire urgente.
  • Garde: Allez-y.
  • Soldat 2: Rogers et Chamberlaine ont pas l'air de beaucoup s'aimer. Tu sais pourquoi ?
  • Soldat 1: Le commodore ne porte pas les civils dans son cœur. Et d'après certaines rumeurs, Rogers serait une sorte de jacobite. Ou pire, on dit qu'il est catholique.
  • Soldat 2: Oh, il existe pire que ça !
  • Soldat 1: Rameutez ces deux hommes, là-bas ! Suivez le mouvement et montez à bord. Le commodore a du travail pour vous.
  • Soldat 3: Tout de suite !
    Il paraît que le commodore n'arrête pas de maudire Rogers, de le traiter de païen et de Dieu sait quoi. Qu'est-ce qu'il y a entre eux ?
  • Soldat 4: Tais-toi ! Mieux vaut éviter de s'attirer les foudres du gouverneur. C'est un homme mystérieux.
  • Soldat 3: Bah, je dois dire que j'ai bien plus peur du commodore. Lui, il ne plaisante pas. Aucun sens de l'humour.
  • Soldat 1: Prenez vos positions et préparez-vous à lever le camp sur ordre du commodore !
  • Soldat 3: Tout de suite !

Edward atteignit le navire sur lequel se tenait Chamberlaine.

  • Chamberlaine: Gardez en mémoire notre objectif : on est là pour trouer la coque de tous ces maudits navires pirates qui mouillent dans le port ! Si vous doutez de l'honneur de notre cause... et si ma désobéissance aux ordres de ce lâche de gouverneur vous retourne les tripes... vous êtes libres de quitter mon bord et de rester à terre ! Alors activez-vous ! Tout le monde sur le pied de guerre ! Préparez-vous à larguer le hunier ! C'est cela ! Mettez-y un peu plus de nerf ! Parés à larguer le hunier à mon signal. Tout est paré à l'avant ? Attendez mon signal, compris ?

Edward assassina Chamberlaine.

ACIV Commodore en partance 8.png

Les dernières paroles de Chamberlaine

  • Edward: Le gouverneur nous a accordé un pardon, commodore. N'as-tu aucun respect pour la parole d'un homme ?
  • Chamberlaine: La vérole obscurcit ta raison. Pourquoi se démener à sauver de telles crapules ? Vous êtes des parasites, vous vivez sur le dos des gens honnêtes !
  • Edward: On prend exemple sur le roi George, rien de plus.
  • Chamberlaine: Garde ta place, paysan ! Tu m'as peut-être ôté la vie, mais tu te trompes si tu crois que la tienne en sera meilleure...
  • Edward: As-tu encore quelque chose à ajouter ?
  • Chamberlaine: Sans ce païen de gouverneur Rogers, je t'aurais fait pendre à tes propres mâts, espèce de larve ! Ton heure arrive !

Conséquences

Edward élimina le commodore Chamberlaine afin de s'assurer du succès de son plan.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard