Fandom

Assassin's Creed

Benvenuto

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC2icon.png


Benvenuto est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Ayant tout juste gagné Venise depuis la Romagne, Ezio et Leonardo da Vinci firent un rapide tour de la ville, guidés par un local, Alvise da Vilandino.

Dialogue

ACII Benvenuto 5.png

Alvise guidant Ezio et Leonardo

Ezio et Leonardo débarquèrent à Venise, et firent la rencontre d'Alvise da Vilandino.

  • Alvise: Messer da Vinci ?
  • Leonardo: Oui ?
  • Alvise: Bonjour ! Bienvenue, je suis Alvise. Il Signor Dona' m'a demandé de vous conduire à l'atelier. Êtes-vous prêt ?

Ezio et Leonardo suivirent leur guide.

  • Alvise: Ah, Venise ! Aucune ville n'est aussi charmante, aussi paisible, aussi parfaite ! Venez ! Je vais vous montrer ses merveilles !
    Premier arrêt : le pont du Rialto ! Regardez avec quelle élégance il enjambe le Grand Canal ! Cet ouvrage fait la fierté des Vénitiens. La visite continue !
    Et voilà : San Giacomo di Rialto ! La plus vieille église de la ville. Quelle majesté ! Regardez son horloge. Magnifico !
    Allez, venez ! Ce n'est pas fini !
    Nos marchés sont uniques ; ils s'étendent à perte de vue. Vous y trouverez des épices, de la soie, mais aussi... plusieurs... plusieurs...

Les visiteurs virent des gardes s'approcher de l'étal d'un poissonier.

  • Garde: On t'a dit de rester chez toi !
  • Marchand: Pourtant, je suis en règle. J'ai le droit de vendre mes marchandises !
  • Garde: Ce n'est pas ce que dit Emilio.

Les gardes saccagèrent alors l'étal du marchand.

  • Marchand: Non ! Non ! Arrêtez !
  • Alvise: Poursuivons la visite... ailleurs.
ACII Benvenuto 9.png

Ezio observant l'étal du marchand en train d'être saccagé

Le trio poursuivit son chemin, et Leonardo remarqua un mannequin en bois articulé, qu'il prit dans ses mains.

  • Leonardo: Regarde ! N'est-ce pas une merveille ? Peux-tu m'avancer l'argent ? Vois-tu, ma bourse est restée dans mes bagages.

Des voleurs passèrent par là et bousculèrent Ezio, dérobant sa bourse.

  • Ezio: Hé ! Fais attention, coglione !

Leonardo reposa alors le mannequin et suivit les autres jusqu'au palais de la Soie.

  • Alvise: Devant vous, le palais de la Soie. Demeure d'Emilio Barbarigo. Je vous proposerais bien de la visiter, mais... avec les récents événements...
  • Ezio: Quoi ? Quels événements ?
  • Alvise: Emilio cherche à unir tous les marchands sous une même bannière. Mais certains lui résistent. Parfois même violemment.
  • Ezio: Et pourquoi lui résistent-ils ?
  • Alvise: Ils prétendent se battre au nom du peuple. Pour la liberté, des inepties de ce genre. Ils sont tous fous, moi je vous le dis.
ACII Benvenuto 13.png

Ezio, Alvise et Leonardo admirant le palais de la Soie

Le marchand arriva aux portes du palais et s'adressa aux gardes, furieux.

  • Marchand: Ils ont saccagé mon étal ! J'exige une compensation !
  • Garde 1: Mais tu vas l'avoir !

Le garde frappa le marchand de l'extrémité arrière de sa lance.

  • Marchand: J'en informerai le Doge ! Et j'irai tout raconter au Conseil !
  • Garde 2: Ça, ça m'étonnerait, l'ami.

Deux gardes prirent le marchand par le bras.

  • Marchand: Mais... qu'est-ce que vous faites ?
  • Garde 3: Nous te mettons aux arrêts pour entrave au commerce.
  • Marchand: Quoi ?! Qu'est-ce que c'est que cette plaisanterie ? Aucune loi ne le permet !
  • Garde 3: Maintenant, si.
  • Marchand: Non ! Arrêtez !

Les gardes emmenèrent le marchand puis Ezio, Leonardo et Alvise reprirent leur visite.

  • Alvise: Maintenant, je vous présente... votre atelier, Ser da Vinci ! Nous n'avons pas lésiné sur les moyens. Vous verrez ! Il est parfait, vous ne regretterez pas Florence. Je vous souhaite bonne chance, et j'espère que apprécierez Venise autant qu'elle vous apprécie !
ACII Benvenuto 18.png

Ezio et Leonardo devant son nouvel atelier

Au détour d'une révérence, Alvise présenta sa main à Leonardo, espérant un pourboire, mais il ne put se contenter que d'une tape amicale sur l'épaule. Il s'en alla, déçu.

  • Leonardo: Bon, nous y voilà ! J'ai vraiment hâte ! Mais entre donc !
  • Ezio: Plus tard, peut-être. Je dois me rendre au palais de la Soie. Pour demander une audience à Emilio.
  • Leonardo: Comme tu veux. Mais si tu trouves une page du Codex, ou si tu as du temps libre, surtout n'hésite pas. Ma porte est toujours ouverte.
  • Ezio: Grazie, mon ami.

Ezio prit Leonardo dans ses bras.

  • Leonardo: Di nulla !

Conséquences

Ezio et Leonardo arrivèrent à Venise, et ce dernier s'installa dans son nouvel atelier.

Note

  • Le nom de la mémoire, "Benvenuto", signifie "Bienvenue" en italien. Toutefois, étant ici adressé à plusieurs personnes, le mot "Benvenuti" conviendrait davantage.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard