Fandom

Assassin's Creed

Base de données (Chronicles Russia): Documents

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACCRicon.png


Rouleaux

ACCR Rouleau 1.png

Nikolaï Andreïevitch Orelov est né dans la seconde moitié du XIXe siècle. Son père, Andreï, avait émigré en Russie et avait rejoint les rangs de la Narodnaïa Volia, une émanation terroriste de la branche russe de la Confrérie des Assassins. Il décida d'élever Nikolaï comme un Assassin et l'entraîna dès l'enfance. Au sein de la Confrérie, Nikolaï devint l'ami d'Alexandre Oulianov et de son jeune frère, plus connu par la suite sous le nom de Lénine.

ACCR Rouleau 2.png

Le 20 mai 1887, Nikolaï assista à l'exécution d'Alexandre, capturé après un attentat contre le tsar Alexandre III. L'incapacité de Nikolaï à aider son ami le rongea pendant de nombreuses années.

ACCR Rouleau 3.png

Nikolaï épousa une Russe, Anna. Il lui révéla son appartenance à la Confrérie des Assassins. Anna a toujours soutenu son mari mais, au fil des années, les épreuves la plongèrent dans la dépression.

ACCR Rouleau 4.png

En 1888, le Mentor de Nikolaï lui demanda d'assassiner le tsar Alexandre III, allié des Templiers et détenteur du puissant Bâton d'Eden. Nikolaï devait tuer le tsar et rapporter le Bâton aux Assassins. Peu avant son départ, Anna lui annonça qu'elle était enceinte.

ACCR Rouleau 1.png

Nikolaï poursuivit le train impérial et parvint à s'y infiltrer. Après avoir éliminé plusieurs gardes et obtenu des informations de l'un d'eux, il rejoignit la voiture impériale et se lança à l'attaque, mais fut surpris d'y trouver toute la famille du tsar alors qu'on lui avait affirmé que celui-ci serait seul. Alexandre III apparut et défendit les siens. Nikolaï parvint à le blesser, mais le redoutable Templier était loin d'être vaincu. Au cours de l'affrontement, le train dérailla et fut en grande partie détruit. Orelov, que le tsar, malgré sa puissance, n'avait pas tué, fut contraint de s'enfuir.

ACCR Rouleau 2.png

Le premier enfant d'Anna mourut très jeune. Cette perte affecta Nikolaï bien plus que tout échec de la Confrérie. En 1908, les Assassins capturèrent un Templier du nom de Dolinsky, et Nikolaï l'interrogea sans ménagement afin d'apprendre ce qu'était devenu le Bâton d'Eden, après l'échec de sa mission. Face aux menaces lancées contre sa famille, Dolinsky indiqua que le Bâton se trouvait sur un site situé dans la Toungouska, en Sibérie. Orelov et ses hommes se mirent immédiatement en route.

ACCR Rouleau 3.png

Le Mentor demanda à Nikolaï et aux Assassins qui l'accompagnaient de récupérer le Bâton d'Eden, objet d'essais à partir de machines électriques reposant sur des plans volés à Nikola Tesla, allié des Assassins. Il fallait récupérer rapidement le Bâton, car le site devait être détruit par Tesla à l'aide de son arme à téléforce située en Amérique.

ACCR Rouleau 4.png

Après avoir affronté les gardes et savants des Templiers, Orelov rejoignit le sommet du site et saisit le Bâton, toujours parcouru de courants d'énergie. L'expérience fut traumatisante pour Nikolaï, qui perçut des messages issus du passé et de l'avenir. C'est à ce moment que le faisceau de téléforce frappa et déclencha la gigantesque explosion que l'on appela l'événement de la Toungouska.

ACCR Rouleau 1.png

Orelov fut l'unique survivant de l'événement. Selon lui, le Bâton avait été détruit. Il avait été témoin de l'incroyable puissance des artefacts des Précurseurs. Il alla retrouver Anna, brisé et désormais inutile pour la Confrérie. Quelques années plus tard, Nikolaï et Anna eurent un autre enfant, une fille qu'ils appelèrent Nadia, et que Nikolaï aima de ton son cœur.

ACCR Rouleau 2.png

Si la révolution transforma la Russie, elle ne changea pas grand-chose pour Orelov, toujours reclus et traumatisé par l'expérience qu'il avait vécue à la Toungouska. La Confrérie ne lui confiait plus que de rares tâches secondaires. Assassins comme Templiers ne s'allièrent à aucun camp de la révolution, mais Orelov reçut une lettre de Lénine lui demandant d'éliminer le tsar Nicolas II afin de faire disparaître les vestiges de l'empire.

ACCR Rouleau 3.png

Nikolaï ne se préoccupait guère de la fin du régime tsariste, mais après avoir vu un portrait de Nicolas II tenant à la main le Bâton d'Eden qu'il croyait détruit, Nikolaï s'infiltra dans le palais impérial, où il massacra l'état-major du tsar. Lorsqu'il trouva Nicolas II, il ne le tua pas mais se contenta de lui réclamer le Bâton. Comme il le soupçonnait, il ne s'agissait que d'une copie ne renfermant aucun pouvoir.

ACCR Rouleau 4.png

Le tsar Nicolas n'avait pas oublié Orelov, qu'il avait vu lors de l'attaque du train. L'Assassin l'ayant de nouveau épargné, ainsi que sa famille, une certaine confiance s'installa et le tsar reconnut qu'il était possible qu'un partie du Bâton ait subsisté, au moins sous la forme d'un éclat que Grigori Raspoutine portait autour du cou. Orelov avait dès lors une nouvelle mission. Pas au profit de la Confrérie, ni même de la Russie, mais simplement pour mettre fin au pouvoir qui l'avait presque anéanti.

ACCR Rouleau 1.png

Orelov chercha et trouva une femme appelée Khioniya Goussieva, une ancienne disciple de Raspoutine, qui avait tenté de tuer le "saint homme". Nikolaï proposa à Goussieva, mutilée, de la libérer en échange des informations qu'il recherchait, mais trouva devant lui une femme brisée. Il la contraignit à s'enfuir et à lui révéler tout ce qu'elle savait sur l'éclat et sur l'endroit où se trouvait Raspoutine.

ACCR Rouleau 2.png

Goussieva décrivit sa tentative de meurtre contre Raspoutine et comment, malgré les blessures qu'elle lui avait infligées, il avait survécu grâce à l'éclat provenant du Bâton. Au-delà de son pouvoir protecteur, l'éclat d'Eden avait permis à Raspoutine d'obliger Goussieva à s'automutiler. Orelov mit fin à la misérable existence de Goussieva et partit à la recherche du pendentif sur la cadavre de Raspoutine.

ACCR Rouleau 4.png

1917. Nikolaï estime ne plus faire partie de la Confrérie. Ne se préoccupant que de sa femme et de ses enfants, il projette de gagner l'Amérique. Ses relations lui permettent d'obtenir des papiers pour tout sa famille, mais il a besoin d'argent. Il décide de reprendre contact avec la Confrérie, espérant acquérir par son intermédiaire les fonds dont il a besoin.

Mémoires de Nikolaï

ACCR Mémoires de Nikolaï 1.png

Je ne m'attendais pas à devoir affronter les Templiers lors de cette mission, mais ils ont manifestement infiltré les forces bolcheviques de Iékaterinbourg. Ces idiots transportaient des documents compromettants et j'ai eu envie de découvrir ce qu'ils faisaient dans la région.

ACCR Mémoires de Nikolaï 2.png

La maison où étaient retenus les Romanov était l'endroit idéal pour voler des bijoux. Si la Confrérie n'était pas en mesure de me fournir l'argent dont j'ai besoin pour les faux papiers qui me permettront d'emmener ma famille en Amérique, les richesses du tsar y pourvoiraient.

ACCR Mémoires de Nikolaï 3.png

Je nous croyais à l'abri dans le train vers Kazan, mais les Templiers avaient réussi à retrouver notre trace. Certains transportent peut-être des ordres qui m'indiqueraient ce qu'ils savent sur le coffret et la fille. Ils sont nombreux, mais ce n'est pas cela qui va m'arrêter. Mon fusil me sera utile. Je pense avoir trouvé le moyen d'améliorer le silencieux de Tokarev, nous verrons si j'y suis parvenu.

ACCR Mémoires de Nikolaï 4.png

À notre arrivée à Kazan, il était évident que les Templiers savaient qui je suis. Ils avaient imprimé des avis de recherche avec mon portrait, me qualifiant de "Blanc", ce qui faisait de moi une cible pour tous les Bolcheviks. Les détruire ne peut me mettre totalement à l'abri, mais peut réduire les risques.

ACCR Mémoires de Nikolaï 5.png

Je me suis retourné contre les miens. J'aurais pu les laisser détruire l'esprit de cette pauvre jeune fille. Sergueï m'avait-il menti ? Savait-il que cette extraction allait probablement la tuer ? Il fallait que je m'en assure. Peut-être la réponse se trouve-t-elle dans les mains de mes frères de haut rang...

Mémoires d'Anastasia

ACCR Mémoires d'Anastasia 1.png

Dans ma fuite, j'ai traversé les pièces où ma famille et moi avons été retenus des mois. Je n'ai pas voulu partir sans emporter quelque chose, un souvenir...

ACCR Mémoires d'Anastasia 2.png

À Kazan, j'ai vu des gens que j'avais connus avant la révolution, prisonniers des Bolcheviks. Si je ne les aidais pas, leur sort ne faisait aucun doute. Tuer ces hommes paraissait si facile lorsque je pensais à Shao Jun.

ACCR Mémoires d'Anastasia 3.png

J'étais de nouveau en fuite, mais cette fois, mon sang bouillonnait de rage. Je ne m'étais pas attendue à revoir les hommes qui m'avaient torturée, mais lorsque cela arriva, j'ai laissé Shao Jun reprendre le contrôle et j'ai accueilli avec joie la vengeance qu'elle avait ressentie en son temps.

Ordres des Templiers

ACCR Ordres des Templiers 1.png

Des ordres ont été transmis et vous vous joindrez au détachement du commandant Yurosky. Rejoignez la maison à usage spécial et attendez de nouvelles instructions. Puisse le Père de la Sagesse vous guider.

ACCR Ordres des Templiers 2.png

Négligez vos ordres officiels relatifs au tsar. Laissez les Bolcheviks s'occuper d'éventuelles tentatives de libération et concentrez-vous sur l'artefact. Puisse le Père de la Sagesse vous guider.

ACCR Ordres des Templiers 3.png

Il a été confirmé que l'artefact se trouvait entre les mains de l'une des princesses. Vous avez l'autorisation de lancer l'opération. Infiltrez la Tchéka et emparez-vous du coffret. Puisse le Père de la Sagesse vous guider.

ACCR Ordres des Templiers 4.png

La fille Romanov détient le coffret que nous cherchons. Les Bolcheviks veulent sa mort. Profitez-en et prenez toutes les mesures qui peuvent s'imposer. Puisse le Père de la Sagesse vous guider.

ACCR Ordres des Templiers 5.png

On rapporte que les Bolcheviks vont déployer une puissance de feu importante afin d'en finir avec la fille Romanov. Ne les laissez pas détruire le coffret. Puisse le Père de la Sagesse vous guider.

ACCR Ordres des Templiers 6.png

Nous avons identifié l'homme qui protège la fille Romanov. Il s'agit de Nikolaï Orelov, un Assassin. Agissez prudemment et, si possible, éliminez-le. Puisse le Père de la Sagesse vous guider.

Ordres des Assassins

ACCR Ordres des Assassins 1.png

Nikolaï amènera la fille, espérons-le. Je crains qu'il n'ait développé une certaine affection envers elle. Si vous le rencontrez, ne lui parlez pas du traitement que nous comptons faire subir à cette fille. Ce document porte la signature de Sergueï.

ACCR Ordres des Assassins 2.png

Une fois la fille Romanov dans nos murs, agissez avec prudence. Le compte rendu de Nikolaï laisse entendre qu'elle peut être plus dangereuse qu'il n'y paraît. Administrez-lui un calmant au plus vite. Ce document porte la signature de Sergueï.

ACCR Ordres des Assassins 3.png

Préparez le laboratoire en prévision de la procédure PR32. Sujet adolescent de sexe féminin. Lancez l'opération dès l'arrivée du sujet. Ce document porte la signature de Sergueï.

Divers

ACCR Coffret d'Ezio base de données.png

Ce mystérieux coffret des Précurseurs a appartenu au Maître Assassin Ezio Auditore da Firenze, qui l'a remis à Shao Jun, membre de la branche chinoise de la Confrérie. Il lui a été ravi par les Templiers alors qu'elle menait sa quête de vengeance. Depuis, les Assassins en avaient perdu la trace.

ACCR Révolution russe base de données.png

La révolution russe fut une période majeure qui mit fin à l'autocratie en Russie et se déroula de 1917 à 1922, date de la création de l'URSS. Après une première révolution en février 1917, à Petrograd (Saint-Pétersbourg), le tsar Nicolas II abdiqua et le pouvoir fut confié à un gouvernement provisoire. Après une période de troubles, les Bolcheviks menés par Lénine renversèrent le gouvernement provisoire et s'autoproclamèrent les dirigeants du pays. Ce fut la révolution d'Octobre. Un traité mit fin à l'engagement de la Russie dans la Première Guerre mondiale, mais les hostilités reprirent bientôt sous la forme d'une guerre civile entre "Blancs" anticommunistes et "Rouges", c'est-à-dire les Bolcheviks. Ces derniers finirent par l'emporter et fondèrent un état qui dirigea la Russie et une large part de l'Eurasie pendant quelque soixante-dix ans.

ACCR Fusil d'Orelov base de données.png

Orelov utilise un fusil Berdan modifié, personnalisé par un vieil ami du nom de Fyodor Tokarev. S'inspirant des travaux de l'inventeur américain Hiram Percy Maxim, celui-ci créa pour Orelov un silencieux, tout en l'avertissant d'une possible réduction de la puissance. Il rechambra également l'arme afin qu'elle puisse tirer les cartouches de 7,62 mm alors en service dans l'armée russe essentiellement équipée de Mosin-Nagant. Le fusil d'Orelov est incroyablement discret. Même s'il n'est pas totalement silencieux, il conserve une bonne puissance à courte et à moyenne portées. Tokarev a fait en sorte que son système puisse être modifié ; par conséquent, Orelov est susceptible de trouver de meilleurs emplacements ou fixations afin d'accroître l'efficacité du silencieux.

ACCR Treuil mécanique base de données.png

Cet appareil électrique est une adaptation ingénieuse d'une poulie industrielle. Il est alimenté par une pile sèche. Orelov peut l'utiliser pour rejoindre rapidement un plafond, appliquer une puissante traction à distance, briser des objets, tracter des véhicules ou actionner des leviers. Il est également équipé d'un système haute tension capable de court-circuiter des machines ou éclairages électriques.

ACCR Milice des Ouvriers et des Paysans base de données.png

La "Militsiya" des Ouvriers et des Paysans, force de police civile, fut créée en avril 1917, avant même la révolution d'Octobre. Elle était composée de prolétaires sans grande expérience ni formation, mais leur nombre permettait un bon quadrillage du pays et offrait un contraste avec la police d'état antérieure considérée par les Bolcheviks comme une "protection au service des riches".

ACCR Bâtons d'Eden base de données.png

Les Bâtons d'Eden étaient des fragments d'Eden symboles de souveraineté. Connus dans l'histoire sous les noms de crosse papale ou sceptre impérial russe, ces Bâtons ont été utilisés par divers pharaons d'Égypte, papes et tsars. Celui des tsars a été détruit lors de l'événement de la Toungouska ; il n'en est resté qu'un éclat.

ACCR Éclat d'Eden base de données.png

Orelov porte autour du cou un éclat du Bâton d'Eden détruit en 1908 dans la Toungouska. Cet éclat avait été récupéré par Grigori Raspoutine, et Orelov s'en empara après la mort de Raspoutine. Orelov pense que l'éclat renferme encore du pouvoir et est potentiellement dangereux.

ACCR Événement de la Toungouska base de données.png

Il s'agit d'une gigantesque explosion, attribuée à un astéroïde ou à une comète, intervenue en juin 1908 non loin du cours de la Toungouska pierreuse (Podkamiennaïa Toungouska), dans ce qui est aujourd'hui le kraï de Krasnoïarsk, en Russie. C'est le plus important événement de ce genre de la période historique et on évalue sa puissance à 10-30 métatonnes de TNT, soit un millier de fois la bombe atomique d'Hiroshima. On estime que l'explosion de la Toungouska a détruit ou couché quelque 80 millions d'arbres sur une zone d'environ 2 150 km2. Elle est en fait le fruit de l'emploi de l'arme à téléforce de Tesla contre le Bâton d'Eden, qui était à l'époque entre les mains des Templiers.

ACCR Téléforce base de données.png

Il s'agit d'un projecteur de faisceau de particules inventé par Nikola Tesla. Il prétend l'avoir conçu après avoir étudié le générateur électrostatique de Van de Graaf. Un tel globe métallique creux de petite taille est capable de générer des courants d'une intensité extrême. Tesla a conçu le système téléforce en tant qu'arme contre l'infanterie ou les aéronefs. On a longtemps considéré qu'il était impossible de construire une telle arme, mais Tesla a déclaré qu'il en avait fabriqué, démontré et utilisé une.

ACCR Transsibérien base de données.png

Le chemin de fer transsibérien est un réseau de voies ferrées reliant Moscou à la Russie d'Extrême-Orient et à la mer du Japon. Avec 9 289 km, c'est la plus longue voie ferrée au monde. Il a été construit de 1891 à 1916, sous la supervision des autorités russes et des tsars Alexandre III puis Nicolas II. Pendant la Première Guerre mondiale, la Russie utilisa un certain nombre de trains blindés équipés d'armes lourdes afin de déployer facilement et rapidement une importante puissance de feu. Les trains les plus puissants étaient dotés de canons de 152 mm et de nombreux armements plus légers.

ACCR Fusil Mosin-Nagant base de données.png

Le Mosin-Nagant est un fusil à réarmement manuel (culasse à verrou) et magasin développé pour l'armée impériale russe à la fin du XIXe siècle et utilisé par les forces tsaristes puis soviétiques. Il est le fruit du travail de deux armuriers distincts, l'officier russe Sergueï Ivanovitch Mosin et Léon Nagant, un concepteur d'armes belge. Il a été produit en très grand nombre et progressivement amélioré. Il a été utilisé pendant la guerre russo-japonaise de 1905 et la Première Guerre mondiale.

ACCR Fusil Berdan base de données.png

Le fusil Berdan est une arme russe conçue par l'inventeur américain Hiram Berdan en 1868. Il fut l'arme de dotation standard de l'armée russe à la fin du XIXe siècle, jusqu'à son remplacement par le Mosin-Nagant. Quelques-uns demeurèrent en service, en particulier ceux dérivés du modèle Berdan II, et furent rechambrés afin d'accepter la munition de 7,62 mm du Mosin-Nagant qui offrait davantage de précision et de puissance.

ACCR Trains blindés.png

Les trains blindés ont été surtout utilisés à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Ils permettaient de déplacer facilement une puissance de feu considérable sur de grandes distances. Ils furent particulièrement employés pendant la guerre civile russe, mais leur emploi était devenu courant durant la guerre russo-japonaise, quelque quinze ans plus tôt. Ces trains pouvaient être équipés de pièces de gros calibre, y compris des canons de marine de 152 mm ; il était également possible de convertir assez rapidement un train ordinaire. Ils furent progressivement délaissés au profit des chars, dont la puissance de feu et l'autonomie étaient moindres, mais dont les déplacement n'étaient pas réduits aux voies de chemin de fer.

ACCR NKVD base de données.png

Le NKVD est l'acronyme en alphabet latin de la prononciation russe du "Commissariat du Peuple aux affaires internes". Cette "force de l'ordre" soviétique était sous le contrôle direct du Parti communiste. Institué en 1917, il succéda au Ministère aux affaires internes. Compte tenu du nombre de missions dont était chargée l'institution antérieure, de nombreuses tâches de nature politique, notamment celles d'ordre révolutionnaire et relevant des valeurs bolcheviques, furent confiées à la toute nouvelle Tchéka.

ACCR Radio base de données.png

Les communications par radio ont fait l'objet de nombreuses recherches à la fin du XIXe siècle, ce qui a permis de les déployer assez largement au début du XXe. Des scientifiques célèbres ont pris part à ces recherches, dont Hertz, Tesla et Marconi. Bien que n'ayant pas encore atteint le stade de média de masse, la radio a été employée pour la première fois en tant qu'outil de propagande durant la révolution russe.

ACCR Tchéka base de données.png

La Tchéka fut le premier des organismes de sécurité d'état soviétiques. Elle fut créée en 1917 sur décision de Lénine. Des commissions de la Tchéka furent instituées dans les villes et à différents échelons de l'état. Dès sa fondation, en tant qu'organe militaire et de sécurité du Parti communiste (bolchevik), la Tchéka joua un rôle majeur dans la Terreur rouge, un mouvement visant à éradiquer toute opposition au système soviétique. Sa dénomination complète signifie "Commission extraordinaire panrusse de répression de la contre-révolution et du sabotage", "Tchéka" étant la prononciation russe des initiales de "Commission extraordinaire". Ses membres étaient appelés "tchékistes", une appellation qui demeura en usage bien après son remplacement par le Guépéou.

ACCR Opération de Kazan base de données.png

Il s'agit de l'offensive soviétique de septembre 1917 visant à reprendre la ville stratégique de Kazan à la Légion tchécoslovaque et à l'Armée populaire du Komoutch, une alliance qui, lors de la prise de la ville, avait exécuté les Bolcheviks qui y étaient demeurés. Léon Trotski donna personnellement l'ordre à la Ve armée, à la flottille de la Volga et à une partie de la IIe armée d'attaquer Kazan. Au terme de trois jours de combat, les Rouges tenaient de nouveau Kazan, mais la plupart des Blancs avaient pu fuir par la Volga.

ACCR Char Mark V base de données.png

Le char britannique Mark V était une version améliorée du Mark IV déployée en 1918. Il connu les combats à la fin de la Première Guerre mondiale et lors de l'intervention alliée durant la guerre civile russe, aux côtés des Blancs. Il fut également employé par l'Armée rouge. Équipé d'un moteur de 150 chevaux, il comptait huit membres d'équipage et était armé de deux canons de 6 livres et de 10 mitrailleuses. Son blindage atteignait 16 mm sur l'avant, 12 mm sur les flancs et 6 mm sur les parois inférieures et supérieures. Il était en revanche incapable de battre un homme à la course.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard