Fandom

Assassin's Creed

Base de données (Chronicles India): Lieux

4 633pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACCIicon.png

ACCI Amritsar base de données.png

Située dans l'état du Pendjab, dans le nord-ouest de l'Inde, la ville d'Amritsar constitue la capitale spirituelle de la communauté sikhe. Elle doit son nom au lac sacré créé en 1574 par Ram Das, quatrième Guru du sikhisme. En 1588, son successeur, le Guru Arjan, ordonna la construction, au même endroit, d'un lieu sacré où le Guru Nanak, le tout premier Guru, pourrait se rendre pour méditer.
L'Harmandir Sahib, communément appelé "Temple d'Or" en Occident, fut achevé en 1604. Le Guru Arjan y fit déposer le manuscrit de ses commandements. Ses écrits constituent aujourd'hui les fondements de la foi sikhe, qui considère ce livre comme la parole de son dernier Guru vivant.
En 1801, Ranjit Singh fut couronné maharadjah du Pendjab et créa ensuite l'empire sikh. C'est sous son règne qu'Amritsar devint la capitale de la région.

ACCI Palais d'été d'Amritsar base de données.png

Magnifique attraction du Pendjab, le palais d'été du maharadjah Ranjit Singh est un édifice célèbre d'Amritsar.
Situé au cœur des jardins baptisés "Ram Bagh", le palais d'été est un chef-d'œuvre de l'architecture indienne. Son entrée, appelée "Darshani Deori", présente une disposition remarquable, et des réservoirs alimentent les fontaines des jardins du palais
Le palais proprement dit abritait de nombreux miroirs, verreries, peintures et œuvres d'art.
De nos jours, ce palais est un musée présentant des tableaux, pièces de monnaie, miniatures et instruments datant de l'époque des Sikhs.

ACCI Herat base de données.png

Herat est la troisième ville d’Afghanistan, derrière Kaboul et Kandahar. Lorsqu'Alexandre le Grand conquit cette partie de l'Empire perse, il la renomma "Alexandrie d'Arie". Herat fut une étape importante sur la route de la soie, et bénéficia du cours du fleuve Hari Rûd. Si la ville acquit la célébrité sous Alexandre le Grand, elle est en réalité plus ancienne et remonte à l'Empire achéménide, au VIe siècle avant notre ère.

ACCI Citadelle d'Herat base de données.png

La citadelle d'Herat, aussi appelée citadelle d’Alexandre, se trouve au centre de la ville d’Herat, en Afghanistan. Elle aurait été bâtie vers 330 AEC, lorsqu'Alexandre arriva dans la région qui constitue aujourd'hui l'Afghanistan. Elle demeura la place forte majeure de nombreux empires au cours des deux derniers millénaires.
Elle est composée d’une partie ancienne, de forme rectangulaire (18m sur 42m environ) protégée par treize tours en céramique, que l'on appelle la citadelle haute. La citadelle basse, de son côté, présente des murailles moins élevées en brique cuite et une forme polygonale d'environ 25m sur 60m surplombée de neuf tours circulaires.
A l'aube, la citadelle ressemble à un gigantesque château de sable.
En très mauvais état au milieu du XXe siècle, elle a été progressivement restaurée par diverses institutions et entreprises jusqu'en 2011.

ACCI Katasraj Mandir base de données.png

Le Katasraj Mandir est un complexe cultuel hindou situé dans le village de Katas, à proximité de Choa Saidanshah, dans le district de Chakwal, au Pendjab (Pakistan). Mandir signifie "temple". Certains des petits temples qui le composent ont environ 2500 ans, mais la plupart d’entre eux ont probablement été érigés il y’a un peu moins d’un millénaire. Le complexe a été abandonné par les hindous lors de leur migration vers le Pendjab oriental, en 1947, mais certains continuent à se rendre en pèlerinage au Mandir.
Le complexe regroupe divers styles et édifices, dont certains remarquables comme ceux consacrés à Ramachandra, Hanuman et Shiva.

ACCI Temples des Précurseurs base de données.png

Les temples des Précurseurs ont été construits par les membres de la Première Civilisation. Leur fonction est longtemps demeurée inconnue, mais il semble qu’ils faisaient partie d’un projet visant à éviter une catastrophe planétaire. Ils renferment de grands mystères et d’importantes connaissances, datant de la Première Civilisation : sources d’énergies, technologies et bien plus encore.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard