Fandom

Assassin's Creed

Club des Jacobins

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngACUicon.png
Cette page concerne l'organisation politique. Vous recherchez peut-être la mémoire du même nom.

La Société des amis de la Constitution ou club des Jacobins – son nom provenant du couvent où se réunissaient ses membres – fut l'un des plus importants club politiques durant l'essentiel de la Révolution française. Il a compté jusqu'à 7 000 branches et près d'un demi-million de membres. Il a débuté comme lieu de rassemblement de députés bretons, mais bientôt chacun put en faire partie, y compris les étrangers.

Histoire

Le club fut fondé en 1789, avec à sa tête le Mentor de la Confrérie française des Assassins, Mirabeau. Néanmoins, à sa mort en 1791, le club fut pris en main par une faction radicale de l'Ordre des Templiers menée par François-Thomas Germain, qui œuvrait contre la branche conservative de l'Ordre qu'hérita Élise de la Serre suite à l'assassinat du Grand Maître François de la Serre par les mêmes usurpateurs.

Malgré sa réputation d'extrémisme, le club des Jacobins soutint la monarchie, au moins en principe, jusqu'à l'avènement de la République. Il commença à se radicaliser vers la mi-1791, lorsque de nombreux membres modérés partirent fonder un nouveau club, celui des Feuillants.

Après la chute de la monarchie en juin 1793, Maximilien de Robespierre y acquit un rôle majeur grâce à Germain et, avec l'aide des foules parisiennes, les Jacobins s'emparèrent de l'essentiel des leviers du pouvoir. Les Jacobins instituèrent la Terreur, purgeant à plusieurs reprises la Convention et la population de tous ceux qui étaient réputés être des ennemis de la République.

Tandis que les citoyens luttaient contre les Jacobins, Élise et son frère adoptif, l'Assassin Arno Dorian, traquèrent Robespierre dans l'espoir d'obtenir vengeance sur le meurtre de François de la Serre. Poursuivi par Arno, Robespierre trouva refuge dans l'Hôtel de Ville le 27 juin 1794.

Robespierre y attendit des renforts, mais Arno et Élise arrivèrent les premiers. Refusant délibérément de parler, Élise lui tira une balle dans la mâchoire et lui donna l'ordre d'écrire. À la plume, il leur révéla que Germain se terrait au Temple, où se rendirent immédiatement les deux amants, au moment même où les révolutionnaires arrêtèrent Robespierre.

Le lendemain, Robespierre fut guillotiné place de la Révolution. Privé de chefs, le club des Jacobins fut fermé en novembre 1794, et un gouvernement moins radical s'instaura sous le nom de Directoire.


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard