Fandom

Assassin's Creed

Bataille d'Arsouf

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngAC1icon.pngCSbookicon.pngNewinitiatesicon.png


La Bataille d'Arsouf (ou Arsuf) était un affrontement opposant les forces de Saladin et celles du roi Richard Ier d'Angleterre, s'étant déroulé en septembre 1191. En juillet de la même année, les Croisés avaient obtenu le contrôle sur la ville portuaire de Saint-Jean d'Acre, ce qui remonta considérablement le moral des troupes, comme les renforts et provisions pouvaient désormais arriver par voir maritime.

Le roi Richard mena personnellement une attaque sur les Sarrasins à Arsouf, laissant Acre entre les mains de trois de ses hommes de confiance. Pendant ce temps, il s'avança vers le sud, où il comptait décimer les soldats Sarrasins. Cette bataille fut la première défaite important subie par les Sarrasins durant les Croisades.


A la recherche de Robert de Sablé

"Nous avons éclairci ses rangs, mais il est malin. Il va plaider sa cause devant Richard et Salâh ad Dîn. Pour les unir contre un ennemi commun. Pour les unir contre nous."
– Altaïr à propos de Robert de Sablé


Suite aux funérailles de Majd Addin, l'Assassin Altaïr Ibn-La'Ahad se rendit au bureau des Assassins de Jérusalem afin d'informer Malik Al-Sayf – le Rafiq – du piège tendu par Robert de Sablé. Il avait mis en place un leurre, qui révéla à Altaïr que Robert s'était rendu à Arsouf pour plaider sa cause devant Richard et Saladin, et les unir contre la Confrérie des Assassins, puisqu'il avait assassiné huit hommes, tous aussi importants aux yeux de leurs supérieurs.

Malik préférait apporter la nouvelle à Al Mualim, mais Altaïr refusa. Le temps de se rendre à Masyaf, Robert aurait déjà réussi. L'Assassin chevaucha alors pour le Royaume à la recherche du Grand Maître des Templiers. 


L'affrontement

Bataille Arsuf.png

Altaïr affrontant les Croisés

"Je suis porteur d'un message, et non d'une épée."
– Altaïr aux Croisés de Richard

En arrivant à Arsouf à cheval, Altaïr put observer le champ de bataille en contrebas, avant d'être attaqué par des Sarrasins et des Croisés, qui ne s'attendaient pas à la venue de l'Assassin.

Altaïr se dirigea ensuite vers le campement des Croisés.

Face à face

Le neuvième Templier

"Il me faut l'avis de quelqu'un de plus sage que moi..."
– Richard Coeur de Lion, doutant de la fidélité de Robert de Sablé
Robert à Arsuf.jpg

Altaïr révélant les véritables intentions de Robert à Richard

Altaïr se retrouva enfin face à Richard, qui se tenait aux côtés de Robert de Sablé. Invité à rejoindre leur camp, Altaïr fut encerclé par les soldats de Richard et des Templiers. Le roi pensait que Saladin avait envoyé Altaïr soit pour lui conseiller de se rendre, soit pour mettre fin à sa vie. L'Assassin expliqua qu'il n'était en aucun cas venu pour le tuer, mais que Robert était sa cible. Richard répondit qu'il le soutenait dans sa campagne contre les Assassins, puisqu'ils avaient été responsables de la mort de plusieurs de ses meilleurs hommes.

Altaïr se revendiqua personnellement responsable de leurs morts, mais il soutint que ses actions étaient pour une bonne cause. Garnier de Naplouse, Guillaume de Montferrat et Sibrand avaient selon lui agi en traîtres envers les Croisés. 

Richard prit en considération les propos de l'Assassin et se tourna vers son lieutenant. Robert écarta cependant les paroles d'Altaïr, disant à Richard qu'il ne devrait pas faire confiance aux Assassins, et que ce ne serait qu'un moyen de protéger Masyaf de la menace des Croisés et des Sarrasins réunis. Altaïr répondit qu'il n'avait aucune raison de mentir, et que si son sacrifice était nécessaire au maintien de la paix en Terre Sainte, il l'accueillerait à bras ouverts. Richard, ne sachant plus lequel des deux croire, décida de régler cela lors d'un duel, afin de voir de quel côté Dieu se rangerait.


Secrets

Altaïr:"Il est le Maître des Assassins!"
Robert de Sablé:"Oui, et un fieffé menteur..."
—Altaïr et Robert au sujet d'Al Mualim
Assassinat Robert Sablé II 9.png

Altaïr assassinant Robert de Sablé

Altaïr commença par attaquer certains hommes de Robert, et bien que largement dépassé en nombre, il parvint à tous les vaincre. Robert s'imposa ensuite, et confronta Altaïr en duel, lequel il échoua.

Avant de rendre l'âme, Robert révéla la vérité sur la fidélité d'Al Mualim aux Assassins, et ne pouvait que remarquer l'ironie de la quête d'Altaïr et ses confrères. Bien qu'il ait été son ennemi, il aida l'Assassin à voir au delà de l'illusion de la réalité, renforçant ainsi son esprit et sa volonté de résister au Fragment d'Eden.

Ensuite, Altaïr échangea quelques mots avec Richard au sujet de son long parcours, uniquement pour tuer Robert. Richard réfléchit à la nature violente et indisciplinée de l'humanité et à l'assistance de Dieu à l'Assassin. Altaïr lui dit ne pas avoir gagné selon la volonté de Dieu, mais parce qu'il avait été le meilleur combattant. Richard rétorqua qu'Altaïr ne croyait peut être pas en Dieu, mais que Dieu croyait en lui. Altaïr prit ensuite la route vers Masyaf, où il irait confronter son maître Al Mualim.

Conséquences

Pour les Assassins

Grâce à la Pomme d'Eden qu'il possédait, Al Mualim se mit à contrôler l'esprit des habitants de Masyaf, se faisant passer pour un "dieu" qui guiderait tous ses fidèles à la lumière. Altaïr retourna à la forteresse des Assassins dans le but d'affronter son maître et déjouer ses plans, lors de la Reprise de Masyaf.

Pour l'armée des Croisés

À l'issue de ce violent conflit, les Croisés furent victorieux, mais subirent au moins sept cents pertes. Les Sarrasins, eux, perdirent environ sept mille hommes.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard