Fandom

Assassin's Creed

Base de données (Le Prix de la Liberté): Général

4 658pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC4icon.png

Armes

La machette est un grand couteau qui peut faire office d'arme ou d'outil. La taille de la lame varie selon les modèles. Elles étaient souvent employées pour se tailler un chemin dans la végétation, débroussailler, récolter la canne et ouvrir les fruits. Omniprésentes dans les plantations, il était facile de s'en procurer pour les utiliser comme arme.

Les pétards sont de petits engins explosifs dont la fonction essentielle est de faire du bruit. Généralement cylindriques, ils sont remplis d'une poudre explosive. On y insère une mèche permettant de les allumer puis on les jette au loin avant qu'il n'explosent.

Un tromblon est une arme à feu de gros calibre à canon court dont l'extrémité est évasée. Il n'est efficace qu'à courte portée. Son nom français vient de l'italien "tromblone". C'est l'ancêtre du fusil de chasse actuel.

Navires

Navire agile à deux mâts, l'Experto Crede appartenait initialement à des marchands français. Adewalé s'en empara à Saint-Domingue au début du XVIIIe siècle, puis l'utilisa pour venir en aide aux guerriers marrons.

Les navires négriers construits pour le Passage du Milieu étaient des vaisseaux conçus pour transporter des esclaves d'Afrique au Nouveau Monde. On estime qu'entre 1540 et 1850, environ 15 millions d'Africains ont été conduits de force aux Amériques, chaque traversée durant deux à six mois.

Considérés comme une vulgaire cargaison, les esclaves étaient transportés dans des conditions horribles qui mettaient aussi en danger la vie de l'équipage. Les capitaines de ces navires tâchaient d'en embarquer le plus possible. Pour preuve, un navire de cent vingt tonneaux accueillait entre deux cent vingt et deux cent cinquante esclaves.

Le taux de mortalité y était extrêmement élevé en raison de la dysenterie, des fièvres, des conditions d'hygiène déplorables et des diverses maladies apportées à bord.

Trois "logements" étaient en général aménagés dans la cale, certains d'à peine un mètre cinquante de haut. Les esclaves disposaient d'environ deux tiers de mètre carré chacun. Ils étaient allongés sur deux niveaux si étroitement superposés qu'il était pratiquement impossible d'en embarquer un de plus. Certains périssaient étouffés ou écrasés en essayant de rejoindre le pont.

On a recensé plus de trois cents révoltes sur des navires quittant l'Afrique, mais les capitaines n'hésitaient pas à recourir à des mesures drastiques, comme de couper les bras et les jambes des meneurs pour répandre la terreur parmi les captifs.

Une fois l'esclavage aboli, les négriers tentèrent d'employer des moyens de transport plus rapides afin de poursuivre leurs activités illégales sans se faire repérer.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard