Fandom

Assassin's Creed

Boston

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Villeicon.pngAC3icon.pngAC4icon.pngFbookicon.png
Ratonhnhaké:ton: "Cet endroit est fantastique. Tous ces gens... ces sons et ces odeurs. Je pourrais marcher dans ces rues pendant des jours sans en découvrir toutes les merveilles."
Achilles: "J'ai ressenti la même chose que toi, autrefois. Mais ces temps-ci, je préfère le calme de la campagne."
Ratonhnhaké:ton: "Mais il y a tellement de vie, ici. Tellement de possibilités."
Achilles: "Pas pour tout le monde, mon garçon."
Ratonhnhaké:ton à son arrivée à Boston, 1770.[1]

Boston est une ville des États-Unis et la capitale du Massachusetts. Il s'agissait de l'une des trois villes les plus peuplés des colonies avec Philadelphie et New York.

Pendant la Révolution américaine, Boston était un lieu important à la fois pour les colons américains et les armées britanniques, et fut fréquemment visitée par l'Assassin Ratonhnhaké:ton.[1]

Histoire

Âge d'or de la piraterie

Au début du XVIIIe siècle, en plein Âge d'or de la piraterie, Boston était déjà l'un des ports les plus actifs et les plus riches du Nouveau Monde.

Tout juste constituée, la flotte du pirate Edward Kenway ravitaillait la ville en tabac et en vin.[2]

Guerre de Sept ans

En 1754, suivant l'ordre du Grand Maître du Rite britannique de l'Ordre des Templiers, Haytham Kenway arriva à Boston pour y mener ses recherches sur le Grand Temple. Pour mener à bien sa mission, il enrôla Charles Lee, William Johnson, Thomas Hickey, Benjamin Church et John Pitcairn. Pendant ces recherches, les Templiers se retrouvaient à la taverne du Green Dragon.

Haytham chercha à gagner la confiance de Kaniehtí:io, une Mohawk qui pouvait l'aider à localiser le Grand Temple, et qui était persécutée par les hommes de Silas Thatcher, un commandant britannique qui faisait du commerce d'esclaves. Après avoir tué Silas et ayant obtenue la confiance de Kaniehtí:io, elle le mena jusqu'à la porte du Grand Temple. Hélas il manquait une clé pour y accéder. Haytham retourna à la taverne du Green Dragon et y intronisa Charles Lee.[1]

Massacre de Boston

ACIII Voyage à Boston 14.png

Les tuniques rouges tirant sur la foule lors du Massacre de Boston

En 1770, Ratonhnhaké:ton, fruit de l'union entre Haytham et Kaniehtí:io, se rendit à Boston, accompagné de son Mentor, Achilles Davenport, pour acheter des provisions et des fournitures afin de rénover le Manoir Davenport. Pendant ce voyage, Achilles choisit de nommer Ratonhnhaké:ton "Connor", en mémoire de son défunt fils.

Après l'achat de leurs provisions, une manifestation commença à l'extérieur du Vieux capitole. Connor découvrit son père pour la première fois et Achilles lui conseilla de suivre l'homme avec qui parlait son père. Connor arrêta l'homme qui allait ouvrir le feu depuis un toit. Malheureusement, il ne put empêcher Charles Lee de tirer depuis le toit d'en face. Ce tir incita les Britanniques à répliquer sur la foule pensant qu'ils étaient visés. Haytham désigna Connor aux grenadiers, l'obligeant à fuir.

Samuel Adams retrouva plus tard Connor et l'aida à quitter la ville en lui conseillant d'enlever les avis de recherche sur sa personne en soudoyant les crieurs publics les imprimeurs.[1]

Tea Party

ACIII Boston Tea Party.jpg

Paul Revere, Connor et Stéphane Chapheau jetant le thé à la mer

En 1773, Connor retourna à Boston pour trouver William Johnson, qui cherchait à acquérir les terres de son village, Kanatahséton. Adams et William Molineux l'informèrent qu'une taxe sur le thé permettait à Johnson de financer ses achats. Connor décida de neutraliser le marché de contrebande de Johnson avant de participer à la Tea Party de Boston, où il aida à détruire des caisses de thé dans le port de Boston.

C'est à Boston et cette même année que Connor recruta Stéphane Chapheau, Duncan Little et Clipper Wilkinson parmi les Assassins coloniaux.[1]

Guerre d'Indépendance

En 1775, Connor aida les Fils de la Liberté à trouver John Pitcairn. Il retrouva alors Paul Revere chez lui. Connor eut finalement raison de Pitcairn lors de la bataille de Bunker Hill, à côté de Charlestown, au nord de Boston.

En 1782, Connor poursuivit Charles Lee à travers le chantier naval de Boston, en proie aux flammes. Les deux hommes passèrent au travers d'un navire en construction et perdirent connaissance. Lee retrouva ses esprits en premier, mais Connor le blessa grièvement en lui tirant une balle de pistolet dans l'abdomen.[1]

Temps modernes

Le 17 novembre 2012, après avoir récupéré une source d'énergie du Grand Temple à New York, Desmond Miles, son père William, Shaun Hastings et Rebecca Crane ont dîné au Green Dragon.[3]

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard