Fandom

Assassin's Creed

Base de données (Liberation): Personnages

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACLicon.png

ACL Aveline database HD.png

Née en 1747 à la Nouvelle-Orléans, Aveline de Grandpré est la fille d'un riche négociant, Philippe Olivier de Grandpré et de Jeanne, sa placée (UNE ESCLAVE DEVENUE SA MAÎTRESSE) à laquelle il vouait un amour passionné.

À sa naissance, l'enfant et sa mère furent affranchis et Aveline put grandir dans un cadre heureux et confortable grâce à la protection de la richesse et de l'influence de son père.

En 1752, Philippe-Olivier épousa Madeleine de l'Isle. QUELQUE TEMPS PLUS TARD, JEANNE DISPARUT, ET BIEN QUE MADELEINE EÛT RAPIDEMENT endossé le rôle de belle-mère aimante AFIN DE SURVEILLER DE PRÈS LES TALENTS SPÉCIAUX QU'ELLE AVAIT DÉCELÉS CHEZ AVELINE, LE MONDE DE CETTE DERNIÈRE FUT CHANGÉ À JAMAIS.

Profondément troublée par la DISPARITION SOUDAINE de sa mère, Aveline n'a jamais retrouvé son naturel confiant, SA CURIOSITÉ, SA FORCE PHYSIQUE ET SON SENS AIGU DE LA JUSTICE faisaient d'elle une cible parfaite pour son ENTRAÎNEMENT par la Confrérie des Assassins de la Nouvelle-Orléans. C'EST POURQUOI ELLE FUT RECRUTÉE PAR SON MENTOR Agaté, QUI VINT À SON SECOURS AFIN DE GAGNER SA LOYAUTÉ.

Jean Jacques Blaise database.png

Jean-Jacques Blaise d'Abbadie est né en France en 1726. Après la signature du Traité de Paris ET DU TRAITÉ SECRET D'AIX-LA-CHAPELLE en 1763, il fut nommé gouverneur de Louisiane OÙ IL FUT ENVOYÉ AFIN DE DÉMANTELER LA GARNISON FRANÇAISE ET DE PRÉPARER LE TERRITOIRE POUR SA REMISE AUX AGENTS TEMPLIERS INFILTRÉS AU SEIN DES AUTORITÉS ESPAGNOLES. La version officielle veut qu'il ait succombé des suites d'une maladie nerveuse en 1765, mais il est plus vraisemblable de penser qu'il ait été victime d'une attaque des Assassins.

ACLHD De Ferrer full.png

Né à Guipúzcoa (Gipuzkoa) aux environs de 1730 AU SEIN D'UNE FAMILLE DE TEMPLIERS, Rafael Joaquín de Ferrer fut envoyé à Cuba à un très jeune âge. EN 1765, IL COLLABORA AVEC LE GOUVERNEUR JEAN-JACQUES BLAISE D'ABBADIE AFIN DE FACILITER LE PASSAGE DU TERRITOIRE DE LOUISIANE SOUS CONTRÔLE TEMPLIER.

CONTRAIREMENT À Antonio de Ulloa, c'était un SOLDAT IMPITOYABLE qui fut amené à occuper plusieurs postes à responsabilités, notamment en tant que superviseur de fouilles archéologiques. DE FERRER FUT ÉGALEMENT UN FERVENT PARTISAN DE L'INITIATIVE PRISE PAR LES TEMPLIERS QUI VISAIT À UTILISER DES ESCLAVES COMME MAIN-D'ŒUVRE DANS LE CADRE DE RECHERCHES D'ARTEFACTS DE LA PREMIÈRE CIVILISATION. IL FUT ASSASSINÉ sur un site de la région de Chichen Itza, PAR UN ASSASSIN NOTOIRE, AVELINE DE GRANDPRÉ.

Gérald Blanc database HD.png

Gérald Blanc est né en 1745 en Acadie, au sein d'une famille de rebelles dont les actions militantes CONTRE L'OCCUPATION BRITANNIQUE ont préCÉDÉ l'expulsion massive ET SANGLANTE des Acadiens VERS LA LOUISIANE, L'EXIL OU LA MORT, SUITE À L'INCENDIE DE LEURS FOYERS.

Arrivé ORPHELIN à la Nouvelle-Orléans à l'âge de 30 ans, Blanc commença par gagner sa vie comme garçon de courses, puis en entrant au service de Philippe Olivier de Grandpré comme commis et comptable.

Cultivé, intelligent, bien éduqué et investi d'un profond sens de la justice, il rejoint la confrérie des Assassins au sein de laquelle il devient officier informateur.

Bien que son entichement pour Aveline de Grandpré, son amie de toujours, soit attesté de longue date, la nature exacte de leur relation reste inconnue.

ACL Dominguez Database HD.png

Né en Espagne aux environs de 1730 au sein d'une famille modeste, le capitaine Carlos Dominguez s'engagea dans la marine dès qu'il en eut l'occasion. Travailleur assidu et compétent, il parvint rapidement à devenir capitaine de son propre navire, MAIS IL NE TARDA PAS À DEVENIR ESCLAVE DE L'ALCOOL, ET DE SON OPPORTUNISME. Par la suite, cet intègre serviteur de l'ORDRE DES TEMPLIERS consacra sa vie À GAGNER DE L'ARGENT ET À LE GASPILLER EN SPIRITUEUX, transportANT N'IMPORTE QUI QUI FUT DISPOSÉ À LE PAYER.

SUITE À LA PERTE DE SON NAVIRE DU FAIT DES ACTES D'AVELINE DE GRANDPRÉ, LE CAPITAINE DOMINGUEZ FUT FORCÉ DE S'AMENDER SOUS LE SUPERVISION DE CETTE DERNIÈRE. IL RESTA ACTIF JUSQU'EN 1803, DATE À LAQUELLE IL FUT PORTÉ DISPARU EN MER.

Agate Database HD.png

Agaté naquit aux environs de 1720 sur la côte atlantique de l'Afrique (données officielles indisponibles).

En 1729, il fut mis en esclavage et envoyé à Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti) où il TOMBA AMOUREUX DE JEANNE, LA MÈRE D'AVELINE DE GRANDPRÉ, ET suivit les enseignements du perturbateur révolutionnaire François Mackandal. Il rejoignit la Confrérie des Assassins en 1738 MAIS DUT QUITTER JEANNE AFIN DE PROUVER SON ENGAGEMENT ENVERS LA CONFRÉRIE.

Recherché par les autorités suite à l'échec d'une tentative d'empoisonnement contre les colons blancs de Saint-Domingue qui résultera en l'exécution de Mackandal, Agaté s'enfuit pour la Louisiane où il disparut dans le bayou.

Incapable de LUTTER SEUL CONTRE L'INFLUENCE GRANDISSANTE DES TEMPLIERS, il CONVAINQUIT Aveline de Grandpré et Gérald Blanc DE REJOINDRE la Confrérie des Assassins, et les entraîna ensuite personnellement.

ÉPUISÉ PAR UNE VIE DE MAUVAIS TRAITEMENTS, DE VIOLENCE ET DE PARANOÏA, IL FINIT PAR SUCCOMBER AUX AFFRES DU DOUTE ET SE SUICIDA EN 1777. IL NE PUT JAMAIS VOIR L'ACCOMPLISSEMENT DU LABEUR RÉALISÉ TOUT AU LONG DE SA VIE.

Madeliene Database HD.png

Madeleine de l'Isle naquit en 1732 à la Nouvelle-Orléans au sein d'une famille de riches négociants.

Femme d'une grande beauté, dotée d'une intelligence très développée et d'un sens aigu des affaires, elle épousa Philippe Olivier de Grandpré en 1752 DANS LE BUT D'ASSURER LE FUTUR DU NÉGOCE DE SA FAMILLE. À partir de cette date, elle se consacra à l'éducation d'Aveline de Grandpré (fruit d'une liaison précédente de son époux) AFIN DE LA PRÉPARER POUR SON INCORPORATION AU SEIN DE L'ORDRE DES TEMPLIERS.

EXTRÊMEMENT CALCULATRICE, elle organisa en secret la fuite et le transit d'esclaves ET ALLA JUSQU'À LIBÉRER DES NOIRS, PARMI LESQUELS JEANNE, LA MÈRE D'AVELINE, de la Nouvelle-Orléans vers des CAMPS DE TRAVAIL. CEUX-CI AVAIENT ÉTÉ OUVERTS SUR DES SITES DE FOUILLES CONSACRÉS À LA RECHERCHE D'ARTEFACTS DE LA PREMIÈRE CIVILISATION.

Madeleine de l'Isle mourut en 1777, AU COURS DE L'ÉRADICATION DE L'ORDRE DES TEMPLIERS DE LA NOUVELLE-ORLÉANS, SUITE À UN COMPLOT ORGANISÉ PAR LA CONFRÉRIE DES ASSASSINS EN LA PERSONNE D'AVELINE DE GRANDPRÉ ET DE SES ACOLYTES. Elle fut enterrée dans la cathédrale Saint-Louis en reconnaissance des nombreux services qu'elle rendit à la population de la Nouvelle-Orléans. LES ASSASSINS NE LAISSÈRENT AUCUNE TRACE.

Philippe Olivier Database HD.png

Philippe-Olivier de Grandpré naquit en 1722 en France au sein d'une famille de négociants prospères. Alors qu'il n'était encore qu'un jeune homme, il se rendit en Louisiane en quête de nouvelles richesses. Une fois sur les lieux, il ne tarda pas à établir une entreprise d'échanges commerciaux expédiant des marchandises entre le vieux continent et le nouveau monde.

En 1744, lors d'un déplacement à Saint-Domingue, il fit l'acquisition de Jeanne et celle-ci devint rapidement sa placée (maîtresse non officielle). En 1747, leur fille Aveline naquit à la Nouvelle-Orléans, et Philippe-Olivier eut une profonde prise de conscience qui le conduisit à libérer sa compagne ainsi que le fruit de leur union.

En 1752, il épousa Madeleine de l'Isle. Quelques années plus tard, Jeanne disparut, abandonnant Aveline aux seuls soins de son père et de sa belle-mère.

Père aimant, Philippe-Olivier veilla à ce qu'Aveline reçoive une excellente éducation en matière de gestion, s'assurant qu'elle puisse devenir une femme indépendante économiquement. En effet, la loi interdisait techniquement à Aveline de pouvoir hériter des propriétés de son père.

Il mourut DANS D'ATROCES SOUFFRANCES en 1776, VICTIME D'UN EMPOISONNEMENT SYSTÉMIQUE, APRÈS AVOIR DÉCOUVERT DES PREUVES DÉMONTRANT QUE LES TEMPLIERS INTERFÉRAIENT AVEC SES ACTIVITÉS COMMERCIALES.

ACL de Ulloa database.png

Antonio de Ulloa naquit en Espagne en 1716. Scientifique et intellectuel éminent, il fut (avec un autre chercheur) le premier à découvrir l'élément chimique du platine. Peu de temps après cette découverte, il fut capturé par les Britanniques MAIS FUT RAPIDEMENT LIBÉRÉ GRÂCE À SES LIENS AVEC L'ORDRE DES TEMPLIERS, puis nommé membre de la Royal Society de Londres en reconnaissance de l'importance de ses travaux. De Ulloa participera plus tard à la création du premier musée d'histoire naturelle d'Espagne, du premier laboratoire métallurgique espagnol et de l'observatoire de Cadix, AGISSANT TOUT DU LONG AU SERVICE DE L'ORDRE DES TEMPLIERS.

En 1758, il devint gouverneur de Huancavelica (au Pérou) et en 1766, il fut nommé premier gouverneur espagnol de la Louisiane occidentale. Il tenta d'IMPOSER DES RESTRICTIONS COMMERCIALES FAVORISANT LES INTÉRÊTS DES TEMPLIERS, mais fut quitter précipitamment la Louisiane lors de la Rébellion de la Nouvelle-Orléans de 1768.

APRÈS AVOIR REÇU UN ULTIMATUM DE LA CONFRÉRIE DES ASSASSINS, IL SE RETIRA DE LA VIE PUBLIQUE ET ABANDONNA SES RESPONSABILITÉS AU SEIN DE L'ORDRE DES TEMPLIERS, ET mourut paisiblement de vieillesse en 1795.

JeanneDatabaseHD.png

Jeanne naquit aux environs de 1720 sur la côte atlantique de l'Afrique (données officielles indisponibles). Encore enfant, elle fut mise en esclavage et envoyée à Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti).

En 1744, Jeanne fut achetée par Philippe Olivier de Grandpré, qui la ramena avec lui à la Nouvelle-Orléans. Elle devint alors sa placée (maîtresse non officielle) et fut affranchie après lui avoir donné une fille, Aveline, en 1747.

Jeanne disparut de la Nouvelle-Orléans en 1757, laissant sa fille derrière elle.

CETTE HISTOIRE EST INCOMPLÈTE. CHERCHEZ À EN SAVOIR PLUS.

Saint Maxent database.png

Gilbert-Antoine de Saint Maxent naquit en France en 1724. Âgé de 23 ans, il émigra à la Nouvelle-Orléans et s'enrôla dans l'armée. Il épousa par la suite la riche Élisabeth La Roche et utilisa la dot pour ouvrir une agence commerciale sur Conti Street, à partir de laquelle il commença à approvisionner les négociants de fourrure.

Lorsque la Louisiane occidentale fut remise aux Espagnols, Gilbert-Antoine fut le premier Français à prêter allégeance au nouveau gouverneur, Antonio de Ulloa. Cela joua cependant contre lui : lors de la Rébellion de la Nouvelle-Orléans de 1768, il fut retenu prisonnier dans sa plantation et le gouverneur fut chassé par le Conseil supérieur.

Suite à la récupération de la colonie par les Espagnols en 1769, sa fille Marie-Élisabeth épousa le nouveau gouverneur espagnol, Luis de Unzaga.

Au cours de sa vie, de Saint Maxent occupa les responsabilités de commandant de la milice de Louisiane, lieutenant de la Providence de Louisiane et de Floride occidentale, ainsi que de capitaine général du nouveau bureau des affaires indiennes de Louisiane et de Floride occidentale.


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard