Fandom

Assassin's Creed

Bibliothèque d'Altaïr

4 643pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngACRicon.pngRVbookicon.png

La Bibliothèque d'Altaïr était une salle secrète cachée sous la forteresse de Masyaf. Les rumeurs racontaient que des centaines de livres y étaient exposés, ainsi qu'une légende racontant qu'Altaïr Ibn-La'Ahad aurait caché sa Pomme d'Eden.

On racontait également qu'une arme très puissante y était renfermée. Le rapport entre cette salle et le Grand Temple décrit par Ceux qui étaient là avant a causé un intérêt tout particulier par les Templiers et les Assassins durant la Renaissance.

L'entrée de la Bibliothèque était constituée d'une porte en pierre. Le seul moyen de l'ouvrir était d'y placer les cinq clés de Masyaf.


Histoire

Origine

Peu avant 1257, Altaïr Ibn-La'Ahad, Mentor de la Confrérie des Assassins, avait fait construire cette bibliothèque enfouie sous la forteresse de Masyaf. Cette salle devint alors le lieu où toutes les connaissances qu'Altaïr eût apprises fûrent exposées. Tout le savoir d'Altaïr se trouvait là.

Durant le siège de Masyaf par les Mongols en 1257, Altaïr réalisa le danger que représentait le fait de garder la Pomme d'Eden à ses côtés, si près de l'ennemi. Afin d'éviter qu'elle ne tombe entre de mauvaises mains, il prit une décision : il fit venir les frères Niccolò et Maffeo Polo et leur donna la lourde tâche de cacher les clés de Masyaf dans Constantinople. Submergés par les Mongols, les Assassins fuirent la forteresse.

Altaïr était le dernier Assassin vivant dans la Forteresse. Il alla s'enfermer dans la bibliothèque, puis, après avoir caché la Pomme d'Eden dans le fond de la salle, alla s'asseoir pour rendre son dernier souffle.

Altaïr-bibliothèque.png

Altaïr vivant ses derniers instants dans la Bibliothèque


Recherches

Au cours de l'année 1510, Ezio Auditore découvrit une lettre écrite par son défunt père Giovanni datant de 1458. Dans cette lettre, Giovanni parlait de la bibliothèque d'Altaïr, la décrivant comme étant un véritable sanctuaire. Ces écrits incitèrent Ezio à commencer son périple pour trouver la biblitohèque.

Mais, la même année, un Templier byzantin nommé Leandros avait prit le contrôle de la forteresse, et après avoir découvert le Journal de Niccolò Polo mentionnant aussi cette salle, il fit débuter des travaux d'excavation.

Un an plus tard, en Mars 1511, les travailleurs ne parvenaient pas à percer l'entrée de pierre de la bibliothèque. Alors que les Templiers, à Constantinople, cherchaient les clés de Masyaf, afin d'ouvrir la porte et de découvrir toute la puissance qu'Altaïr avait caché, Ezio fût arrêté dans sa quête de la bibliothèque par Leandros. Celui-ci tenta d'exécuter l'Assassin, mais il parvint à s'échapper.

Ezio découvrit par la suite que le but des Templiers était de trouver en cet endroit le Grand Temple. Afin d'empêcher ses ennemis de pénétrer cette salle, Ezio partit pour Constantinople et chercha alors les clés de Masyaf.

Une fois trouvées, Ezio partit avec Sofia Sartor pour ouvrir la porte de la Bibliothèque.


Découverte

En 1512, Ezio plaça les cinq clés de Masyaf et ouvrit la bibliothèque. Le squelette d'Altaïr, assis sur son fauteuil depuis 1257 était là. Ezio se mit à genoux, pour vénérer et saluer le courage de celui qu'il considérait comme son propre Mentor et le meilleur Assassin.

Ezio-bibliothèque.png

Ezio à l'intérieur de la Bibliothèque d'Altaïr

Ezio alla dans le fond de la salle, et trouva la Pomme d'Eden d'Altaïr. Refusant d'y toucher, il déclara qu'il "en avait assez vu pour une vie" ; les mêmes mots qu'Altaïr des siècles auparavant.

Abandonnant son épée et ses lames secrètes, il se mit à parler avec Desmond Miles (grâce à un paradoxe temporel créé par la Pomme), bien qu'il ne savait pas par quel moyen ce dernier pourrait l'entendre.

Après cela, Ezio Auditore da Firenze quitta la bibliothèque d'Altaïr Ibn-La'Ahad, laissant sa vie d'Assassin derrière lui et rentra en Italie où il vécut ses dernières années avec Sofia et leurs enfants.

Ezio-altaïr.png

Ezio rendant hommage à la dépouille d'Altaïr


Anecdote

  • Plus tard, au XVIe siècle, la Pomme d'Eden d'Altaïr fût retrouvée par la reine Elizabeth I.


Source

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard