FANDOM


ACSicon
"Si vous avez un jour envie d'entendre une histoire, vous me trouverez là où la bière est chaude et les caractères bouillants !"
– Charles Dickens, 1868[src]

Charles John Huffam Dickens (1812 – 1870) était un romancier et critique social anglais, considéré comme le plus grand romancier de l'Époque victorienne.

Biographie

Jeunesse

Dickens est né à Portsmouth. Deuxième d’une fratrie de huit, il aurait mené une enfance idyllique jusqu’en 1824, année où son père, John Dickens, fut incarcéré à la prison pour dettes de Marshalsea, où toute sa famille le suivit. Afin d’aider à régler les dettes paternelles, Charles fut contraint de quitter l’école et de travailler dans un entrepôt, le Warren’s Blacking Warehouse, réputé pour maltraiter les enfants.

Une fois les dettes de son père épongées, la mère du jeune Charles suggéra que celui-ci continue à travailler. « Je n’ai jamais oublié, n’oublierai jamais et suis incapable d’oublier l’insistance de ma mère pour me renvoyer là-bas », a déclaré Dickens.

L’une des plus grandes controverses à son sujet fut sa relation extraconjugale avec Ellen Ternan, une jeune actrice avec laquelle il demeura jusqu’à sa mort. Ternan et Dickens tinrent leur liaison secrète, faisant un vaste feu de joie de toute leur correspondance alors qu’ils étaient amants depuis neuf ans. En juin 1865 eut lieu une importante catastrophe ferroviaire, dite de « Staplehurst ». Dickens, qui se trouvait à bord, apporta héroïquement son aide à d’autres victimes, mais refusa de témoigner lors de l’enquête car cela l’aurait contraint à avouer qu’il voyageait avec Ternan et la mère de celle-ci.

Dickens écrivit des romans connus dans le monde entier comme Oliver Twist, Un chant de Noël et Les grandes espérances. La reine Victoria elle-même a déclaré adorer ses œuvres. On connaît peut-être un peu moins l’attirance de Dickens pour le surnaturel, qui l’amena à rejoindre le Cambridge’s Ghost Club, une association menant des enquêtes et des recherches sur le paranormal.

Coopération avec les Assassins

"Nous sommes ici... dans la ville la plus moderne du monde, mais ses habitants se sont tellement entichés de surnaturel qu'ils sont à la merci des plus sordides charlatans ! C'est pourquoi j'ai rejoint le "Ghost Club", la première société au monde à s'intéresser systématiquement à ce phénomène. Car la vérité, comme les esprits, exige d'être cajolée avant de se dévoiler."
– Charles Dickens expliquant son attirance pour le surnaturel aux jumeaux Frye, 1868[src]
ACS L'homme de Londres 10

Charles Dickens rencontrant les Assassins

En 1868, alors qu'il marchait, perdu dans une lecture, il bouscula l'Assassin Jacob Frye, puis fit sa connaissance, ainsi que celle de sa sœur Evie et d'Henry Green. Plus tard, il accueillit les jumeaux au sein du Ghost Club et ils enquêtèrent ensemble sur plusieurs mystères locaux suspectés d'être paranormaux.

Pour leur première enquête officielle du Ghost Club, les jumeaux furent chargés par l'écrivain de découvrir la vérité derrière le terrifiant démon Jack Talons-à-ressort. Le démon, cependant, n'était en fait, comme les jumeaux le découvrir, qu'un dangereux un dangereux sectaire déguisé. Ils traquèrent l'imitateur jusqu'à sa boutique et éliminèrent la secte.

Ils résolurent plus tard un mystérieux vol, que les citadins supsectaient d'être l'œuvre du diable. Les jumeaux Frye tentèrent de localiser Enzio Capelli, l'homme responsable des vols et un hypnotiseur réputé. Cependant, ils furent eux-mêmes hypnotisés et reçurent l'ordre de commettre des forfaits, jusqu'à ce que Charles Dickens les ré-hypnotise et les fasse sortir de prison en faisant jouer quelques relations. Les Frye finirent cependant par arrêter l'hypnotiseur et à le mettre sous les verrous.

Leur enquête suivante continua au 50 Berkeley Square, tandis que Dickens contait les horribles histoires d'un spectre de petite fille en larmes, de l'esprit d'une jeune femme en train d'hurler, et des disparitions soudaines du propriétaire, James Jasper et de son neveu Edward. Les deux furent accueillis par un enfant gambadant qu'ils pourchassèrent et interrogèrent. L'enfant leur révéla l'existence d'un passage secret conduisant à un trésor caché dans la maison, donnant ensuite une clé à Frye. Là, ils découvrirent des leviers utilisés pour effrayer les gens et tuèrent James Jasper, qui avait sombré dans la folie et était responsable de cet effroi. Dickens trouva la vérité intéressante et nota que cela ferait une bonne histoire à raconter en roman.

Une autre enquête impliquait d'examiner une calèche accidentée dans un dépotoir, Dickens parlant des histoires hantées qui entouraient l'objet. L'Assassin se sentit alors somnolant puis s'assoupit près du chariot, seulement pour rêver de lettres d'amours et d'une femme appelée Elizabeth. Bien que Dickens ait été curieux de ce qui s'était produit, l'Assassin ne lui en parla pas.

Leur dernière affaire impliqua le retour de Jack Talons-à-ressort. Les jumeaux poursuivirent Jack, mais il parvint à leur échapper, effectuant un Saut de la foi pour se faire. Plus tard, le Ghost Club se réunit dans un pub pour célébrer leur réussite à démonter les superstitions en festoyant, bien qu'Evie nota qu'il y'avait peut-être quelque phénomène paranormal dans le monde.

Fin de vie

En 1868 et 1869, Dickens donna une série de lecture d’adieu en Angleterre, en Écosse et en Irlande. C’est aussi à cette époque qu’il entama son dernier roman, hélas inachevé : Edwin Drood. En juin 1870, après une journée passée à écrire, Dickens fut victime d’une attaque et mourut le lendemain (qui était curieusement le cinquième anniversaire de la catastrophe de Staplehurst). Il fut inhumé dans le "coin des poètes" de l’abbaye de Westminster.

Note

Galerie


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.