Fandom

Assassin's Creed

Babatunde Josèphe

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngNewinitiatesicon.png
"Tu as accepté de rester et de prendre papa sous ton aile pour l'entraîner selon nos traditions. Je sais que tu as joué un rôle bénéfique dans sa vie."
– Eseosa, à propos de la rencontre entre Adewalé et Babatunde[src]
Pas d image.png

Babatunde Josèphe était un membre de la Confrérie des Assassins né au XVIIIe siècle à Saint-Domingue. C'était le fils de l'Assassin Adewalé et le père de l'Assassin Eseosa qui créa plus tard la Confrérie des Assassins Haïtiens et qui se battit pendant la Révolution haïtienne. C'est un ancêtre de Milton Jones[1].


Biographie

Jeunesse

"Si le destin de cet enfant est d'être élevé par des fous, alors il y en a déjà bien suffisamment à Saint-Domingue."
Bastienne Josèphe à propos de son fils[src]

Le jeune Babatunde naquit en 1737 à Port-au-Prince, fruit d'une union entre Bastienne Josèphe, figure importante de la ville et de l'Assassin Adewalé. Mais ces deux parents considérèrent cette union comme "un moment de faiblesse" et Adewalé retourna à sa Confrérie à Tulum. Seulement neuf mois plus tard, Bastienne mit au monde ce fils qu'elle baptisa Babatunde.

Babatunde était un garçon joyeux, mais il devint vite agité, même "un peu sauvage". À l'âge de quinze ans, sa mère commença à lui parler de son père et du Credo des Assassins, non dans le but de l'endoctriner, mais pour qu'il rentre dans le rang et qu'il ne s'attire pas trop d'ennuis.

Bastienne n'a jamais forcé son fils à choisir entre la Confrérie et une autre cause. Elle pensait que la Confrérie n'était pas adaptée à l'éducation d'un enfant.

Quelques années après le grand tremblement de terre qui ravagea Port-au-Prince en 1751, Adewalé revint aider ses amis de Saint-Domingue. Il retrouva Bastienne et fit la connaissance de leur fils. Adewalé accepta de rester et prit son fils sous son aile et le forma selon les traditions des Assassins.

Quelques années après, Babatunde eut un fils, Eseosa, qu'il eut avec une femme d'origine Edo[1].



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard