Fandom

Assassin's Creed

Assassins haïtiens

4 641pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngAC2icon.pngACLicon.pngACROicon.png


Les Assassins haïtiens constituent une branche de la Confrérie des Assassins formée au milieu du XVIIIème siècle dans la colonie française de Saint-Domingue, qui opéra contre l´esclavagelors de la Révolution haïtienne menée par l'Assassin Eseosa, petit-fils de l'Assassin Adewalé.[1]

Histoire

Vers 1732,François Mackandal, devenu Mentor de la Confrérie haïtienne, rentra en contact avec les esclaves Agaté, Baptiste et Jeanne avant de leur offrir une éducation. Mackandal en profita pour apprendre l'art de la concoction de poisons, et l'entraîna au combat et à la course libre. Bien qu'Agaté , ce qui provoqua un différent entre les deux hommes.[2]

Vers 1738, Agaté et Baptiste furent officiellement intronisés dans la Confrérie. Jeanne, toutefois, craignant les méthodes violentes de Mackandal, refusa de s'allier aux Assassins et préféra rester dans sa plantation.[2] Mackandal fit la connaissance d'Antó, un Assassin caribéen et chef de cellule à Kingston. Antó lui proposa ses services, espérant libérer d'autres esclaves et ainsi renforcer la cause des Marrons. Mais Mackandal s'y refusa, car il considérait Ah Tabai, son Mentor, comme étant un homme trop indulgent.[3]

Vers 1751, François Mackandal mit la main sur deux puissants artefacts de la Première Civilisation, la boîte des Précurseurs et le manuscrit de Voynich, que lui avait remis Bastienne Josèphe. Grâce à eux, la Confrérie haïtienne découvrit l'emplacement de plusieurs temples des Précurseurs, dont un se trouvant à Port-au-Prince. Mackandal chargea alors l'un de ses hommes, un Marron nommé Vendredi, d'explorer le temple à la recherche d'éventuels Fragments d'Éden.[3]

Néanmoins, Vendredi déclencha à son insu le système de défense de l'édifice en retirant l'artefact de son piédestal, ce qui provoqua un important tremblement de terre qui détruisit en grande partie la ville. Vendredi se retrouva coincé sous les décombres du Temple, mais un Templier qui l'avait suivi, Lawrence Washington, lui proposa de l'aider en échange d'informations au sujet de Mackandal. Vendredi accepta, mais fut immédiatement tué par Washington, qui lui déroba la boîte et le manuscrit avant de rentrer dans les Treize colonies.[3]

Durant la Révolution haïtienne, les Assassins offrirent leur soutien à l'indépendance. Les révolutionnaires étaient menés par certains membres de la Confrérie, comme Toussaint Louverture et Eseosa.

En 1971, les Assassins éliminèrent François Duvalier, président tyrannique d'Haïti.[4]

Membres connus

Alliés



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard