Fandom

Assassin's Creed

Carlos Dominguez

4 641pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACLicon.png
"Je vous en supplie, ayez pitié. Je vais me ranger. Je ferai une croix sur la bière et le tord-boyaux. Je ne courrai plus les jupons. J'irai à l'église ! Par pitié, abandonnez-moi à mon triste avenir de moine."
– Dominguez suppliant Aveline de l'épargner, 1768[src]

Carlos Dominguez (Années 1730 – 1803) était un capitaine de navire espagnol vivant à La Nouvelle-Orléans à la fin du XVIIIe siècle.

Embauché par le Templier Rafael Joaquín de Ferrer, Dominguez transportait des marchandises dans et hors de la Nouvelle-Orléans, ce qui lui octroyait une petite fortune. C’est pour cette raison qu’il était souvent ivre car il dépensait tous son argent dans l'alcool.

En 2012, ses souvenirs génétiques furent utilisés comme avatar par la branche vidéoludique d’Abstergo Industries, dans le multijoueur de leur jeu Liberation.


Biographie

Jeunesse

Né en Espagne durant les années 1730, Dominguez grandit dans une famille aux revenus modestes. Choisissant la carrière maritime dès qu'il en eut l'occasion, il travailla dur et finit par devenir capitaine de son propre navire. Cependant, l'opportunisme de Dominguez l'amenait souvent à accepter de l'argent de n'importe qui ; argent la plupart du temps dépensé dans des tavernes.

Allié des Templiers

"Il me paye pour convoyer des marchandises depuis la Nouvelle-Orléans. C'est tout ce que je fais : naviguer pour de l'argent. Je vogue. On me paye."
– Dominguez parlant de ses relations avec De Ferrer, 1768[src]

Dans les années 1760, Carlos fut embauché par Rafael Joaquín de Ferrer, un membre de l'Ordre des Templiers, pour convoyer des marchandises à et depuis La Nouvelle-Orléans. Début 1765, il commença à rediriger les marchandises destinées à Gilbert-Antoine de Saint Maxent, faisant souffrir l'affaire des de Grandpré. Les de Grandpré décidèrent donc de diligenter une enquête pour en apprendre plus sur ces machinations, et Dominguez et son équipage devinrent des suspects.

Le 29 janvier, Carlos rencontra l'Assassin Aveline de Grandpré, qui était venue pour en savoir plus sur les marchandises manquantes. Charmé par la beauté de la jeune femme et son apparence noble, il lui assura que les marchandises avaient été remises à leur "destinataire légitime", après quoi il commença à lui verser une tasse pour la courtiser. Mais au moment où il se tourna pour la lui servir, Aveline était déjà partie, ayant au passage embarqué les registres indiquant les emplacements des marchandises.

Malgré cette petite défaite, Dominguez continua le travail qui lui avait été confié par De Ferrer. En 1768, il fut traqué par Aveline, qui avait découvert ses liens avec les Templiers et désirait connaître leurs desseins pour la Nouvelle-Orléans. Mais la discrétion de De Ferrer et l'ivresse de Dominguez l'empêchèrent d'en apprendre beaucoup plus. Après un interrogatoire infructueux, elle partit et laissa le capitaine dessoûler tout seul.

ACL Attirer l'attention d'Ulloa 4.png

Carlos reconnaissant Aveline

Leurs chemins se recroisèrent, plus tard la même année, quand Aveline aborda le navire de Dominguez avec pour objectif de le détruire, espèrant que cela ferait sortir le gouverneur Antonio de Ulloa de La Balise. Le capitaine se glissa furtivement jusqu'à l'Assassin tandis qu'elle préparait les explosifs, puis la reconnut, et, terrifié, envoya ses hommes s'occuper d'elle.

Après l'avoir vu se débarrasser des gardes, Dominguez implora immédiatement sa pitié, affirmant qu'il se rangerait. Aveline le réprimanda sévèrement, mais décida de lui laisser la vie. Les deux quittèrent les navires avant qu'il n'explosent. La destruction de son navire mit fin à l'alliance entre Dominguez et les Templiers.

Coopération avec Aveline

"Aveline: J'ai récupéré le bateau de ce bandit. Il est à vous maintenant.
Dominguez: Oh, merci ! Merci !
Aveline: Vous êtes désormais sous ma protection. Vous paierez ce privilège en travaillant pour moi.
"
– Dominguez étant recruté par Aveline, 1771[src]
ACL Mistress and Commander 1.png

Dominguez et Aveline sur les quais.

Trois ans plus tard, Carlos recroisa Aveline sur les quais, le capitaine en colère l'accusant de tous les affres qu'il subissait depuis trois ans. Au fil de la discussion, il révéla à Aveline qu'il avait prêté de l'argent à un commerçant, quand il était riche, mais que celui-ci avait refusé de le lui rendre. Aveline accepta de s'occuper du problème, mais exigea de lui qu'il se rende utile par la suite.

Parvenant à acquérir un nouveau navire grâce à Aveline, Dominguez débuta alors une coopération avec les Assassins, changeant de caractère grâce à elle. Il conta alors les exploits d'Aveline en escalade et en course, ce qui valut à la belle d'être défiée quelques temps plus tard. Dominguez leur fut utile jusqu'en 1803, où il disparut en mer.

Notes

  • "Carlos" est la variante espagnole du nom "Charles", lui même dérivé d'un mot allemand ancien signifiant "homme libre". Dominguez est la forme patronymique du prénom Domingo, qui tire son origine du latin Dominicus, "qui appartient à Dieu", dominus, "Dieu, maître", ou dies dominica, "jour de Dieu".
  • Lors de la mémoire "À la taverne, il peut être entendu en train de chanter "Spanish ladies", même s'il remplace "les filles espagnoles" par "les filles de Paris", peut-être à cause de son ivresse. Cette chanson apparaît également dans Assassin's Creed IV: Black Flag en tant que chant de marins.
  • Comme pour d'autres personnages apparaissant dans Liberation, d'Abstergo Entertainment, son entrée de base de données omet tout lien entre Dominguez et l'Ordre des Templiers, en le couvrant de qualités.
  • Dans les fichiers internes du jeu, il est appelé "Diego Domingues".

Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard