Fandom

Assassin's Creed

Caterina Sforza

4 633pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngAC2icon.pngACBicon.pngRNbookicon.pngBHbookicon.png

Caterina Sforza était la comtesse de Forlì et d'Imola, fille de Galeazzo Maria Sforza, le duc de Milan. Elle fut promise au neveu du pape Sixte IV, Girolamo Riario, à l'âge de 10 ans et elle le consomma à l'âge de 14 ans[1].

Comtesse de Forlì, elle fut une alliée très précieuse pour la Confrérie des Assassins. Elle rencontra pour la première fois Ezio Auditore lorsqu'elle fut abandonnée par son mari sur un îlot. Ne sachant pas nager, l'Assassin vola à son secours. En remerciement, Caterina lui offrit le voyage pour Venise. Huit ans plus tard, elle fit assassiner Girolamo par les frères Orsi après avoir découvert qu'il travaillait sur une carte pour le compte des Templiers.

Cette même année, les frères Orsi tentèrent de prendre Forlì et de récupérer la Pomme d'Éden auprès des Assassins, qui comptaient cacher l'artéfact dans la forteresse de la ville. Ezio sauva les enfants de Caterina, que les frères avaient kidnappés et parvint à éliminer Checco et Ludovico, non sans perdre la Pomme, volé par un mystérieux moine.

Alors que Cesare Borgia convoitait son territoire et s'était lancé dans sa conquête, Caterina fit route jusqu'à Monteriggioni, le quartier général des Assassins italiens pour demander un appui militaire à Ezio. Malheureusement, la ville fut assiégée par l'armée de ce même Cesare Borgia et Caterina fut capturée puis conduite à Rome.

Elle fut emprisonnée au Château Saint-Ange jusqu'à ce que les Assassins ne découvrent sa situation. Elle fut finalement sauvée par Ezio, qui avait néanmoins pour objectif principal de tuer Cesare et Rodrigo Borgia. Les deux protagonistes purent s'enfuir grâce à la clé que Caterina avait récupéré sur Lucrezia Borgia. Une fois hors de danger et se sachant inutile, elle décida de partir pour Florence.

Biographie

Jeunesse

Devenue comtesse par mariage, Caterina était célèbre bien avant d'arriver à Forlì. Elevée à la cour de Milan, elle reçut une éducation traditionnelle. Son père, le duc, lui apprit l'art de la guerre. À la cour, Caterina se passionna également pour l'alchimie et la chasse.

En 1473, à l'âge de dix ans, elle fut fiancée à Girolamo (Jérôme) Riario, le neveu du pape. Le mariage fut consommé alors que Catherine n'avait que quatorze ans.

À Rome, elle passa pour l'une des nobles les plus extravertis de la cour, son mari quant à lui avait la réputation d'un homme impitoyable. Après la mort prématurée du frère du pape, Girolamo devint seigneur d'Imola et de Forlì, et son pouvoir grandit encore.

À la mort du pape, Rome fut mise à sac et la résidence de Caterina fut détruite. Enceinte de sept mois, cette dernière n'écouta que son courage et rejoignit le château Saint-Ange à cheval, puis entreprit de défendre le Vatican avec des soldats et des canons.

En 1484, Caterina et sa famille partirent vivre à Forlì. En 1488, à la suite d'un différent, elle paya les frères Ludovico et Checco Orsi pour assassiner son mari, Girolamo. Caterina se retrouva à la tête des principautés de Forlì et d'Imola.

Très active, elle s'attira les bonnes grâces des seigneurs des environs, entreprit une réforme de l’impôt et assura elle-même la formation de ses hommes. Bien que partisane de la paix, elle n’hésitait pas à exercer des représailles quand ceux qui l'entouraient étaient attaqués, en se vengeant au besoin sur les femmes et les enfants de ses ennemis[2].


Alliée des Assassins

En tant que comtesse de Forlì, elle fut un précieux allié pour la Confrérie des Assassins et rencontra Ezio Auditore da Firenze qui la sauva, coincée sur un petit îlot par son mari Girolamo, en Romagne.

En 1488, Ezio Auditore et Niccolò Machiavelli lui vinrent en aide pour défendre Forlì qui fut attaquée par les frère Orsi à la solde de Rodrigo Borgia. Ses deux enfants Bianca et Ottaviano furent kidnappés mais Ezio réussi à les libérer et tua les frère Orsi[3].


Le siège de Monteriggioni

En 1500, Caterina et plusieurs de ses soldats sont allés à Monteriggioni, afin de former une alliance avec les mercenaires de la ville. Elle en parla avec Ezio lors de son retour du Vatican, mais il préféra remettre cette discussion à plus tard, afin de dire aux autres ce qu'il avait découvert dans le sanctuaire du Vatican.

Quand Ezio alla se reposer dans sa baignoire après la réunion, Caterina entra dans sa chambre et le rejoignit dans la baignoire et ils passèrent la nuit ensemble.
Cependant, le lendemain matin, ils furent interrompus car la ville était assiégée par l'armée du pape, sous le commandement de Cesare Borgia.

Caterina rejoignit ses troupes en dehors de la ville, mais elle fut capturée par les hommes de Cesare. Suite à cela, elle fut détenue par Juan Borgia et forcée d'assister à l'exécution de Mario Auditore, tué des mains de Cesare[4].


Emprisonnement au château Saint-Ange

En 1501, Caterina fut emmenée à Rome. Lucrezia Borgia l'accueillit à l'entrée du château Saint-Ange et mit en garde les citoyens que ce sort serait le même pour tous ceux qui essayeraient de s'opposer à Cesare. Après une violente dispute entre les deux, Caterina fut emmenée et emprisonnée au château.

Peu de temps après, Ezio infiltra le château pour assassiner Rodrigo et Cesare Borgia. Malheureusement, Cesare s'en alla avant que l'Assassin ne puisse s'approcher de lui et Rodrigo n'était même pas dans la place.
Néanmoins, Ezio réussit à trouver Caterina sauf que la clé était en possession de Lucrezia.

Après avoir retrouvé Lucrezia, Ezio la contraignit à retourner dans la prison et à libérer Caterina. Quand ils furent arrivés à sa cellule, Caterina glissa sa main dans le décolleté de Lucrezia et prit la clé pour déverrouiller la porte.
Une fois Caterina libérée, Lucrezia fut enfermée à sa place après avoir été assommée. Caterina était incapable de marcher à cause d'une blessure, Ezio la transporta en dehors du château Saint-Ange, en s'assurant que la voie était libre.

Après avoir atteint les écuries, les deux montèrent à cheval et traversèrent le Tibre sur le Pont Saint-Ange. Une fois de l'autre côté, Ezio lui ordonna d'aller sur l'île Tibérine, pendant qu'il faisait diversion. Une fois là-bas, Caterina fut emmenée par La Volpe au siège des Assassin et reçut les soins d'un médecin[4].


Fin de vie et mort

Caterina, sachant qu'elle était peu utile en dehors de Forlì, décida de quitter Rome pour s'occuper de ses enfants et attendre de récupérer ses terres.

Elle avait l'intention de quitter à l'improviste Rome, mais Ezio la retrouva juste avant qu'elle ne parte. Elle l'incita à unir les Assassins autour de lui et reprendre Rome aux Borgia. Ses derniers mots avant de galoper hors de la vue d'Ezio furent "Vittoria agli Assassini! (Victoire aux Assassins!)".

De retour à Florence, elle fit une pétition pour reprendre le contrôle de Forlì, mais ce fut un échec. Elle décéda d'une pneumonie le 26 mai 1509[4].

Personnalité

Caterina était une femme de fort caractère, relevant tout les défis qui se présentaient à elle. Audacieuse et stratège, elle était capable de diriger une armée au combat, comme ce fut le cas lors du Siège de Monteriggioni. Son caractère farouche et ses nombreuses insultes lui valurent d'obtenir le respect de bon nombre d'hommes[2].

Caterina était aussi une bonne mère et très attentionnée envers ses proches. Lors de la Bataille de Forlì, après que les frères Orsi eurent kidnappé ses enfants, elle devint extrêmement inquiète et implora l'aide d'Ezio, qui lui ramena ses enfants[2].

Elle était aussi très calculatrice et manipulatrice. Elle fit usage de ce trait de caractère en manipulant Ezio pour qu'il l'aide en espérant obtenir l'aide des Mercenaires de Monteriggioni[4].

Notes

  • Dans Assassin's Creed: Renaissance, la scène où Ezio et Caterina se rencontrent pour la première fois est différente. Caterina marchait sur le port tout en se disputant avec son mari. Las, celui-ci lui demanda de s'asseoir dans la Gondole la plus proche. Une fois sa femme à l'intérieur, Girolamo poussa la gondole qui dériva. Ezio lui vint ensuite en aide.
  • Caterina, comme tout les autres personnages d'Assassin's Creed II ne sait pas nager.
  • Pendant la bataille de Forlì, elle se bat avec un Couteau de boucher.
  • Dans Assassin's Creed: Brotherhood, la scène d'amour entre Ezio et Caterina ne servait en fait qu'à servir les desseins de la belle.
  • Dans le même jeu, le tempérament agressif de Caterina et ses jurons sont moins présents, alors que Bartolomeo adopte ces traits de caractère.


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard